• http://www.location-bateau-marseille.org/images/jpg/cote_bleue/carte-cote_bleue.jpghttp://www.cocoobeach.com/document/balade_a_mejean/cote-bleu__mejean.jpg  La Côte Bleue désigne la portion de côte méditerranéenne située à l’ouest de Marseille, jusqu'à l'embouchure de l'étang de Berre.

     

    C'est la bordure maritime des communes du Rove, d'Ensuès-la-Redonne, de Carry-le-Rouet, de Sausset-les-Pins et enfin de Martigues. Le nom de « Côte Bleue » fait référence à la couleur de l'eau qui entoure le massif.

     

    Celui-ci est appelé « chaîne de la Nerthe », ou bien « chaîne de l'Estaque », du mot provençal "nerto" qui signifie myrte, arbrisseau à baies, dont le massif était couvert

    la provence 014

     Moins réputées, et moins spectaculaires que les calanques situées entre Marseille et Cassis, les petites criques de la Côte Bleue, entre Marseille et le golfe de Fos, sont elles aussi des calanques calcaires, abritant de petits ports et des plages agréables bien que difficilement accessibles. Port de Niolon avec sa gare sur les hauteurs D’Est en Ouest, on trouve :

     

    la provence 019

    l'Establon, la Vesse, Niolon sur la commune du Rove, Méjean, les Figuières, la Redonne sur la commune d'Ensuès-la-Redonne, les Eaux salées sur la commune de Carry-le-Rouet, les criques suivantes, depuis le Rouet jusqu'à la Couronne (commune de Martigues), ne sont pas considérées comme des calanques. Niolon, vers le sentier de la Côte Bleue.

     

    la provence 022  la provence 018

    De la sortie de Marseille (l'Estaque) jusqu'à Carry-le-Rouet, aucune route ne suit la côte, dont les rochers tombent à pic dans la mer, laissant à peine la place aux petits ports blottis dans leurs calanques. Mais une voie ferrée y a été construite au tout début du XXe siècle, qui s'accroche aux rochers du bord de mer, et donne aux voyageurs une vue exceptionnelle sur la rade de Marseille.

     

    http://ekladata.com/HB2t_GxvBS76CoIk1ifaktKDw6w.jpg

    Marseille - les Iles du Frioul

     

    la provence 024

     

    la provence 023

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f5/C%C3%B4te_Bleue_-_M%C3%A9jean.JPG/800px-C%C3%B4te_Bleue_-_M%C3%A9jean.JPG

    le port du grand Méjean- Wikipédia

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/05/Vudeniolon2.jpg

    Niolon - Wikipédia

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  • http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d2/Sausset_les_pins_port.JPG/800px-Sausset_les_pins_port.JPGFace à la mer, entre l'Estaque et Martigues A 36km à l'Ouest de Marseille par l'A55 puis la D9 et la D5 A 43 km au Sud Ouest d'Aix en Provence 20 km de l'aéroport Marseille Marignane.

     

    Situé en front de mer, le long de la Côte Bleue, avec un joli port de pêche, Sausset les Pins est un charmant village entouré de pinèdes et garrigues qui sentent bon, à seulement une quarantaine de km de Marseille.

     

    http://www.provenceweb.fr/grafiq/villes13/sausset/mer2.jpg

    Entre mer et pinède, avec un site naturel exceptionnel, Sausset les Pins vous séduira avec son charmant port surplombé par un château du XIX° (Château Charles Roux), ses petites rues piétonnes, ses terrasses de café ouvertes sur le port, son marché animé et son ambiance authentique, loin des paillettes de la Côte d'Azur.

     

     

    Autrefois petit hameau de pêcheurs d'à peine 200 habitants, Sausset est devenu au fil des année une petite station balnéaire familiale. Petit à petit, les résidences se multiplient et les collines placées face au port sont investies par de gros programmes immobiliers...

     

    Sur la corniche, posées face à la mer, les belles résidences se tiennent sous les ombrages de la pinède à l'abris des regards indiscrets.

    la provence 068

    Escale entre Cap Couronne à l'Ouest et Cap Méjean à l'Est, le port de pêche et de plaisance de Sausset (500 places) abrite à la fois les voiliers et les "pointus" des pêcheurs.

    Fidèle à sa tradition, Sausset est un haut lieu de la pêche, qu'elle soit sportive au gros avec la pêche au thon en haute mer, ou traditionnelle en pêche cotière pour poissons de roche.

    Sardinades, Thonades, concours de pêche animent le port tout l'été tandis qu'en Janvier les oursins et coquillages sont à la fête. Sausset les Pins s'étire le long de la mer en une succession de petites criques, plages de galets blancs et minuscules calanques.

     

    la provence 069  la provence 066

    Vous pourrez les découvrir à travers l'ancien chemin de ronde des douaniers qui serpente entre Marseille et Martigues. Aménagée sur 5 km, la promenade de la corniche (sentier du littoral GR51) est très facile d'accès et vous offre de superbes panoramas sur la baie de Marseille et ses îles.

     

    Les eaux de baignade sont ici claires et permettent pratiquement tous les sports nautiques. Les vents fréquents, (le Mistral ou Tramontane vous accompagnera souvent) feront la joie des surfeurs et plaisanciers.

     

    Sausset fait partie du Parc Marin de la Côte Bleue, les plongeurs pourront découvrir les fonds sous-marins et récifs artificiels aménagés au large de Sausset.

     http://www.provenceweb.fr/grafiq/villes13/sausset/chateau.jpg

    Amateurs de farniente et bains de soleil trouveront aussi leur bonheur sur les plages de galets, (ne pas oublier son matelas de bain) ou encore dans une petite crique tranquille à l'écart.

     

    Aux alentours de Sausset, dans les collines et la garrigue, vous pourrez également faire de belles balades au milieu des pinèdes qui dominent la mer. Les sentiers sont balisés et praticables à pied, en vélo ou à cheval. Vous traverserez une nature superbe, préservée et odorante.

     

    la provence 064

    (Attention : accès interdit aux massifs par vent supérieur à 40km/h et du 1 Juillet à mi septembre en raison de la secheresse et risques d'incendit).

    A visiter, à voir : Patrimoine naturel : la mer, la côte, les criques, la garrigue... Loisirs : Marché le jeudi matin (place de la Mairie en hiver, port en été) et le dimanche matin (Bd Audibert)

     

    http://static.panoramio.com/photos/original/17970316.jpg

    LES OURSINS

     

    http://www.notrefamille.com/cartes-postales-photos/cartes-postales-photos-L-Eglise-et-la-Poste-SAUSSET-LES-PINS-13960-8598-20080215-v9z6t1f6m7r7e4k3g9c1.jpg-1-maxi.jpg

    L'Eglise avant

     

    la provence 087

     

    Et à l'heure actuelle ....

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • http://photo_france.pagesperso-orange.fr/Carry%20le%20Rouet-1984-.jpg

     

     

     

    http://www.mairie-carrylerouet.fr/img_mairie/Bandeau%20essai%20val.png

     

     

     

    Carry-le-Rouet (en occitan provençal Carri lo Roet) est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

     

     

      Carry-le-Rouet se situe entre Marseille à l'Est, Martigues et l'Etang de Berre à l'Ouest.

    charmante station balnéaire de la Côte Bleue, exposée en plein midi au pied des collines couvertes de pins offrant entre autre, de belles promenades en bordure de mer, Carry le Rouet est située à 30 Km de Marseille, 15 Km de Martigues et 15 minutes de l'aéroport Marseille Provence, 40 Km d'Aix en Provence, 800 Km de Paris.

    La Population est de 6200 habitants. Station balnéaire très fréquentée en été, on y trouve un port de plaisance, des plages, des criques abritées, et de nombreuses activités nautiques et sportives.

     

     

    Communes limitrophes

    Sausset-les-Pins, Châteauneuf-les-Martigues, Ensuès-la-Redonne

     

    Climat

    Carry-le-Rouet est la deuxième localité la plus sèche de France métropolitaine,

     

     

    Faits historiques[

    Le port de Carry-le-Rouet Carry-le-Rouet paraît avoir attiré les hommes depuis les temps les plus reculés de la préhistoire méditerranéenne.

    Les abris sous roches du Rouet ont hébergé des populations nomades il y a environ 20 000 ans, lors des dernières glaciations.

    En 1584, Carry devient communauté autour du concept de tour de défense.

    Dépendant de Châteauneuf, la population, partagée entre cultivateurs et pêcheurs se trouve sous l'autorité des seigneurs de Jarente, qui construisirent le premier château.

    La commune de Carry, traverse ensuite les siècles sans histoire à l'exception en 1805 d'un débarquement anglais pour y détruire une batterie côtière.

    En 1915 la ligne de chemin de fer Miramas-Marseille permettra le désenclavement de Carry-le-Rouet.

    De nombreux convois militaires l'emprunteront entre 1915 et 1918. La paix revenue, les premiers lotissements verront le jour avant la guerre de 1940 avec l'arrivée de l'eau et de l'électricité.

    Carry-le-Rouet en 1950 était prête à devenir la zone résidentielle qu'elle est aujourd'hui à proximité de villes importantes et de zones de développement économique.

     

    la provence 013

     

     

    la provence 012

     

    la provence 015

     

     

    http://www.avignon-et-provence.com/tourisme-provence/carry-le-rouet/img/casino-carry.jpg

                                                                          le casino

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7c/Carry-le-Rouet_20081010_16.jpg

      FERNANDEL

     

    Fernandel, de son vrai nom Fernand Joseph Désiré Contandin1, est un chanteur et acteur français né le 8 mai 1903 à Marseille et mort le 26 février 1971 à Paris.

    Issu du music-hall, il fut durant plusieurs décennies l'une des plus grandes stars du cinéma français, champion du box-office qui attira plus de 100 millions de spectateurs dans les salles.

    Comique emblématique du cinéma d'après-guerre, beaucoup de ses films sont devenus des classiques, comme Le Schpountz, L'Auberge rouge, Ali Baba et les Quarante voleurs ou La Cuisine au beurre, au même titre que plusieurs de ses personnages, à l'image de Don Camillo.

    Il a également brillé dans les compositions plus dramatiques notamment dans La Vache et le Prisonnier, Naïs ou Heureux qui comme Ulysse.

    Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que Félicie aussi, Ignace ou Le Tango corse.

    Reconnaissable grâce à sa fameuse « gueule de cheval » comme il se plaisait à le dire lui-même, il acquit une popularité telle en France et dans le monde que le général de Gaulle déclara qu'il était le seul Français à être aussi célèbre que lui.

    Son succès ne s'est jamais démenti. Marcel Pagnol dit aussi de lui :

    « Il a été l'un des plus grands et des plus célèbres acteurs de notre temps et l'on ne peut le comparer qu'à Charlie Chaplin ». Il est le père du chanteur comédien Franck Fernandel et le grand-père de l'écrivain Vincent Fernandel ainsi que le frère du comédien Fransined.

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/df/Fernandel_-_Statue_in_Carry-Le-Rouet_%2813%29.jpg/250px-Fernandel_-_Statue_in_Carry-Le-Rouet_%2813%29.jpg

     

    statue se trouvant devant le cinéma

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  • http://cuisine.elle.fr/var/plain_site/storage/images/elle-a-table/les-dossiers-de-la-redaction/dossier-de-la-redac/beach-food-1-sous-le-soleil-des-calanques/chichis-de-l-estaque/14664562-1-fre-FR/Chichis-de-l-estaque_reference.jpg

    Photo du net

     

     

    Ingrédients pour une dizaine de personnes

    - 500 g de farine

    - 20 g de levure de boulanger

    - 1 cuillère à café de sel

    - 2 cuillères à soupe de sucre

    - 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

    - 40 cl d'eau

    - 5 cl d'huile d'olive

    - sucre en poudre et un paquet de sucre vanillé

     

     

    Préparation

    - Délayer la levure dans 5 cl d'eau tiède

    - Mettre la farine le sel et le sucre dans un saladier

    - Faire un creux et y verser la levure délayée ainsi que l'eau de fleur d'oranger

    - Tourner avec une spatule en incorporant assez d'eau pour obtenir une pâte molle et fluide, mais non liquide ( qui se détache de la main )

    - La pâte bien mélangée, verser l’huile d’olive

    - Couvrir la pâte d'un torchon et laisser reposer 2h.

    - remplir une poche à pâtisserie avec la pâte

    - Faire chauffez l'huile de friture

    - Presser la poche en partant du centre de la friteuse et faites couler la pâte en cercles dans la friteuse lentement

    - Lorsque le boudin de pâte est doré, retirer-le

    - Découper en morceau avec des ciseaux et rouler chaque morceau dans le sucre en poudre mélangé au sucre vanillé

    - Servir chaud

     

    la provence 028

    Le chichi frégi est l'appellation provençale du chichi sur la côte méditerranéenne.

     

     Ce long beignet sucré est connu dans la plupart des pays du monde sous son appellation espagnole churro.

    Le chichi frégi se consomme dans la rue en particulier à Toulon et à Marseille (village de L'Estaque), où chaque commerçant aime à s'en attribuer l'origine. Il se vend surtout sur les plages, les foires et les fêtes foraines1.

     

    Historique

    C'est en 1907 qu'Alexis Guglielmi popularisa ce beignet à Toulon en lui donnant le nom de chichi frégi.

    Il était vendu sur le cours Lafayette et fabriqué au quartier Besagne, quelques centaines de mètres plus bas, dans la rue de la Pomme de Pin.

    Cette maison depuis 2007, s'est installée dans la rue Vincent Courdouan.

    C'est une véritable institution dans l'Estaque, depuis les années 1930.

     

    Préparation

    Il fait l'objet de nombreuses recettes, généralement parfumé à l'huile d'olive et à la fleur d'oranger.

    Les ingrédients nécessaires sont farine, levure, sucre en poudre, sel, fleur d’oranger et eau. Il se présente ensuite sous la forme d'un long beignet torsadé, frit dans l'huile. Il est débité en morceaux d'une quinzaine de centimètres de long, roulé dans le sucre semoulel

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c7/Marseille-LEstaque76.jpg/800px-Marseille-LEstaque76.jpg

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/da/Marseille_estaque.jpg/800px-Marseille_estaque.jpg

     

    L'Estaque est un quartier de Marseille, situé dans le 16e arrondissement, à l'extrémité nord-ouest de la ville, entre mer et colline, et comportant un petit port.

    Le site de l'Estaque a été source d'inspiration de célèbres peintres tels que Paul Cézanne, Georges Braque, Raoul Dufy et Auguste Renoir, qui le déclara « le plus beau du monde »1.

    Il a servi de cadre à différents films de René Allio, dont La Vieille Dame indigne, et, plus récemment, de Robert Guédiguian, notamment Marius et Jeannette.

     

    Bien que les Marseillais appellent ce quartier « l'Estaque-plage », le bord de mer est principalement occupé par le port de pêche, dans les eaux duquel se déroulent périodiquement des joutes nautiques.

     

    Des plages ont été aménagées à la sortie de l'Estaque, sous la route de Martigues, au lieu dit Corbières ; ce sont les seules plages de toute la rade nord de Marseille. Les Marseillais viennent volontiers en famille ou entre amis, au bar le jour, au restaurant le soir, sur le quai du port.

     

     

    On y vient aussi pour déguster ses panisses, tranches de purée de pois-chiches frites, et ses chichi-frégis, sortes de beignets saupoudrés de sucre.

     

     

    la provence 028

     

     

    L'Estaque est desservi par TER SNCF (la gare de l'Estaque est commune aux lignes de Marseille à Avignon via Rognac et via 

     

    Le mot provençal estaco qui lui a donné son nom signifie « attache »2, et par extension « anneau d'amarrage », ou « port ».

     la provence 026

    Histoire

    L'Estaque est un ancien village de pêcheurs. Son port est un refuge naturel abrité des vents (mistral et vent d'Est), abri pour les marins et lieu d'escale pour les pêcheurs de la région. La pêche étaient basée principalement sur la sardine (représentée sur le blason du village), secondairement le thon, le maquereau, la langouste et les poissons de roches, puis l'oursin, la crevette et les coquillages.

    L'activité de pêche atteint peut-être son apogée à la fin du XIXe siècle, avec l'expédition quotidienne de poissons à destination de Paris et Avignon par transport ferré.

    Au début du XXe siècle, plus de 400 personnes aurait travaillé autour de la pêche de l'Estaque.

    la provence 027

    L'Estaque était aussi connue pour son artisanat et ses usines de fabrication de tuiles, briques et carreaux, activité vieille de plusieurs siècles. Les carrières d'argile, les ateliers puis les usines étaient implantées entre l'Estaque et Saint-Henri.

     

    Traditionnellement, la production était transportée sur de petits voiliers, les tartanes malonnières vers le port de Marseille.

     

    A partir de 1905, les tartanes à voile sont abandonnées au profit du transport à vapeur, par route ou chemin de fer. Depuis Marseille, les tuiles étaient ensuite transportées à travers la Provence, ou bien chargées sur des bateaux (embarcadères de la Joliette) pour être expédiées vers les pays méditerranéens, les colonies françaises et le reste du monde (Amérique, Japon, Indes).

     

     Une légende marseillaise

    ] Dieu, un jour, décida de donner à Marseille tous les saints du paradis. Les ayant pris dans un grand sac, il survola la ville, et les jeta l'un après l'autre : sainte Anne, saint Pierre, saint Barnabé, saint Louis, saint Henri,....

    Et quand il eut fini, arrivé à l'extrémité de la ville, son sac était vide, et il jeta l'estaco (l'attache).

     

    http://media.notrefamille.com/cartes-postales-photos/cartes-postales-photos-L-Estaque--Barques-de-Pecheurs-MARSEILLE-13010-1004-20070714-s9s4z4j9o9q7f7y8e1o9.jpg-1-maxi.jpg

     

    http://www.tableaux.co/images/cezanne-estaque.jpg

     

    L'Estaque vu par Paul Cézanne

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique