•  

     

    PREMIERES COULEURS DU PRINTEMPS

     

     

    Avec leurs couleurs éclatantes, les pensées sont des plantes que l’on trouve dans les jardins et et sur les balcons du printemps jusqu’à l’hiver.

    Souvent confondues avec la violette du fait de son appartenance à la famille des violacées, elles se distinguent par ses 4 pétales vers le haut et un vers le bas.

    A la différence des violettes qui comptent 2 pétales vers le haut et trois vers le bas.

    Offrir des pensées signifie tout simplement : « je pense à vous« .

    C’est la fleur qui permet de dire que l’on a une pensée affectueuse envers un proche.

     

     

    PREMIERES COULEURS DU PRINTEMPS

    Elle est également très largement utilisé pour exprimer le souvenir car dans la mythologie grecque, la jeune Io fut transformé en génisse par son amant Zeus (pour échapper à la vengeance d’Héra) et déposée dans un champs de pensées pour y passer la fin de sa vie à déguster le souvenir de son amour.

    « [...] un coup de vent avait semé une merveilleuse corbeille de pensée.

    Les fleurs de velours semblaient vivantes avec leur bandeaux de cheveux violets, leurs yeux jaunes, leurs bouches plus pâles, leurs délicats mentons chair. »

    – Emile Zola

     

     

    PREMIERES COULEURS DU PRINTEMPS

     

     

     

    PREMIERES COULEURS DU PRINTEMPS

    De la jardinerie au jardin

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  •  

    Ce matin après les grosses pluies de la nuit, petite promenade ventée et fraiche en bord de mer, entre deux averses de pluie ! (sur la cote à Piriac)

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

    Les arbres torturés et penchés par le vent

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure our les giboulées de mars

     

     

    Jean qui rit, Jean qui pleure ou les giboulées de mars sur la cote

     

    Au loin le bateau de la SNSM (Société nationale des sauvetages en mer)

    Jean qui rit, Jean qui pleure ou les giboulées de mars sur la cote

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    Evangélisateur de l’Irlande, Saint Patrick, né en 385 (en Ecosse, Galles ou Armorique), a suivit une formation religieuse. Sur les conseils de Dieu, il convertit le roi, puis le peuple et fonde une série de Monastères, dont le sien à Armagh.

    Utilisant le trèfle à trois feuilles pour justifier de la trinité dans ses sermons, il donne à l’Irlande son symbole. Saint Patrick est considéré comme le père du christianisme irlandais.

    Une légende lui prête d’avoir débarrassé l’Irlande des ses serpents. Il semblerait que le serpent soit ici le symbole des religions païennes présentes et ainsi terrassées.

     

     

    La Saint Patrick est aujourd’hui la fête la plus fêtée dans les pays de tradition celtique. Instituée au 17 mars, elle est l’occasion de rassemblements culturels et amicaux dans les pubs et tavernes. Saint Patrick serait mort en 461, après avoir écrit, en 405, un ouvrage latin « Confessio ».

    Selon les historiens, il semblerait qu’il y ait deux Patrick, l’ancien et le jeune.

    l'Ancien ( Palladius), dit le " vrai ", et Patrick le Breton, "le Jeune", qui serait né au Pays de Galles romain, à Banwen, et mort vers 492 / 493.

     

     

     

     (le 17 mars), Saint Patrick’s Day sera célébré par les Irlandais. Alors, c’est vrai que cet événement, on en entend beaucoup parler. Mais qui sait vraiment en quoi il consiste (mise à part la prédominance de la couleur verte) ? Que font les Irlandais le jour de la Saint Patrick ?

     

    Est-ce un jour férié ou une fête nationale ? Vous ne savez pas ? Pas de problème, plongeons ensemble au cœur de cette fête sacrée chez les Irlandais !

     

     

     Avant d’aller plus loin, sachez que l’histoire de St Patrick’s Day est tissée de mythes, de contes et de récits. Tout débute donc dans les années 350 après Jésus-Christ, Maewyn Succat, jeune anglais, est capturé par des pirates Irlandais et tenu esclave pendant des années. Durant sa captivité, il devint berger. Vers l’âge de 20 ans, il rêva de Dieu. Il décida alors de quitter l’Irlande pour étudier la théologie. Il fut nommé prêtre et de fil en aiguille devint un véritable pilier du Christianisme irlandais. Il consacra 30 ans de sa vie à construire des églises et à répandre la foi chrétienne en Irlande jusqu’à sa mort le 17 mars 461.

    Saint Patrick’s Day est donc l’anniversaire de la mort de celui considéré comme le Saint Patron de l’Irlande. Contrairement aux croyances populaires, St Patrick’s Day est un jour férié et non une journée de fête nationale célébrant l’Irlande.

     

    St Patrick est également à l’origine du symbole de l’île : le trèfle à 3 feuilles (shamrock). Il l’utilisait pour expliquer la Sainte Trénité (Père, Fils et Saint-Esprit).

    Chaque 17 mars, tous les Irlandais du monde se réunissent pour célébrer cet événement.

    Des parades (feux d’artifices, musiques, dances…) sont organisées et la bière coule à flots.

    Cette fête est particulièrement présente dans les pays tels que l’Irlande, bien évidemment, mais aussi le Canada et les Etats-Unis (dû à l’immigration des Irlandais au XIXème siècle).

     

    La ville de Chicago colore toujours le fleuve qui la traverse en vert pour honorer cette journée spéciale. Il est de rigueur de porter un trèfle à sa boutonnière et de se déguiser en leprechaun.

    Le leprechaun est ce petit individu de 30 centimètres qui porte une barbe rousse et une tenue verte. La légende veut que ce petit malin cache une marmite pleine d’or au pied d’arcs-en-ciel. Qui arrivera à le suivre sans faire de bruit, parviendra à trouver son trésor ! ;-)

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    LA TULIPE DANS LE LANGAGE DES FLEURS

     

     

    Je te promets un amour sincère, Dans le langage des fleurs, la tulipe symbolise une déclaration d'amour sincère.

    Tulipe multicolore : Je rêve d'un amour fou et extravagant.

    Tulipe blanche : Je t'aime d'un amour extrême.

    Tulipe jaune : Je suis désespérément amoureux.

    Tulipe noire : Je souffre intensément.

    Tulipe rouge : symbolise l'amour éternel.

    Tulipe double : Nous réussirons.

    Tulipe diaprée : Tu as des yeux magnifiques.

     

     

     

    Le mythe de la tulipe noire :

      La mythique tulipe d’un noir parfait est le rêve de tous les horticulteurs, mais aussi la muse des écrivains. Alexandre Dumas publie en 1850 un roman intitulé La tulipe noire.

    Son personnage principal, Cornélius Van Baerle, réussit ce qu’aucun botaniste n’a été capable de faire : créer une tulipe d’un noir d’ébène. Mais, accusé injustement de complot, il est emprisonné et sa fabuleuse découverte dérobée par son voisin. Les vrais coupables démasqués, Cornélius échappe à la mort in extremis.

     

    Quand Baudelaire déclare avoir trouvé sa tulipe noire, il veut bien sûr parler de sa muse. Car jamais, au grand dam de tous les cultivateurs spécialisés, une tulipe n’est née arborant une robe de deuil, bien qu’aujourd’hui des variétés offre des teintes prune ou bordeaux, proches du noir.

     

    « Découvrir une tulipe noire » est devenu une expression, pendant littéraire du « mouton à cinq pattes ».

     

     

     

    Symbolique :

    Une tulipe est présente dans le drapeau de l'Iran.

    Le nom de révolution des Tulipes a également marqué le Kirghizstan en 2005.

    Dans le calendrier républicain français, le 4e jour du mois de germinal, est officiellement dénommé jour de la tulipe.

    La tulipe est un motif ancien et avec une forte charge symbolique dans le folklore hongrois et la mythologie magyare.

     

    https://www.detentejardin.com/en-pratique/planter/que-planter-avec-des-tulipes-9183

    Aller faire une petite promnade dans le jardin de Claude Monet à Giverny! une merveille j'y suis allée à la saison des roses, mais il faisait très chaud et les fleurs avaient beaucoup souffert

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  • Un ancien article que je fais remonter, car plusieurs personnes l'on lu depuis quelques jours,

    le film d'une époque !

     

     

    Quand j'allais au lycée, j'avais la meme blouse que dans le film "DIABOLO MENTHE", une semaine elle était beige et l'autre semaine elle était bleue avec le nom et la classe brodés dessus ....Lol et on n'avait pas interet à l'oublier, c'était heures de colle et punitions assurées ... A cette époque devais avoir 13 ou 14 ans !

     

                                                                   

     

     


    Diabolo menthe - Bande annonce FR par _Caprice_

    j'adore le prof de gym, c'était tout à fait ca à l'époque !!!!! Lol

    la fille qui met son collant dans les couloirs Lol ! On n'avait pas le droit, il fallait porter des chaussettes !

     

                      

     

     

     

     

     

    DIABOLO MENTHE

     Réalisation Diane Kurys Scénario Diane Kurys

    Acteurs principaux Éléonore Klarwein Odile Michel Anouk Ferjac

     Genre Comédie dramatique Sortie 1977 Durée 100 minutes

      Prix Louis-Delluc, Diabolo menthe est un film français réalisé par Diane Kurys et en grande partie inspiré de son adolescence, sorti en 1977, tourné en partie au lycée Jules-Ferry, à Paris. Le film est aussi connu par la chanson "Diabolo menthe"chantée par Yves Simon, qui réalisa aussi la musique du film.

      À la rentrée 1963, l'année scolaire de deux sœurs, rythmée par les émois amoureux, les professeurs plus ou moins névrosés, les prises de conscience politique, la relation avec les parents, sur fond de Salut les copains et de leurs vacances passées en grande partie à Saint-Aubin-sur-Mer (14).

                                                                      

    Partager via Gmail Yahoo!

    37 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires