•  

     Un banc public, on s'y arrete pour se reposer, méditer, contempler, bavarder, dessiner, lire, se bécoter comme disait "Brassens", pour manger ou dormir ! Il est d'utilité publique !

    Bancs sur mer !

    En Australie

     

    Bancs sur mer !

     

     

    Bancs sur mer !

     

    A Lorient

    Bancs sur mer !

     

     

    Bancs sur mer !

     

    Au bout de ma rue !

    Bancs sur mer !

     

     

    Bancs sur mer !

     

     

     

     

     Dans un parc breton

    bretagne 025

     

    bretagne 027

     

     

    Bancs sur mer !

     

    en Australie

    Bancs sur mer !

     

    Banc de village

    Bancs sur mer !

     

     

    Face au port

     

    Bancs et oeuvres d'art devant le cimetière de Clamart (92)

     

    Sainte Marie la mer dans les Pyrénées Orientales (on dirait un décors de cinéma)

     

     

    En Italie devant la mer et notre voilier au mouillage !

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •  

                                                       

     

     

     

    ELOGE DE LA SIESTE

     

     

    ELOGE DE LA SIESTE

     

     

     

     

    La sieste est un temps de repos pris au cours de la journée (ou la nuit pour les travailleurs nocturnes), le plus souvent après le déjeuner.

    La sieste ferait partie du patrimoine génétique de l'être humain et serait programmée pour être pratiquée entre 12 h et 15 h au moment où la fatigue apparaît et l'attention diminue. Contrairement aux idées reçues, même si l'on n'a pas pris de repas avant, le besoin de dormir se fait sentir .

     Le mot sieste vient de l'espagnol siesta, et celui-ci du latin sexta, qui signifie « la sixième [heure du jour] ».

     

    Pratiques et cultures:

    La pratique de la sieste diffère selon les cultures, le climat et les individus. 

    Il est important de distinguer plusieurs types de siestes :

     

    la micro-sieste, qui dure moins de 5 minutes ;

    la sieste éclair, qui dure généralement entre 10 et 30 minutes ;

    la « sieste royale », à partir d'une heure.

     

    La sieste de Gauguin

     

    Climats :

    Dans les pays chauds, la sieste est couramment pratiquée, aux heures les plus chaudes lorsque le soleil est au zénith : la chaleur ne permet pas d'activité très physique et le travail est remis aux heures plus fraîches. Dans les pays plus froids, la sieste est moins courante.

    Les enfants en bas âge ont souvent besoin de ce moment de repos, au moins sous la forme d'un « temps calme » tel que le pratiquent les écoles, par exemple.

     

     

     

     

    Cultures :

    En Occident, la sieste est souvent vue comme un luxe, un temps volé au temps de travail ou à d'autres activités ; elle peut être stigmatisée comme paresseuse. Lors de la sieste, il est possible de s'allonger simplement ou de dormir franchement.

    En Espagne, les horaires des bureaux laissent aux Espagnols le temps de faire la sieste : ils reprennent le travail dans l’après-midi, vers 15 ou 16 heures, pour finir entre 20 heures et 21 heures. Mais les Espagnols profitent en fait de la longue pause déjeuner pour rester des heures à table : plus de 2 heures, contre 45 minutes dans les autres pays européens. Le gouvernement espagnol essaye sans succès de modifier cette habitude : les horaires des fonctionnaires pourraient désormais finir à 18 heures.

     

    Au Japon, de nombreuses entreprises ont aménagé dans leurs locaux des espaces destinés à la sieste plus ou moins obligatoire de leurs employés

     

    LA Sieste 1845-1922 - Evariste Carpentier

     

     

    Les effets sur l'organisme, Intérêts:

    La sieste permet de regagner de la concentration et de l'énergie, et met de bonne humeur.

    La sieste a des effets bénéfiques non négligeables sur la santé. Elle permettrait une diminution significative de près d'un tiers de la mortalité due aux maladies cardio-vasculaires.

    Les résultats d'une étude montrent que les sujets les plus éveillés et les plus performants l'après-midi sont ceux qui ont pratiqué la sieste.

    Une sieste courte permettrait même de faire un gain de une à deux heures de sommeil par nuit. En effet, la sieste est composée essentiellement de sommeil lent profond, et ce sommeil est de loin le plus réparateur pour l'organisme.

    La sieste est fortement conseillée par de nombreux spécialistes du sommeil. Elle permettrait de réduire significativement les risques d'accident de la circulation.

    Les statistiques nationales indiquent que la majorité des accidents se produisent au cours de périodes chronobiologiques de somnolence maximale (entre 2 et 6 heures du matin et entre 13 et 15 heures). C'est pendant ces périodes que se comptent les accidents les plus graves pour toute tâche qui exige une grande vigilance et une grande efficacité.

     

     

    Certains employeurs en ont d'ailleurs bien compris l'intérêt – en termes de productivité notamment –, et aménagent un espace à cet effet pour ceux qui le désirent, au calme et dans le noir. La sieste serait également bénéfique pour la mémorisation : d'après une étude, les personnes qui dorment dans l'après-midi retiennent beaucoup plus de tâches.

    D'autres études confirment même que non seulement elle augmenterait les performances intellectuelles de 20 %, mais aussi qu'elle libère notre créativité.

    Cette pratique est utile pour lutter efficacement contre le stress accumulé dans la journée, et favorise la récupération musculaire et mentale. Or, on ne compte plus les études ayant établi un lien entre les effets néfastes du stress et l'incidence de la mortalité résultant de maladies coronariennes, ce qui pourrait avoir indirectement des effets positifs sur l'espérance de vie.

    En 2007, en France, un « programme d'action sur le sommeil » (PAS) visant à réhabiliter la sieste est mis en place par le ministère de la Santé et des Solidarités.

     

    Le plan est composé de 4 axes :

    informer et éduquer le grand public, enfants et adultes ; informer et former les professionnels de santé ; auditionner les structures existantes et donner la priorité au financement de réseaux ville-hôpital et de centres d’exploration du sommeil ;

    proposer des recommandations sur les psychotropes, tranquillisants et expérimenter la sieste en entreprise. Mais la pratique de la sieste fait face à deux facteurs de la vie moderne, atténuant les historiques axes nord-sud et est-ouest qui en traçaient la carte mondiale :

    d'une part, la société de marché qui impose des horaires continus et, d'autre part, les progrès de la climatisation dans les pays chauds.

     

     

     

    Van Gogh - la sieste

     


     

    Inconvénients :

    Au-delà de 30 minutes de sieste, il peut être assez difficile de revenir à un état d'éveil concentré23, des conséquences négatives sur la vigilance et les performances, que l'on nomme « l'inertie du sommeil » : plus on dort longtemps dans la journée, moins on émerge facilement du sommeil. Juste après une longue sieste, l'idéal est d'éviter de réaliser des tâches nécessitant un temps de réaction rapide.

    Une sieste trop longue ou trop tardive serait néfaste sur la quantité et la qualité du sommeil nocturne qui suit  La sieste n'est pas recommandée en cas d'insomnies sévères.

    Les effets bénéfiques de la sieste sur le cœur sont controversés :

    certaines études concluent à une augmentation de 50 % du risque d'attaque cardiaque chez les personnes pratiquant régulièrement la sieste.

     

     

     

        

                https://www.contrepoints.org/2016/09/19/266220-eloge-de-sieste

     

                                        

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •  

     

    Maurice, le coq au cœur du litige.Maurice, le coq au cœur du litige. XAVIER LÉOTY / AFP

     

     

     

     

     

    Tout le monde a entendu parler de Maurice, pauvre coq incompris et qui est confronté à la justice pour cause de chant le matin de bonne heure !

     

     

     

    Question/réponse :

    savez-vous pourquoi le coq chante le matin ?

     

     Maxisciences

     

    - Le chant du coq est un véritable symbole de la vie à la campagne.

     

    Il est pourtant parfois difficile de le supporter, durant une mise au vert ou lorsque l'on n'y est pas habitué par exemple.

    Alors, pourquoi le coq chante-t-il si fort et si tôt chaque matin ?

     

    Jean-Luc Nothias s'est penché sur la question.

    le coq chante le matin ?

    Jean-Luc Nothias est chroniqueur au Figaro et a choisi de se pencher sur un phénomène que l'on connaît tous, sans pour autant savoir l'expliquer :

    le chant du coq au petit matin.

     

    Comme c'est souvent le cas dans le règne animal, ces performances vocales sont avant tout un moyen d'asseoir sa domination. Par son chant, retentissant dès que les premiers éclats du jour commencent à chasser l'obscurité, le coq rappelle aux poules, et surtout aux jeunes coqs qui voudraient prendre sa place, que c'est lui le roi. Même s'il patauge dans la boue d'un poulailler, le coq est à la basse-cour ce que le lion est à la savane.

    Jean-Luc Nothias ne manque pas de noter que si les poules peuvent sans difficulté pondre sans le coq, ce dernier est indispensable pour générer des poussins. Et si le phénomène est ancestral, et que le coq est tout de même le symbole de notre pays, il n'empêche qu'il est souvent au coeur de disputes de voisinage au titre de nuisances sonores.

    Le chant du coq atteint tout de même 50 à 60 décibels, soit à peine moins qu'un restaurant bruyant ou un train passant à 80 km/h (70 à 80 dB).

     

    De quoi donner envie à ses voisins de voler dans les plumes de ce réveil matin naturel, souvent trop matinal.

     

    Donnez votre avis, de´couvrez les photos et toute l'actualité sciences et environnement sur Maxisciences

     

      

                          Maurice et ses mauricettes !!!!!

     

    Oui mais....Si le chant du coq ennuie tellement les citadins qui viennent habiter à la campagne, il vaut mieux qu'ils restent chez eux à entendre le bruit de la rue, des poubelles qui passent le matin de bonne heure, mes voitures aux carrefour, les livreurs, etc....Le coq est chez lui depuis toujours à la campagne....

    Il y a meme des gens que les cloches énervent ! le bruit des vagues, du vent et les mouettes au bord de la mer !

     

    http://www.visoflora.com/images/inter/med-le-coq-visoflora-13428.jpg

     

    Dans de nombreuses traditions, le coq représente l'énergie solaire et la lumière naissante, son chant annoncant le lever du soleil.

    Dans la Grèce antique, il était ainsi consacré à Zeus et comptait parmi les attributs d'Appolon, Dieu de la clarté solaire et du jour naissant.

    En Inde, il est l'attribut de Skanda , qui personnifie l'énergie solaire.  

     

                                         

     



    Au Japon, on associe son chant à celui des Dieux : sacrés, les coqs circulent en liberté dans les grands temples shintoistes.


    Le volatile symbolise également le courage et la vigilance guerrière, notamment dans les traditions nordiques.

     


    EXPRESSION


    "Etre comme un coq en pate"


    Avant le XVII Siècle, lorsqu'on parlait d'une personne menant une existence confortable et douillette, on disait qu'elle était "comme un coq de panier". En effet, afin qu'ils conservent leur valeur marchande, les coqs destinés à etre vendus étaient l'objet de tous les soins durant le trajet les menant au marché.


    Avec l'apparition du paté de coq en croute, le terme "panier" fut remplacé par celui de "pate" et donna cette expression, on ne peut plus étrange si l'on songe à ce pauvre volatile plus vraiment en mesure de ressentir ou non le confort ...

    Le coq gaulois est un symbole national en France

     


    Le coq hardi est le symbole de la Wallonie et des Belges francophones


    Au portugal le coq de "barcelos" est devevu l'emblème nationale



    CHANT ET TRANSCRIPTIONS


    La poule caquète, le poussin pépie, le coq chante
    En francais, le chant du coq est traduit par l'onomatopée "Cocorico"                                            
    COCK-A-DOODLE-DOO en anglais
    QUIRIQUIQUI en espagnol
    KIKERIKI en allemand
    KOKERIKO en espéranto
    CUCURIGUUUU en roumain
    COCOROCOCO en Portugais (cocorico en brésilien)

                                                                                

     Et maintenant le doux chant des corbeaux australiens qui nous réveillaient à 5 heures du matin, A vous de choisir !

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  •  


     

    Juin.

    J’aime bien le mois de juin, c’est celui des cerises, de longues journées sans fin aux douces soirées exquises.

    très tot dès le matin, tous les oiseaux devisent et tard quand la nuit vient certains encore s’avisent.

     C’est le temps des examens où les sérieux révisent et leurs moments malsains des attentes indécises.

    C’est tendres gazons coussins où la rosée irise, les beaux serments divins des amants qui se bisent.

    Et puis au mois de juin, on pense à ses valises, car très bientôt revient l’heure des vacances promises. (Robert Casanova)

     

    Je ne voudrais pas vous saper le moral, mais voici quelques conseils pour bien passer l'été

     

     

    C'est le temps du mojito, mais un seul à la fois ......

     

     

     

    http://www.elle.fr/Minceur/Dossiers-minceur/Les-10-regles-dietetiques-de-l-ete-2736459

    Faire le marché

    Flâner entre les étals de produits frais et locaux, cuisiner…

    Autant on prend vite du poids dans un hôtel avec buffet à volonté, autant on gère mieux ses kilos lorsqu’on investit temps et attention sur les repas. Forcer sur les végétaux Riches en nutriments bonne mine, bien-être et santé, pauvres en calories, les légumes et les fruits sont nos amis. On en met à tous les repas. Une tranche de melon vaut mieux qu’un Esquimau !

    Mixer cuit et cru Pour garder la ligne, on a tendance à se jeter sur les crudités et les salades. Sauf que le cru est plus difficile à digérer et nous ballonne… Pas l’idéal sur la plage ! On préfère les végétaux cuits, grillés, blanchis ou passés à la vapeur.

     

    Le bon rythme :

    du cru et du cuit à chaque repas. Manger - assez - de gras

    Zapper le gras pour rester mince est un mauvais calcul. Pourquoi ? Parce que le gras, c’est le goût, que l’organisme en a furieusement besoin et qu’il pourrait jouer un rôle dans la satiété.

    Tous les jours, on met dans son assiette de l’huile (colza, olive, sésame), un peu de beurre, et on mise sur l’avocat, l’allié belle peau.

     

    Décaler le barbecue :

    Le parfum de l’été, c’est celui des grillades. Seul hic, merguez et travers de porc font exploser le compteur. Pour en profiter sans déprimer, on place sur la grille des nouveautés : poulet crapaudine, araignée de bœuf (morceau ultra-maigre), légumes grillés (aubergine, courgette, poivron, céleri), moules, sardines…

     

    Boire malin:

    En été, boire suffisamment est indispensable, soit 2 litres par jour, surtout entre les repas pour ne pas noyer les aliments. On remplit son verre de thé vert, d’eau parfumée à la menthe, au citron ou d’un jus de fruit fraîchement pressé.

    Anticiper:

    l'apéro Vacances riment avec apéro, cocktails et grignotage. Autant de moments délicieux, certes, mais qui peuvent se montrer fatals.

     

     

     

    La bonne stratégie :

    manger avant d’attaquer l’apéro (un œuf, une tomate), alterner cocktail et verre d’eau, et, en cas de gros débordements, lever le pied sur l’alcool pendant quelques jours. Ajouter un glaçon L’été, c’est rosé ou vin blanc, des choses gouleyantes qui se sirotent sans effort.

    Cependant, l’estomac étant incapable d’évaluer les calories liquides, on ruse en remplissant son verre de glaçons. Plus il y en a, moins il y a d’alcool. Cela évitera de sombrer !

     

    Se méfier de la junk food Chichis, glaces, pizzas…

    Sans virer ayatollah de la food et tout s’interdire, on nuance. Un peu de chips, oui, mais pas avant les rillettes. Un beignet ? Bof, mieux vaut quelques chouquettes.

    Et, au petit déjeuner, on essaie de ne pas systématiser le croissant ou la brioche. Gérer ses écarts Pas question de transformer les vacances en stage détox !

    Le plaisir reste de mise.

    Pour en profiter sans culpabiliser, on alterne jours de craquage (raisonnable) et jours plus équilibrés.

     

    Et, après un vrai lâchage (apéro + cocktail + BBQ + goûter + rosé + glace, si, si, c’est possible), on s’accorde un ou deux jours de relâche, à base de fruits, légumes et liquides… Résultat : une ligne parfaite et un tonus sans faille.

    Écrit par : Daniele Gerkens Daniele Gerkens @dangerkens

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •  

     

    Canicule: 5 conseils pour réussir à dormir!

    Par Stéphanie Letellier
     
    Difficiles à supporter la journée, les fortes chaleurs peuvent également perturber le sommeil. Voici quelques astuces simples dès que le mercure grimpe.

    1) Maintenez votre chambre au frais

    La journée, gardez vos volets ou vos stores fermés afin que la chaleur ne rentre pas. Aérez tôt le matin ou pendant la nuit, si vous vous réveillez, afin de faire baisser la température. À choisir, préférez un ventilateur à la climatisation, trop froide. Orientez-le vers un linge humide suspendu: en s’évaporant, l’eau offrira une sensation de fraîcheur.

    Profitez du même effet avec votre linge mouillé: essorerez-le moins que d'habitude et faites le sécher à l'intérieur. 

    Enfin, il est également possible de rafraîchir votre lit en mettant des glaçons dans une bouillotte. 


    2) Manger léger le soir

    En période de canicule, il est conseillé de ne pas manger de plats copieux le soir afin de ne pas trop solliciter la digestion qui entraîne une dépense d'énergie supplémentaire. Mais pas question pour autant de sauter le dîner, votre corps en a besoin et vous risqueriez d'être réveillé par la faim.

    La solution: deux heures avant le coucher, optez pour un menu léger à base de légumes, très riches en eau et en sels minéraux, essentiels pour l’hydratation. Melon, concombre, pastèques ou tomates… faites-vous plaisir. En revanche, évitez la viande rouge qui stimule la vigilance. Préférez une viande blanche ou des œufs.

    Lire: Hydratation et alimentation: tous nos conseils pour affronter la canicule

    3) Pas d’alcool

    En période de canicule, mieux vaut éviter de boire de l’alcool: il altère le sommeil, même si l’endormissement peut paraître plus facile, et favorise les apnées du sommeil. Autre bémol: il est diurétique, vous risquez de vous déshydrater plus rapidement. 

     

    3) Une douche avant d’aller se coucher

    En temps normal, la température du corps baisse naturellement vers 17h et favorise l’endormissement quelques heures plus tard. Lorsqu’il fait chaud, elle ne baisse pas et le coucher peut être plus difficile. La solution: une douche tiède, et non pas froide pour éviter que le corps fabrique de l'énergie pour se réchauffer.
    Enfilez ensuite une tenue légère en coton qui laisse passer l'air en absorbant la transpiration.

    5) Chambre à part: pourquoi pas?

    Si vous en avez la possibilité et l’envie, il peut être opportun, le temps des grosses chaleurs, de faire chambre séparée avec votre conjoint. Vous vous sentirez plus à l’aise et si l’un de vous se réveille car il a trop chaud, il ne réveillera pas l’autre. À méditer!

    Merci au Dr Joëlle Adrien, directrice de recherche à l'Inserm et présidente du conseil scientifique de l'Institut du sommeil et de la vigilance pour ses conseils

    http://www.notretemps.com/sante/canicule-5-conseils-pour-reussir-a-dormir,i89292

     

    Source: Externe

     

    Source: Externe

     

     

     


    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique