•  

     

     

     

     

  • Il est 18H30 le port déborde, la mer monte, monte et il pleut, il pleut

    Coef 116

     

     

    Lérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

    Ce batiment est une ancienne conserverie de sardines qui est bordé par un petit chemin en temps habituel qui longe la cote. Je ne sais pas trop à quoi il sert à notre époque !

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Léérat, le port déborde ...

    Adresse de la Plage du Lérat : Impasse des Goemoniers 44420 Piriac-sur-Mer

    Notre avis sur la Plage du Lérat

    La plage de Lérat de Piriac sur Mer se situe à la sortie de La Turballe à environ 2 km du centre-ville de Piriac. Cette plage s’étend dans une belle anse de sable sur environ 400 mètres. On trouve deux zones de baignade, la première du côté de le petit port Lérat et la seconde vers l’anse de Belmont. Les deux sont séparées par quelques rochers sur la plage.

    L’accès à la plage se fait par des escaliers ou par un accès sableux du côté du port (accès possible pour les personnes à mobilité réduite). On trouve également un poste de secours ouvert pendant l’été. Une aire de pique-nique est disponible du côté du port.

     

     

    Léérat, le port déborde ...

     

     

    Quand la mer est basse

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •  

     

    https://www.supercasino.fr/a-la-pentecote-le-veau-se-met-a-table/

     

    A la Pentecôte, le veau se met à table

    Pourquoi sert-on du veau le jour de la Pentecôte ? Telle est la question ! On partage la réponse avec vous et on en profite pour vous confier quelques conseils d’achat et des délicieuses recettes…

    C’est tout simplement parce qu’autrefois (avant l’époque de l’élevage intensif), les veaux naissaient à la fin de l’hiver et étaient vendus dès le printemps sur les marchés. Les éleveurs ne manquaient jamais de déclarer : « À la Pentecôte, le veau perd une côte », signifiant qu’il y en avait tant que les prix baissaient. L’habitude est alors prise par les consommateurs d’en profiter pour déguster du veau à cette période.

     

    La naissance du veau de la Pentecôte

    C’était il y a un peu plus de vingt ans ! Surfant sur cette pratique culinaire, la collective de la viande a lancé, en 1998, le concept du « veau de la Pentecôte » pour asseoir cette coutume, à l’image de celles de la dinde de Noël et de l’agneau pascal. Rien à voir, donc, avec la fête religieuse de la Pentecôte (qui a lieu cinquante jours après Pâques).

    Même si on trouve aujourd’hui du veau tout au long de l’année, la Pentecôte est l’occasion de mettre à l’honneur cette viande et de préparer des bonnes petites recettes. 

    Bien choisir la viande de veau

    La viande doit être rosée avec des reflets légèrement nacrés. La chair sera ferme avec un grain serré et entourée d’une graisse ferme et blanche.

    Comptez entre 130 et 150 g en moyenne par personne pour les morceaux à poêler et 180 à 250 g pour les plats mijotés.

    Conservez votre morceau de veau 2 à 3 jours au réfrigérateur, dans la partie la plus froide et dans son emballage d’origine. Mais, surtout, pensez à le sortir 30 minutes avant de le cuisiner : un écart de températures trop important lors de la cuisson risque de contracter les fibres de la viande et la durcir.

    Enfin, ne le laissez pas trop cuire pour qu’elle reste bien moelleux et, après la cuisson, prenez le temps de la laisser reposer quelques minutes en la recouvrant d’une feuille de papier aluminium. La chaleur se diffuse uniformément et la viande se détend.

    Quels morceaux ?

    • Pour une cuisson rapide comme les grillades, préférez les côtes de veau, les escalopes, les filets et les noix (morceaux situés sur la partie supérieure du veau).
    • Pour une cuisson moyenne de 20 à 45 minutes, à la poêle ou au four, optez pour les paupiettes de veau.
    • Pour une cuisson longue (blanquette, osso buco, veau marengo), vous choisirez le collier, les jarrets, la poitrine, les tendrons ou les pieds de veau.

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires
  •  

     

    Ce matin, les nuages arrivent mais n'ont pas encore envahi le ciel, fort vent d'Ouest et soleil, une promenade tonique !

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

    https://www.tameteo.com/actualites/previsions/coup-de-vent-dans-l-ouest-la-nuit-prochaine.html?fbclid=IwAR0ECXKD94FNfGVeSD_n5MfTiUOczdCSdrutyCkeHGlfZAStjx1YzN1QeXY

     

    Avec le retrait de l'anticyclone, c'est un flux d'ouest vigoureux qui s'installe en ce milieu de semaine avec en ligne de mire, la France ! S'il est synonyme d'un net redoux après les records de froid battus entre dimanche matin et mardi matin, il va également se caractériser par les pluies parfois copieuses qu'il apportera mais aussi et surtout par les vents forts qui souffleront dans de nombreuses régions. Un coup de vent concernera même l'ouest dans la nuit de mercredi à jeudi avec des rafales comprises entre 80 et 100 km/h, parfois plus sur les côtes. Bien que classiques en termes de valeurs, des vents aussi forts en Atlantique liés au passage d'une dépression se rencontrent assez rarement en mai.

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

    90 km/h dans les terres, 110 km/h sur les côtes

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

    Liées à la dépression baptisée Yukon circulant entre la Manche et la mer du Nord, les plus fortes rafales se produiront au sud de sa trajectoire. Jusqu'en milieu d'après-midi de ce 8 mai, le vent de secteur sud-ouest soufflera fort au passage des pluies traversant le pays, atteignant 70 km/h dans les terres et 80 km/h sur le littoral de l'Atlantique. En vallée du Rhône et sur les crêtes pyrénéennes, des rafales de l'ordre de 80 à 90 km/h sont à prévoir. Avec le ciel de traîne se développant en cours d'après-midi dans le nord-ouest, de puissantes bourrasques ne sont pas exclues au passage des averses orageuses, pouvant ponctuellement dépasser les 90 km/h de l'estuaire de la Loire au bassin parisien, en passant par la Normandie.

    Le coup de vent en lui-même est attendu en fin de soirée et en première partie de nuit sur les côtes du sud de la Bretagne, des Pays-de-la-Loire et de la Charente-Maritime. De secteur sud-ouest puis ouest, les rafales atteindront 110 km/h sur le littoral et localement 120 km/h sur les caps exposés tandis que les vents souffleront entre 80 et 90 km/h dans l'intérieur des terres du centre-ouest. Avec une végétation développée à cette période de l'année, des chutes de branches sont à craindre dans ces secteurs. En deuxième partie de nuit et en matinée de jeudi, ce coup de vent gagnera les régions centrales, l'Île-de-France et dans une moindre mesure le quart nord-est avec des pointes de l'ordre de 70 à 80 km/h. En cours de journée, le vent faiblira nettement et les rafales ne dépasseront plus 50 km/h sous un ciel encore bien chaotique.

    Les éclaircies du début de semaine laisseront place à un temps plus agité à partir du 8 mai avec pluies et vents forts.

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

    Fortes vagues sur le littoral, risque de submersions

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

    La dépression Yukon qui s'est formée en début de semaine au beau milieu de l'Atlantique entraînera avec elle une forte houle dans le golfe de Gascogne. En soirée et début de nuit, des vagues de 6 à 8 mètres sont attendues au large de la Loire-Atlantique, de la Vendée et de la Charente-Maritime. Avec des coefficients de marées de 84 et 81, une surcote de 30 à 50 cm est à craindre avec un risque de submersions pour les parties basses et vulnérables de ces départements lors de la pleine mer du soir prévue entre 19h30 et 20h. La situation s'améliorera rapidement jeudi matin, avec l'éloignement de la dépression et des vents en nette atténuation.

    Après une relative accalmie en fin de semaine, un nouveau renforcement du vent est attendu pour le week-end. Il concernera cette fois les régions méditerranéennes, à l'image du week-end dernier. Avec l'arrivée d'air plus froid entre samedi et dimanche et le creusement d'un minimum dépressionnaire dans le golfe de Gênes, le sud-est subira une nouvelle tempête de mistral avec des rafales dépassant les 100 km/h entre la Vallée du Rhône, la Provence, le Var et la Corse. La puissance exacte des rafales attendue devra être affinée d'ici là.

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

    Un nouveau sport le VTT sur les rochers ... Un peu dangereux !

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

     

    Avis de tempete annoncé sur la cote

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires



  •  Je ne pouvais pas passer cet évènement sous silence, d'une part parce que c'est un évènement breton et ensuite car mon fiston a fait partie du centre de formation et de cette équipe et de cette équipe quand il était ado .....

    Rennes remporte la Coupe de France au bout de la nuit

     
    Yahoo Sport28 avr. 2019 à 00:03

     

    COUPE DE FRANCE – Le Stade Rennais a fait tomber le PSG au terme d’une grande finale et d’une séance de tirs au but étouffante. Paris devra tirer les leçons d’une triste saison. Mais ça, Rennes s’en fout : les Bretons ont gagné une finale !

     

    Winners ! (AFP)

    RENNES 2-2 PARIS (6-5 TAB)
    Buts : Kimpembe (40e csc), Mexer (66e) pour Rennes ; Alves (13e), Neymar (22e) pour Paris

    Une finale pour magnifier, ou une finale pour sauver la saison ?

    Enjeux différents entre Rennes et Paris, mais un seul et même objectif : soulever la Coupe. Et pour cela, Paris peut compter sur un joueur de retour dans le onze de départ : Neymar Junior. Il faut moins de trente minutes au Brésilien pour signer une passe décisive et un but face à des Rennais dépassés. Sur l’ouverture du score, son corner tendu n’a d’égal que la reprise de volée parfaite de Dani Alves (0-1, 13e). Sur le but du break, l’ouverture de Di Maria est convertie d’un piqué splendide du Ney, face à un Koubek debout mais battu (0-2, 22e). Fin du match ? Pas vraiment.

     

    https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/en-images-coupe-de-france-des-milliers-supporters-sur-l-esplanade-de-gaulle-rennes-6326528

     

    Samedi 27 avril, environ 15 000 supporters avaient investi l’esplanade de Gaulle où la finale de la Coupe de France, entre le PSG et le Stade Rennais était retransmise en direct. Ambiance.

     

    Écharpes et maillots Rouge et Noir étaient de sortie ce samedi 27 avril aux abords de l’esplanade de Gaulle, à Rennes, où environ 15 000 supporters ont suivi la retransmission sur écran géant de la finale de la Coupe de France, face au PSG.

    0 h 15 : l’émotion et la joie des supporters

    23 h 55 : Rennes remporte la Coupe de France !

    La joie des supporters rennais après la victoire de Rennes. | OUEST-FRANCE

    Ils l’ont fait. Les Rouge et Noir remportent la Coupe de France. C’est de la folie sur l’esplanade De Gaulle.

    22 h 39 : la coupe se joue aux tirs au but

    La tension est à son maximun pour les tirs au but. | OUEST-FRANCE

    22 h 10 : la tension monte

    Carton rouge pour Mbappé à la 118e minute.

    Les supporters ne ménagent pas leurs encouragements.

    Sur les actions parisiennes, les supporters rennais retiennent leur souffle.

    La tension se lit sur les visages des supporters rennais. | OUEST-FRANCE

    23 h : C’est parti pour les prolongations

    Après le clapping, les chants reprennent sur l’esplanade De Gaulle.

    22 h 55 : vers les prolongations

    La tension est palpable à quelques minutes du temps réglementaire. | OUEST-FRANCE

    22 h 30 : but pour Rennes !

    But de Mexer pour le Stade Rennais. C’est de la folie sur l’esplanade De Gaulle.

    Explosion de joie après le deuxième but pour le Stade Rennais. | MARC OLLIVIER
    But pour Rennes ! | OUEST-FRANCE

    22 h 25 : ça chauffe !

    PUBLICITÉ
     

    PMU - Que Les Meilleurs Gagnent

    JE DÉCOUVRE

    ‪Un nom de cheval, un imaginaire. Rejoignez les héros des plus grandes conquêtes de notre histoire.

    Inspired by

    Les supporters ont cru à l'égalisation rennaise à la 59’ ! Gros rush de Benjamin Bourigeaud suite à une récupération qu'il a réalisé dans le camp rennais, l'ancien lensois frappe à 25 mètres et sollicite Areola qui claque bien le ballon en corner. Le corner de Grenier lui ne donnera rien. Suivez le match en direct.

    À la mi-temps, on y croit côté rennais

    21 h 45 : but pour Rennes !

    Les supporters rennais explosent de joie. Le Parisien Kimpembe marque contre son camp et permet à Rennes de réduire la marque juste avant la mi-temps.

    But pour Rennes ! | OUEST-FRANCE

    21 h 28 : deuxième but parisien

    L’affaire se corse pour les Rennais…

    Sur l’esplanade De Gaulle, les supporters rennais restent mobilisés pour soutenir leur équipe.

    21 h 20 : premier but du PSG

    Le PSG vient d’ouvrir la marque sur un but de Dani Alves.

    Coup dur pour les supporters rennais. | OUEST-FRANCE/MARC OLLIVIER

    21 h : Le coup d’envoi

    La Marseillaise est reprise par les supporters sur l’espanade De Gaulle.

    Tous derrière les Rouge et Noir. | MARC OLLIVIER / OUEST-FRANCE
    Tous derrière les Rouge et Noir. | MARC OLLIVIER
    Tous derrière les Rouge et Noir. | MARC OLLIVIER
    Tous derrière les Rouge et Noir ! | MARC OLLIVIER / OUEST-FRANCE

    20 h : L’ambiance monte

    Environ 15 000 supporters avaient investis l’esplanade Charles-de-Gaulle pour voir la finale retransmise sur un écran géant. | MARC OLLIVIER / OUEST-FRANCE

    À moins d’une heure du coup d’envoi, s’il reste des places, les meilleures sont déjà occupées. L’ambiance monte doucement en chanson « Qui ne saute pas, n’est pas rennais », « Stade Rennais, allez, allez… »

     

     

    Hymne du stade rennais
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  •  

     

     

     

    Oeufs, lapins en chocolat, colombes, etc… Tout autant de traditions Pascales. Mais pourquoi ces symboles ?

     

    Les œufs

     

    Symboles de fécondité, de vie et de renouveau, Égyptiens et Romains s’offraient dès l’antiquité, des oeufs peints au printemps.
    Plus tard, ils se sont imposés dans la tradition chrétienne. L’église interdisant de consommer des oeufs durant le Carême, on en trouvait à profusion à Pâques et ceux qui n’étaient plus mangeables étaient décorés pour être offerts. Ce n’est qu’au 19ème siècle, alors que le cacao est devenu plus accessible, que les chocolatiers vont s’emparer de la tradition et confectionner des œufs en chocolat.

     

    Chasse aux oeufs

     

     

     

     

    Le Lapin

     

    À nouveau un symbole de fertilité, renouveau, etc…
    Son origine est en Allemagne (Osterhase) puis a gagné les pays anglo-saxons (Easter Bunny). Il y a plusieurs versions, mais je retiens la plus poétique:
    Selon une légende allemande, une femme pauvre, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs qu’elle cacha dans le jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs.
    La suite est la même que pour les oeufs, chocolatiers opportunistes et logique commerciale…

     

    lapins_crtins_paques

     

     

     

     

    Les cloches

     

    Voici une version plus religieuse que le lapin de Pâques et un peu oubliée… Selon une tradition catholique, après le jeudi saint et jusqu’au jour de Pâques, les cloches des églises ne sonnent plus pour marquer le deuil de Jésus. On raconte alors aux enfants que les cloches partent à Rome et reviendront avec les oeufs le dimanche de Pâques pour célébrer la résurrection du Christ.

     

     

    joyeuses_paques_2-9fd4

     

     

     

     

    L’Agneau

     

    C’est une tradition de la religion juive où pour commémorer l’exode on célèbre la Pâque (Pessah) en sacrifiant un agneau. Le symbole a été ensuite repris par le christianisme, Jésus en victime innocente est identifié à l’agneau sacrificiel de la tradition juive.
    Dans les deux religions, l’agneau est donc présent sur la table à Pâques. (RECETTE!!)

     

     

    Mais en Alsace on confectionne également un gâteau en forme d’agneau pascal. Cette spécialité est appelée lammelle ou osterlämmele. Ce gâteau en forme d’agneau est saupoudré de sucre glace signe de pureté et d’innocence. (Autrefois, on disait que le diable pouvait prendre la forme de n’importe quel animal, à l’exception de la brebis.)

     

    lammele-agneau-pascal800x600

     

     

     

     

    La Colombe:

     

    On est toujours dans les symboles, celui de la paix cette fois-ci. Très populaire en Italie et au Tessin, c’est un gâteau dérivé du panettone (La colombe ne devrait contenir que des zestes d’orange confite et non du raisin sec et du cédrat comme sa célèbre cousine).
    Comme toujours, il y a plusieurs versions de son origine. En voici une: au VIème siècle, lors du siège de Pavie, le roi lombard Alboïn entra dans la ville un jour de Pâques. Son cheval s’arrêta soudainement quand un boulanger pavois portant un pain sucré en forme de colombe sortit de la foule et le lui offrit. Frappé par cet épisode et en signe de respect, le roi épargna la ville.

     

    Colomba pasquale

     

    Ce fut pendant longtemps de simples pains sucrés, c’est petit à petit que la recette fut enrichie jusqu’à devenir un symbole de la célébration gastronomique de Pâques.

     

    Voilà pour la petite histoire,
    il me reste à vous souhaiter un bon week-end et
    d’excellentes fêtes de Pâques!

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique