•  

     

      http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/gu8lviud.jpg

    LES BOULES DE NOEL

     

    Histoire

     

    Depuis le XVIe siècle, les sapins de Noël étaient décorés dans l'Est de la France, avec des fleurs et des fruits, notamment des pommes.

    Mais, en 1858, une grande sécheresse priva les Vosges du Nord et la Moselle de pommes et de fruits en général, privant les sapins de Noël de ces décorations.

    Un souffleur de verre imaginatif de Goetzenbruck, petit village de l'est mosellan, essaya de trouver une solution à ce problème en soufflant des boules en verre. Ce souffleur de verre venait juste de créer une tradition qui se répandra dans le monde entier et qui perdure toujours. 

     

     

     

    Les boules de Noël en verre commenceront à se répandre grâce à l'usine Vergo (verrerie de Goetzenbruck) qui commença à les produire en grand nombre à la fin du XIXe siècle pour aller décorer les sapins de Noël du monde entier. Sa production passe alors de 80 000 exemplaires dans les années 1930, à 200 000 en 1950.

      http://yves.marsal.free.fr/atoutgifs/noel/y_boule_noel_34.gif

    En 1964, Vergo arrêta de souffler des boules de Noël car les usines de production automatisée offraient des boules beaucoup moins chères.

    En 1981, l'usine dépose le bilan et est rachetée par Pilkington pour y fabriquer des verres ophtalmiques (verres de lunettes). Depuis, la société a été rachetée par Sola optique (groupe Zeiss) qui en 2006 a décider de délocaliser l'unité de production au Mexique.

    Le volume de production de Industrie Optique Sola SA a été divisé par 6 entre 1995 et 2005. L'usine ferme fin 2005 suite à 4 exercices comptables déficitaires (3,2 millions € cumulé). 92 emplois sont supprimés.

     

     

    Depuis 1992, un Centre international d'art verrier (CIAV) perpétue ce savoir-faire à Meisenthal (Moselle).

      http://www.photos-de-noel.com/albums/Decorations-de-fetes/decoration-de-noel-4.jpg

     

     

     

    Autres matières:

    On trouve également des boules de Noël en plastique, en bois, en papier mâché, en polystyrène ou encore en sequins.

    De nouvelles boules plutôt high tech font leur apparition sur le marché.

    Aujourd'hui, on trouve de nombreuses boules avec des Led nécessitant en contrepartie des piles ou des batteries.

    Plus récemment, des boules de Noël fonctionnant par induction se développent. L'apport d'énergie fournie à la boule est transmis par un cercle d'induction placé autour du tronc du sapin, les piles et les batteries sont dès lors obsolètes et les boules sont commandées par Wifi directement sur son smartphone.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  • http://www.memoclic.com/5-1257-600x450/fond-ecran-le-trajet-du-sapin-de-noel.jpg

     

    En ces périodes un peu perturbées, ca fait du bien de retrouver une ame d'enfant et de s'émerveiller dant les décorations de Noel

     

     

     

    L'ARBRE DE NOEL

     

    Les Celtes considéraient le 24 décembre, comme le jour de la renaissance du Soleil. Ils avaient coutume d'associer un arbre à chaque mois lunaire, ils avaient dédié l'épicéa, qui était l'arbre de l'enfantement, à ce jour-là.

     

    Au XIe siècle, les fidèles avaient coutume de présenter des scènes appelées Mystères, dont celle du Paradis. L'arbre du Paradis était souvent symbolisé par un sapin garni de pommes rouges.

     

    C'est en 1521 que le sapin ou arbre de Noël ou encore arbre du Christ a été mentionné pour la première fois en Alsace. Il existe également des documents attestant d'une fête le 24 décembre

     

    Au XIIe siècle la tradition du sapin apparait en Europe, en Alsace. On parle alors de décorer les maisons avec des branches coupées 3 jours avant Noël. Il était répandu en Alsace et dans la région de Bâle. Il représentait à l'origine l'Arbre d'Eden dans les mystères joués la veille de Noël sur les bords du Rhin.

     

    Pour le décorer, on attachait des pommes à ses branches. Il existe également des documents attestant d'une fête le 24 décembre 1510 à Riga en Lettonie où des marchands dansaient outour d'un arbre décoré de roses artificielles avant de le brûler.

     

    En 1546, on parle sérieusement d'arbres de Noël quand la ville de Sélestat en Alsace autorise à couper des arbres verts pour Noël, au cours de la nuit de la Saint Thomas, le 21 décembre. Symbole de la vierge, les roses faisaient partie de la panoplie de décoration pour parer les sapins en Alsace au XVIe siècle, ainsi que des pommes, des confiseries et des petits gâteaux qui ressemblaient à des hosties. Les pommes avaient également une valeur symbolique, car sur l'ancien calendrier des saints, le 24 décembre était réservé à Eve et Adam, canonisés par les Eglises orientales.

    A l'époque l'église considérait l'arbre de Noël comme une pratique païenne et franc-maçonne. Et ce fût le cas jusqu'au milieu du XXe siècle. En fait, avant que la fête de Noel n'existe, il existait déjà un rite paien lors des fêtes du solstice d'hiver : on décorait un arbre, symbole de vie, avec des fruits, des fleurs, du blé. Plus tard, on accrocha une étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethléem qui guida les Rois Mages.

    Dès lors il conquit peu à peu les communes protestantes d'Allemagne du nord et les grandes villes et occupa une place de choix dans les églises des deux religions. Une gravure de 1806, représente un sapin décoré avec des petits personnages, des animaux, des oiseaux et des gâteaux découpés.

      http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/b3k0lbko.gif

     

     

    En 1560, au moment de la Réforme, les protestants se refusent à représenter la Nativité par une crèche comme les catholiques. Ils préfèrent développer la tradition du sapin de Noël, arbre qui symbolise le paradis d'Adam et Eve et la connaissance du bien et du mal.

    La tradition du sapin de Noël se répand dans les pays d'Europe Protestante, en Allemagne et en Scandinavie. Au XVII et XVIIIe siècle on commence à voir des premiers sapins illuminés. Comme la cire était couteuse, on plaçait des coquilles de nois remplies d'huile à la surface de laquelle une petite mèche flottait ou des chandelles souples que l'on nouait autour des branches.

    C'est au XIXe siècle que le sapin de Noël prend son essor.

    Cette coutume de l'arbre de Noël arriva en Grande Bretagne dans les années 1840. La jeune reine Victoria et son époux le roi Albert le firent apprécier dans tout le pays. Les époux mirent l'arbre de Noël allemand avec ses lumières brillantes au centre de la fête familiale de Noël au château de Windsor.

     

    Il fit ensuite son apparition aux Etats Unis à la Maison Blanche.

     

    En France, l'arbre de Noël fut introduit à Versailles par Marie Leszcynska, femme de Louis XV en 1738. En 1837 Hélène de Mecklembourg, duchesse d'Orléans et d'origine allemande fait décorer un sapin aux Tuileries. Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays. Les Emmigrés d'Alsace-Lorraine font largement connaître la tradition du sapin aux français : "Là où il y a une famille alsacienne, il y a un sapin de Noël".

    A la fin du XIXe siècle tout le pays l'a adopté. C'est à partir de 1880 qu'on a pu voir les premières décorations avec des ampoules électriques aux Etats Unis. Mais c'était tout de même rare car au au début du siècle le prix d'une guirlande d'ampoules représentait un salaire hebdomadaire moyen.

     

     

    http://www.joyeux-noel.com/sapindecore.gif

     

     

    Décorations du sapin

    Jusque dans les années 1950 c'est l'Allemagne et les pays d'Europe de l'est qui restent le coeur de production des ornements d'art. Les artisans travaillaient de nombreaux matériaux comme le verre soufflé, filé, moulé, le métal, la cire et le bois. On fabriquait aussi des petits personnages en coton, des cheveux d'anges métalliques (origine lyonnaise). La boule de Noël qui décore les sapins est née à Meisenthal en Moselle. Traditionnellement, on y accrochait des pommes mais en 1858, l'hiver fut si rigoureux qu'il n'y eu plus de pommes.

    Un artisan verrier eut l'idée pour donner quand même un peu de joie à la fête de créer des boules représentant une pomme et d'autres fruits. La boule de Noël était née.

     

     

     

    TRUCS ET ASTUCES POUR QUE VOTRE SAPIN TIENNE PLUS LONGTEMPS

    Sachez que le sapin "Nordmann" perd moins rapidement ses aiguilles que l'épicéa.

    Pour que votre arbre se conserve bien, évitez de la placer près d'une source de chaleur et veillez à ce que la température de la pièce n'excède pas 19°C.

    Installez le dans un seau de sable mouillé, que vous humidifierez régulièrement. Enfin, vaporisez de l'eau quotidiennement sur l'arbre, hormis, bien entendu, si certaines décorations sont électriques.

     

     

     

    http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/h1bo5lne.gif

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •  Je les ai testés et ils sont vraiment très pratiques et je pense qu'ils pourront etre réutilisés

     

    J'ai trouvé cette offre sur internet et je dois dire celà doit sérieusement simplifier la corvée des paquets cadeaux et en plus, c'est "recyclabe" ce mot est à la mode en ce moment

    Marre d'emballer vos cadeaux de Noël les uns après les autres ?
    Grâce à ces sacs cadeaux, plus besoin de s'embêter
    ✔️ Contient 30 sacs cadeaux avec de superbes motifs différents
    ✔️ Rapide et simple d'utilisation, cela devient amusant de faire les paquets
    ✔️ Réutilisables, ils ne se déchirent pas comme le papier classique

     

     https://fydzy.com/products/nouveau-emballages-de-noel-innovants?fbclid=IwAR10vcvUQmsovTkgdM7-suiDAci1c_n7iujp4RcsJEcJGOGV9JmdjhbuyKw

     

    L’ensemble contient 30 sacs avec plusieurs motifs de 3 tailles différentes:
           -Taille M: 32 x 24 cm (2 motifs, 5 pièces pour chacun). 
           -Taille  L  48 x 30 cm (2 motifs, 7 pièces pour chacun).
           -Taille XL: 60 x 44 cm (2 motifs, 3 pièces pour chacun).

    Ne ratez plus vos emballages cadeaux ! 

    Les fêtes de Noël approchent. Pour préparer vos cadeaux, choisissez les kits d'emballages assortis, un ensemble de 30 pièces. Ces créations avec leurs motifs captivant et aspects en forme d'œuf de chocolat, sont parfaits pour vous aider à impressionner vos proches.

    Des sacs joliment imprimés et attrayants, un esprit de fête au rendez-vous. Les paquets cadeaux reflètent parfaitement l’esprit de Noël. Ils servent également de décoration sur le pied de votre sapin.

     

     



    Des sacs très pratiques, robustes, durables car réutilisable et recyclables fabriqués en aluminium de qualité supérieure, pouvant supporter des charges lourdes.

    Écologiques, faciles à utiliser, glissez les cadeaux à l’intérieur et fermez l’emballage en faisant un joli nœud. Un produit fonctionnel, vous aurez tous vos cadeaux bien empaquetés en quelques secondes.

     

    Embellissez le cadeau en lui donnant un aspect spécial. Convient pour offrir tous types de cadeaux (bijoux, jouets, peluches, chocolats, friandises de Noël etc...)

    Posés au pied ou dans les branches de votre arbre de Noël ces sacs cadeaux pourront le rendre plus beau et plus festif.

    Gagner du temps est un jeux d'enfant.
    Plus de scotch qui se colle au mauvais endroit, le gaspillage de papier suivant la taille du cadeau ...

     



    Le pack est vendu en lot de 30 pièces, avec des dimensions variées.

    Il est composé de petits emballages, qui sont adaptés pour les petits cadeaux ou encore les bonbons, les chocolats et les sucreries.

    Le lot comprend également des sacs moyens et larges. La taille maximale de l’emballage assure une grande capacité de rangement.

     

    Garantie de Satisfaction à 100%

    Si vous n'êtes pas satisfait à 100%, faites-le nous savoir et nous vous  proposerons de renvoyer les sacs d'emballages cadeaux contre un remboursement complet ou un échange si vous le souhaitez, n'hésitez pas à nous contacter.

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  •  

     Pour ceux qui vivraient sur une autre planète, c'est bientot NOWEL, alors chantons !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  •  

     J'ai remonté un vieil article !

    Toutes ces choses ont un peu disparues, chez nous les pompiers passent au mois d'aout quand les maisons des estivants sont ouvertes !!!!

    le facteur je ne l'ai pas vu

     

    Les étrennes :

    histoire et traditions:

    La tradition des étrennes du Jour de l’An remonte à l’époque romaine. Malgré les tentatives de l’Eglise et de la Révolution française d’abolir cet usage, il s’est perpétué jusqu’à nos jours, notamment pour les pompiers, les facteurs et les gardiens d’immeubles.

     

     

     

     

     

     Les étrennes :

    histoire et traditions  Origines des étrennes

     

    L'usage des étrennes remonte à l'Antiquité. A l’origine, les Romains offraient des figues, des dattes et du miel à leurs amis et à leurs proches. Par la suite, ils s’offraient en début d’année des cadeaux plus importants, comme des objets de valeur ou des pièces de monnaie, en même temps qu’ils échangeaient des voeux de bonheur et de prospérité.

    Sous l’Empire, le peuple allait souhaiter une bonne année à l'empereur et chacun lui apportait un présent d'argent.

    A noter : le mot "étrennes" viendrait du nom de la déesse Strenia ou Strena.

    Sous les premiers rois de Rome, au VIIIe siècle avant JC, des rameaux verts provenant d'un bois consacré à cette déesse étaient offerts aux magistrats en signe de bon augure au commencement de la nouvelle année.

     

    Evolution des traditions:

    Les étrennes, bien que condamnées par les Pères de l'Église en tant que pratique païenne, se sont perpétuées au fil des siècles.

    Il faut également noter que cette tradition s’est conservée malgré les évolutions du calendrier. Ainsi l'année commençait le 1er mars sous les Mérovingiens, à Noël sous Charlemagne et le jour de Pâques sous les Capétiens.

    C'est le roi Charles IX qui fixa le début de l’année à la date du 1er janvier en 1564. Dès lors, cet usage prit une importance considérable et, malgré le décret du 29 novembre 1789, l'Assemblée nationale constituante ne réussit pas à supprimer les étrennes reçues par les agents de l'Etat.

     

     

     

    Les étrennes aujourd'hui:

    Depuis la fin du XIXe siècle, la coutume d'offrir des cadeaux le 1er janvier a disparu au profit de Noël. Si les enfants n'étrennent plus beaucoup, certaines corporations (facteurs, concierges, pompiers et éboueurs) continuent de présenter leurs vœux et de recevoir des étrennes.

     

      

     

     

     

     

    A noter : l'usage des étrennes existe également dans d'autres pays comme la Chine et le Japon où le jour de l'an est fêté par des échanges de cadeaux.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique