•                                                      

    La route nationale 7, ou RN 7, ou encore N 7, parfois également appelée la « route Bleue » ou encore la « route des vacances » (bien que le trajet diffère entre Roanne et Valence), était la plus longue des routes nationales de France avec 996 km.

    Avant son déclassement partiel, elle reliait Paris à Menton via l'ouest de la Bourgogne, le nord de l'Auvergne, la vallée du Rhône, le massif de l'Esterel et la Côte d'Azur.

     

     

     Historique:

    La capitale des Gaules se situant à Lugdunum (Lyon), elle devient le point de départ de toutes les voies établies par le gendre d'Auguste, Marcus Vipsanius Agrippa en 20 avant J-C. Ce maillage au départ de Lyon restera dans l'histoire sous le nom d'étoile d'Agrippa. De là partent les routes vers Lutèce (Paris) qui suivent approximativement le tracé de l'actuelle N6, et vers Rome en longeant le Rhône et passant par Arausio (Orange) et suit le bord de la Méditerranée comme la nationale .

    C'est au XVe siècle, avec la création de la poste royale par Louis XI qu'un réseau cohérent de routes de postes est mis en place. Les chemins de Paris à Lyon passent par Moulins (route du Bourbonnais) ou Dijon (route de Bourgogne). Le siècle suivant voit l'apparition des premiers transports réguliers de voyageurs et la plantation des ormes le long des voies pour les ombrager et les délimiter (le long des actuelles N6 et ex-N7). C'est aussi à cette époque qu'est édité le Guide des chemins de France, de Charles Estienne (1552), l'ancêtre de tous les guides modernes.

     

     

    J'ai trouvé un site qu'il faut lire et relire pour apprendre tout ce qui concerne les voyages sur la nationale 7

     

    http://www.20th.ch/RN7.htm

     Quand on lit cet article et après avoir vu les videos ca donne vraiment envie de quitter l'autoroute pour visiter toutes ces belles régions que l'on traverse !

    je me revoie "beaucoup d'années en arrière" quand on partait en vacances avec la 4 Chevaux bourrée de matériel et en direction du soleil ! Quoique on allait le plus souvent en Bretagne !

     

     

     

     

     

     

    http://routenationale7.blogspot.fr/search/label/Bouchon%20de%20Tourves

                                                     

    Quand on connait le village de Tourves, on se dit qu'en effet ca devait etre terrible ! Une petite rue traverse ce village provencal !

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

     Nous poursuivons notre balade à travers d'une ville qui n'est pas toujours propre et en bon état, elle est sympathique mais j'ai vu des villes de Provence et du Sud plus jolies, heureusement qu'il y a le soleil et les terrasses

     

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    Jean Giono, né le 30 mars 1895 à Manosque et mort le 9 octobre 1970 dans la même ville, est un écrivain français.

    Un grand nombre de ses ouvrages a pour cadre le monde paysan provençal. Inspirée par son imagination et ses visions de la Grèce antique, son œuvre romanesque dépeint la condition de l'homme dans le monde, face aux questions morales et métaphysiques et possède une portée universelle.

    Il devint l'ami de Lucien Jacques, d'André Gide et de Jean Guéhenno, des peintres Georges Gimel et Serge Fiorio, ce dernier étant son cousin issu de germain. Il resta néanmoins en marge de tous les courants de littérature de son temps.

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES? DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES, DES PORTES ET DES FENETRES

    MANOSQUE DES RUES, DES PORTES ET DES FENETRES

    Partager via Gmail

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique