•  

     

     Catherine sur le blog "Dhelicat" nous propose un défit "les lignes"

    la ligne, elle peut etre droite ou courbe !

    Une ligne est « une longueur sans largeur » (Euclide, f.l. c. 300 av. J.-C. ; Éléments: Livre 1er - Définitions, Postulats, et Notions Communes1. En géométrie, on ne s'intéresse en général qu'à des lignes susceptibles d'une définition abstraite comme :

    Champs de tulipes en Hollande

     

     

    Ligne droite

    Ligne sur la route

    Ligne droite

    ligne droite sur la campagne bretonne

     

    Ligne droite

     

    Ligne droite

    Marée basse

    Ligne droite

    Dernière Ligne droite sur Paris

    la ligne à haute tension

     

    La ligne de chemin de fer

     

    La Ligne

    Ligne de flotaison

     

    Ligne droite

    La turballe, au bout de la ligne, la mer

    Ligne droite

     

    Ligne droite

     pen Bron (La Turballe)

    Ligne d'horizon

    Ligne droite

    Route droite australienne sur l'infini

    Ligne droite

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  • Synopsis et détails

     
    Bécassine naît dans une modeste ferme bretonne, un jour où des bécasses survolent le village. Devenue adulte, sa naïveté d’enfant reste intacte. Elle rêve de rejoindre Paris mais sa rencontre avec Loulotte, petit bébé adopté par la marquise de Grand-Air va bouleverser sa vie. Elle en devient la nourrice et une grande complicité s’installe entre elles. Un souffle joyeux règne dans le château. Mais pour combien de temps ?

    Les dettes s’accumulent et l’arrivée d’un marionnettiste grec peu fiable ne va rien arranger.
    Mais c’est sans compter sur Bécassine qui va prouver une nouvelle fois qu’elle est la femme de la situation.

     

     

     
     

     
     
    LA POLEMIQUE

    Critiques

    http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18673360.html

    Lire ce lien qui à mon avis est ridicule .....

     

    Le 29 mai 2018, un mouvement indépendantiste breton , « Dispac'h » (« Révolution » en breton) appelle au boycott du film, affirmant que celui-ci est une « pseudo-comédie française potache et soi-disant populaire, qui dès ses premières images en dit long sur l'insulte en termes d'identité et de mémoire qu'il adresse aux femmes et à la Bretagne ».
     
    Le réalisateur, dont le film ne paraît que le 20 juin, se défend quant à lui, déclarant qu'il voulait rompre les stéréotypes : « Bécassine n'est pas la fille un peu niaise et stupide que l'on croit. Elle est naïve, certes, et candide, mais aussi curieuse et inventive.
     
    Elle a une âme d'enfant dans un corps d'adulte. Dans ce film, je voudrais montrer Bécassine telle qu'elle est: fidèle, sincère, spontanée, innocente, tendre, rêveuse, enthousiaste ».
     
     
    Cette polémique est ridicule
    je suis bretonne et je ne suis pas vexée par ce personnage de fiction, ni pour ma grand-mère qui a quitté sa Bretagne pour venir faire le ménage chez les riches familles du 7ème arrondissement de Paris !
     
    Ce film n'est pas un film historique mais juste une joyeuse comédie pour les enfants dans l'esprit des bandes dessinées.
    C'est le portait fictif d'une personne et non de tout un peuple !
     
    Nous sommes vraiment dans une drole d'époque, personne en sont temps n'avait trouvé à redire à la chanson de Chantal Goya.
    Et je pense pas que Josiane Balasko et Karin Viard se seraient fourvoyées dans un film  sexiste !
     
    Personne ne s'offusque des "Ch'tis" ou de la "famille Tuche" qui pourtant sont gratinés !
     
    il y aura toujours des ronchons on n'y peut rien !
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    12 commentaires
  •  

                                                            

     

     

     

    http://www.librairie-gaia.com/dossiers/becassine/becassine%20historique.htm

    Bécassine est un personnage de bande dessinée créé par Émile-Joseph-Porphyre Pinchon en 1905 et apparu pour la première fois dans le premier numéro de La Semaine de Suzette, magazine pour fillettes, le 2 février 1905.

     Initialement prévue pour boucher une page blanche de la revue, l'histoire, écrite par Jacqueline Rivière née Jeanne Joséphine Spallarossa (1851-1920) épouse de J. H. Bernard de la Roche, rédactrice en chef du magazine La Semaine de Suzette, et dessinée par Joseph Pinchon (1871-1953), et qui relatait une bévue commise par la bonne bretonne de l'auteur, rencontra un tel succès que de nouvelles planches paraîtront régulièrement, toujours en guise de remplissage ponctuel.

    Toutefois, à partir de 1913, Bécassine, dont on apprend à cette occasion le vrai nom (Annaïck Labornez) deviendra l'héroïne d'histoires beaucoup plus structurées, toujours dessinées par Pinchon, mais dont les scénarios seront l'œuvre de Caumery, pseudonyme de Maurice Languereau (1867-1941), neveu et associé d'Henri Gautier dans la maison d'édition Gautier-Languereau, éditrice de la Semaine de Suzette.

     

     

    De 1913 à 1952 sont parues plusieurs aventures de Bécassine, toutes dessinées par Pinchon (sauf deux, dessinées par Édouard Zier) et scénarisées par Maurice Languereau jusqu'en 1941 (année de son décès), remplacé, de 1948 à 1950, par d'autres personnes signant « Caumery ». D'autres albums et recueils sont parus après la mort de Pinchon en 1953, notamment une série dessinée par Trubert à partir de 1959.

     Survenue trois ans avant Les Pieds Nickelés, la naissance de Bécassine est aussi celle de la bande dessinée moderne, la transition entre les histoires illustrées et la vraie bande dessinée.

    Son style de dessin, au trait rond, vif et moderne, inspirera une ligne graphique, la ligne claire, dont 25 ans plus tard Tintin sera le plus beau fleuron. Tombée un peu dans l'oubli, Bécassine reviendra sur le devant de la scène grâce au tube de Chantal Goya « Bécassine, c'est ma cousine » vendu à plus de 3 millions d'exemplaires en 1979.

    Depuis, et en réaction, le chanteur et guitariste breton Dan Ar Braz, qui a représenté la France à l'Eurovision en chantant en breton, a mis à son répertoire une chanson où il dément pour son compte : Bécassine, ce n'est pas ma cousine !

     

    À la même époque l'émission de télévision Le Bébête show présentait Jean-Marie Le Pen sous la forme d'une marionnette parodiant l'héroïne : « Pencassine ».

     

     

     

                                                                   

     

     

     

          Demain sur le blog, la sortie du film le 20 Juin et la polémique                                                                

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  

    Bonne fete des meres bretonnes et ailleurs

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  •  

     

     

    En effet, à l’époque, on utilisait les restes de peinture des bateaux, de la peinture à l’huile de lin, plus résistante pour peindre les volets et les portes. (aussi du rouge et du vert)

     

    il y a aussi cette explication :

    pendant longtemps ,on peignait les volets et les charrettes en bleu pastel pour éloigner les mouches et moustiques.

    C'est aussi la couleur des bonnets que portaient les ânes pour protéger de ces insectes qui les rendaient fous.

     

    Pourquoi les volets et les portes sont peints en bleu en Bretagne

     

    Pourquoi les volets et les portes sont peints en bleu en Bretagne

     

    Pourquoi les volets et les portes sont peints en bleu en Bretagne

     

    Pourquoi les volets et les portes sont peints en bleu en Bretagne

     

    Pourquoi les volets et les portes sont peints en bleu en Bretagne

     

     

     

     

    piriac-la-turballe-plage-039.jpg

     

    piriac-la-turballe-plage-040.jpg  piriac-la-turballe-plage-046.jpg

    piriac-la-turballe-plage-050.jpg

     

     

     

     

    Pourquoi les volets et les portes sont peints en bleu en Bretagne

     

     Le meme bleu que celui des maisons !
     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique