•  

     

     

     

    L’agapanthe est aussi appelée Lis du Nil alors qu'elle est originaire d'Afrique du sud. Cette jolie vivace aux racines charnues forme une touffe et offre des fleurs bleues groupées en ombelles de 20 cm de diamètre, au bout de hampes verticales. Ses longues feuilles vert foncés ont rubanées et arquées.

    Elle crée des bordures débordant de fleurs dans les pays du sud de l’Europe (Portugal…). Attention, la rusticité de ce bulbe est limitée dès qu’il fait en dessous de - 8°C. Son feuillage est caduc ou persistant, selon les variétés.

     

     

     

     

    Des agapanthes

     

    ne fait pas que regarder le soleil. Ses oscillations sont régulées par des mécanismes complexes qui ne cessent d’évoluer tout au long de sa croissance.

     

    Seule la tige des tournesols,lors de leur croissance, suit la course du soleil.

     

     

    La légende voudrait que la fleur de tournesol suive la course du soleil. Depuis l'est le matin jusqu'à l'ouest le soir. Pourtant, un observateur attentif s'aperçoit vite que pas un pétale de la plante ne bouge !

    Mais alors ? Qu'est-ce qui fait tourner la tête d'Helianthus annuus ? " Sa tige ! répond Stacey Harmer, de l'université de Californie (Etats-Unis). Et seulement durant la période de développement du tournesol. Une fois que sa fleur s'ouvre, il s'oriente en direction du lever du soleil et s'immobilise définitivement. "

    Le tournesol ne grandit que d'un côté à la fois

    Ce n’est qu’en 2016 que la botaniste et son équipe ont percé le mystère de cet héliotropisme. Les chercheurs ont d’abord tracé des marques horizontales sur toute la hauteur de la tige, à la manière d’une toise, pour mesurer, chaque heure, sa croissance

    Surprise : elle grandit d’un seul côté à la fois, en fonction de sa position par rapport au soleil ! « Lorsque les phototropines (des molécules photoréceptrices) détectent la lumière, une hormone de croissance, l’auxine, est aussitôt acheminée vers la partie de la tige située à l’ombre », explique Stacey Harmer.

    SPONSORISE
     
     

    En d’autres termes, la plante pousse plus vite côté ombre, entraînant un déséquilibre qui fait pencher sa tête en direction de l’astre. La nuit, tout change ! Seule la « face ouest » de la tige grandit, ramenant la tête du tournesol vers l’est. « Mais le mécanisme biochimique qui fait pousser la plante durant les heures nocturnes reste un mystère », note Stacey Harmer. Pour confirmer ce mouvement de balancier, les chercheurs se sont amusés à fixer certains tournesols sur des tuteurs les empêchant de dodeliner et en ont désorientés d’autres - face à l’ouest le matin, à l’est le soir. Résultat : les cobayes ont perdu 10 % de leur masse par rapport à des plants normaux. Suivre le soleil permettrait donc à la plante de mieux pousser.

    Déboussolés par une journée de 30 heures .......

     


    Cet article est extrait du Hors-Série n°189 (avril/ mai 2017) de Sciences et Av

    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/plantes-et-vegetaux/le-tournesol-une-plante-reglee-comme-une-horloge_111812

     

    Le bouquet du marché

     

    Van gogh

     

     

     

     

     

     

     

    Saint Sébastien

     

    Saint Sébastien

     

    Saint Sébastien

     

    Saint Sébastien

    Photos prises derrière la piscine de Piriac

    Saint Sébastien

    Des fleurs et des couleurs du coté de SaintSébastien (Piriac)

     

    Des fleurs et des couleurs du coté de SaintSébastien (Piriac)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires
  •  

    Les hortensias du bleus aux roses

    Ils étaient lumineux, mais la chaleur et le soleil n'ont pas plu aux hortensias du jardin, ils ont déjà leurs couleurs d'automne

     

    Les hortensias du bleus aux roses

    Les hortensias ont déjà pris leurs couleurs d'automne, ils étaient bleus, ils deviennent roses et parmes, les tons d'automne sont magnifiques.

    Ils n'ont pas trop supporté la chaleur et le soleil

    Et d'une année sur l'autre, ils ne sont pas les memes, ils ont encore plus de charme avec leurs robes d'automne

     

    Les hortensias du bleus aux roses

     

    Les hortensias du bleus aux roses

     

    Les hortensias du bleus aux roses

     

    Les hortensias du bleu aux rose

     

    Les hortensias du bleu aux rose

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  •  

     

     

     

     

     Après la saisons des roses, qui ont beaucoup souffert avec la pluie et les orages et maintenant la chaleur, c'est la saison des hortensias dans les jardins.

    On a installé un arrosage automatique qui fonctionne une ou deux heures la nuit pendant les périodes de sécheresse

     

    Alors lesquels vous préférez, les roses ou les bleus ?

    Roses ou bleus ?

     

     

    Roses ou bleus ?

    L'hortensia globe-trotter

    L'hortensia qui trône dans votre salon a tout une histoire derrière lui. Ses ancêtres sont en effet originaires d'Asie et d'Amérique du Sud. C'est le botaniste anglais Sir Joseph Banks qui le rapporta pour la première fois en Europe à la fin du XVIIIe siècle.

    Vedette du jardin botanique Kew Gardens à Londres et des jardins de Louis XIV à Versailles, l'hortensia est vite devenue très populaire.

    Et il l'est toujours autant aujourd'hui.

    Saviez-vous qu'outre l'hortensia à fleurs en forme de boule, il en existe également qui fleurissent comme du lilas, des bicolores, celles qui changent de couleur et à floraison périphérique ? Ces dernier sont appelés Teller.

     

     

    Roses ou bleus ?

     

     

     

     

    L’Hortensia

    La belle est au bois dormant,

    Hortensia bleu,

    Hortensia rouge.

    La belle est au bois rêvant,

    Hortensia rouge,

    Hortensia rouge ou bleu.

    La belle est au bois aimant,

    Qui l’aime le mieux ?

     

     

    Roses ou bleus ? La saison des hortensias

     

     

     

     

     

    Roses ou bleus ?

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires
  •  

     

                             

     

     

     

    J’ai descendu dans mon jardin (bis)

    Pour y cueillir du romarin.

    Gentil coq’licot, Mesdames.

     

    Gentil coq’licot nouveau.

    Pour y cueillir du romarin (bis)

    J’n’en avais pas cueilli trois brins : Gentil coq’licot, etc.

     

    J’n’en avais pas cueilli trois brins, [bis)

    Qu’un rossignol vint sur ma main : Gentil coq’licot, etc.

    Qu’un rossignol vint sur ma main, [bis)

     

    Il me dit trois mots en latin : Gentil coq’licot, etc.

    Il me dit trois mots en latin, [bis)

    Que les hommes ne valent rien : Gentil coq’licot, etc.

     

    Que les hommes ne valent rien, [bis)

    Et les garçons encor bien moins : Gentil coq’licot, etc.

    Et les garçons encor bien moins, [bis)

     

    Des dames il ne me dit rien : Gentil coq’licot, etc.

    Des dames il ne me dit rien, [bis)

    Mais des d’moiselles beaucoup de bien : Gentil coq’licot, etc.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •  

     

    Conter fleurette ou compter fleurette ?

     


     

    « Compter fleurette » n’existe pas. Il n’y a aucun rapport avec le fait de compter le nombre de fleurs. L’expression veut plutôt dire que l’on raconte des choses en lançant des fleurs. On écrit donc « conter fleurette ».

    Cette expression française signifie faire la cour, essayer de séduire, faire des compliments, dire des choses flatteuses.
    Au XVIe siècle, Philippe de Commines utilisait déjà le verbe fleureter qui signifiait babiller, tenir des propos galants :

    Ces paroles (…) servent à ceux qui (…) n’ont accoustumé que de flageoler et fleureter à l’oreille, et parlent de choses de peu de valeur.

     

    L’origine de « conter fleurette »

    Compte tenu de son ancienneté, son origine n’est pas certaine. Mais trois hypothèses existent concernant la provenance de cette expression :

    • Le mot « fleurette » s’écrivait « florette » et il désigne une petite et jolie fleur au XIIe siècle. C’est par une métaphore évidente que des propos galants auraient été assimilés à une fleur.
    • Au XVe siècle on appelait « florette » une pièce de monnaie frappée d’une fleur de lys, ce nom était un diminutif de « florin ». L’expression d’origine auraient été « compter florette » en allusion à l’argent dépensé pour séduire une femme ou aux sommes d’argent qui étaient promises à la future mariée.
    • Le mot « fleurette » viendrait du grec « φλυαρια » qui veut dire langage inepte, impudent, frivole.
    • http://l-anecdote.com/conter-fleurette-ou-compter-fleurette/

      Autre explication

    Copie_de_02a3e6ea_1_

    Elle nous vient de notre bien -aimé roi Henri  dont les aventures amoureuses étaient nombreuses !

    Il allait souvent se reposer au château de Nérac  et il courtisait la fille du jardinier qui s'appelait Fleurette !

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique