• 059

    La calanque de Sormiou est une des nombreuses calanques des côtes de Marseille.

     

    058

     

    C'est notamment un site d'escalade apprécié, le principal restant cependant celui d'En-vau.

    Elle est encadrée par les deux presqu'îles formées au sud-ouest par la crête de Sormiou, et au nord-est par la crête de Morgiou, qui la sépare de la calanque de Morgiou.

     

    La calanque de Sormiou est l'une des calanques les plus connues et les plus fréquentées par les Marseillais. On y accède par une petite route bien cachée dans la région des Baumettes.

    La calanque de Sormiou est facilement accessible aux véhicules en dehors de la saison estivale, par la Cayolle, mais son accès est possible à pied depuis les Baumettes, par des sentiers.

    062

    Bien qu'il se situe à quelques minutes de la ville, le col de Sormiou ressemble à un col de montagne. L'arrivée au col réserve une vue imprenable sur la mer et les îles (Riou, Plane et Jaïre).

     

    La calanque de Sormiou est une des seules calanques habitée (une centaine de cabanons) et elle dissimule un petit port protégé par une digue .

     

    Comme sur toute la côte Est de la méditerranée française, l'eau est particulièrement claire.

    Elle est d'une grande richesse en termes d'espèces animales et végétales, d'autant plus que la calanque se situe à quelques kilomètres d'une agglomération d'un million d'habitants.

     

    Durant l'été 1998, la calanque de Sormiou a été dévastée par un incendie, dont l'origine criminelle a été avérée.

     

    063

    Nous connaissions SORMIOU que nous avions abordé par la mer en bateau, en bons touristes nous avons essayéde descendre cette petite route en lacet qui descend jusqu'à la mer, mais il faut avoir le coeur bien accroché, la route est très étroite et on secroise à peine avec deux voitures ....

    060

    Le temps était un peu brumeux,ma photo n'est pas très claire

     

    064

     

    Belle vue sur la citée

     

    065

     

    les petites fourmis noires que l'on apercoit sur la roche, sont des gens qui s'initient à l'escalade !

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 104

    Parc Pastré

     

     

    Parc et Jardin 157, Avenue De Montredon 13008 Marseille

     

     

    Entre la Pointe Rouge et la Grotte Rolland, le parc Pastré s'étire sur 112 hectares, jusqu'aux collines de Marseilleveyre.

    En 1974, la Comtesse Pastré,céda la majeure partie de sa propriété à la ville. Devenu, depuis un immense parc public, ce site est l'un des plus beaux fleurons du patrimoine municipal. Son allée centrale se déroule sur plus de 900 mètres.

    100

     

    092

    101

    Deux étangs, un canal, des aires et terrains de jeux, des sentiers de randonnées séduisent ses nombreux usagers.

    Le château du XIXème siècle abrite le Musée de la Faïence, les bastides et dépendances de la même époque dont la Villa Provençale (villa des hôtes de la ville de Marseille) complètent le parc.

    La partie haute des lieux conserve son caractère sauvage et s'ouvre sur les collines de Marseilleveyre et la découverte des calanques.

    Toute la zone boisée du parc fait partie du site classé des calanques et en constitue une porte d'entrée pour les amateurs de randonnées.

    Dans la partie basse, un jardin d'eau a été réalisé.

    098

    On distingue 3 zones :

    les bassins et prairies, le mail provençal qui permet un cheminement à l'ombre et au calme et un amphithéâtre de plein air.

    http://www.loisirs.fr/photo/activite/520/parc-pastre-marseille.jpg

                                                 Photo loisirs.fr

    La Société des Eaux de Marseille a réalisé une fontaine monumentale symbolisant les Alpes où naissent les eaux de la Durance, véritable point de départ du circuit de l'eau, imaginée par l'architecte Marc Dossetti.

     

    Horaires Ouvert toute l'année :

    Novembre, Décembre, Janvier, Février de 8h00 à 17h30

    Mars, Avril, Septembre, Octobre de 8h00 à 19h00

    Mai, Juin, Juillet, Août de 8h00 à 20h00

     

    107

    on y joue à la pétanque bien sur !

     

    093

    le centre équestre

     

    095 http://www.loisirs.fr/parc-pastre-marseille.html

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires
  • 066La Pointe Rouge5 Un article de Wikipédia),

     

     

    POURSUIVONS NOTRE PROMENADE A MARSEILLE

     

     

    071

     

     

    La Pointe Rouge est un quartier du 8e arrondissement de Marseille (Canton de Marseille-La Pointe-Rouge), situé au Sud de la ville entre Vieille Chapelle et Montredon.

     

    Le port de la Pointe Rouge est le plus grand port de plaisance de Marseille.

    Construit entre 1964 et 1972, il offre 1 800 places à quai et de nombreuses activités nautiques : voile, plongée, aviron de mer, kayaks ou pirogue polynésienne.

    La plage de la Pointe Rouge, plage de sable, bien abritée des vents dominants est très populaire.

    Les autres lieux de baignade, en allant vers Montredon sont la Batterie, le Bain des Dames et les petits plages de l'Anse des Phocéens (dite "de l'Abri-Côtier"), de l'Anse des Sablettes (dite "du Colombet") et de la Bonne Brise (aussi appelée de la "Verrerie", ou encore "chez Dédé").

    De nombreux restaurants, pubs, cafés et clubs en font un quartier animé de la ville. L'École nationale de la Marine marchande (« L'Hydro ») est installée dans le quartier.

     

    067

     

     

    069

     

     

     

    http://media.notrefamille.com/cartes-postales-photos/cartes-postales-photos-La-plage-de-la-Pointe-Rouge-MARSEILLE-13001-11825-20080426-5m7t3c3b5j2o6h2p4o9j.jpg-1-maxi.jpg

     

     

    http://www.web-provence.com/plages/pointe-rouge-marseille.jpg

     

                                                          photo site WEBPROVENCE

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  

     

     

    078

     

    Nous venons de passer quelques jours à Marseille ou il fait une température presque estivale, soleil, douceur, une mer d'un bleu azur ......Sans vent

     

    Nous avons été faire une promenade dans le quartier des  GOUDES qui a gardé toute son authenticité avec son petit port qui dort au soleil d'hiver sans la foule des mois d'été

      http://www.chez-linda.com/cours_scripts_debutants/script23/soleil_gif.gif

    Nombre d'habitants : 360

     

    Village de pêcheurs à quelques kilomètres de la Pointe Rouge, face aux îles Tiboulen et Maîre, à proximité de la splendide île de Riou, il constitue la porte des Calanques.

    Ici, les cabanons, construits à flanc de rocher, plongent presque dans la mer - le personnage favori de l'écrivain marseillais Jean-Claude Izzo avait son cabanon aux Goudes. 

     

    Ce petit village compte quelques commerces de proximité et un bon nombre de bars et restaurants qui connaissent un grande affluence à la belle saison.

     

    Les plongeurs ont à leur portée les plus beaux sites sous-marins de la méditerranée.

    077

     

    Les Goudes

    Un article de Wikipédia,

    Les Goudes est un quartier du 8e arrondissement de Marseille, très prisé des Marseillais pour son cadre spectaculaire authentique aux portes des calanques de Marseille et protégé et pour son petit port traditionnel.

    L'affluence touristique est telle qu'il faut plusieurs heures pour y circuler en voiture le week end.

      Accolé aux Goudes, on trouve le massif de Marseilleveyre.

      Paul Mariéton rapporte dans un ouvrage que l'archéologue M. Gilles avancait que cet endroit était appelé Marseilho-Veïre ce qui, toujours selon Gilles, signifierait le Vieux Marseille et non pas "voir Marseille".

    Cette affirmation reste aujourd'hui infondée.

    Par ailleurs les recherches sur Marseilleveyre ont souvent été source de débats sur les origines de Marseille. Il existait une chapelle du onzième siècle, détruite en 1911. Souvent présenté comme un repaire de truands, le quartier a été complètement transformé dans le courant des années 90 et 2000 se transformant en quartier bourgeois, au grand dam de la population pour qui l'immobilier est devenu inabordable.

     

    083

     

     

    081

     

     

    089

     

      http://www.gif-image.com/S/soleil/gif-image-soleil-31.gif

     

    075

     

    la mer d'hiver qui dans le long des golfes clairs ...

     

    085   086

     

    Un petit cabanon

     

    087

     

     

    080

     

    Une petite sieste au soleil sur les filets de peche

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    11 commentaires
  • http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/l2moaabx.gif

    Ce dimanche 22 janvier, on Fête Saint Vincent.

    Très beau temps ensoleillé ici, mais encore du vent !

     

     

    Nous sommes le 22ème jour de l'année.

    Aujourd'hui nous fêtons les : Anastase, Victorine, Vincent

     

    Demain n'oubliez pas de Fêter les :

    Barnard, Ildefonce

     

    Le proverbe du jour :

    Mieux vaut de l'Amour plein le poing que de l'argent plein le four. [Proverbe français]

     

    Le dicton du jour :

    Les douze premiers jours de janvier, indiquent le temps qu'il fera les douze mois de l'année.

     

    Citation du jour :

    Un homme qui sait se rendre heureux avec une simple illusion est infiniment plus malin que celui qui se désespère avec la réalité. [Alphonse Allais] Œuvres posthumes, Le Chat Noir, 27 octobre 1888 >"

     

    La pensée du jour:

    "la sagesse, c'est d'avoir des reves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit"

    Oscar Wilde

     

      http://cheval22.c.h.pic.centerblog.net/abvgkc70.jpg

     L'expression du jour :

    "filez un mauvais coton"

    Avoir des ennuis

     

     

    Née au XIX Siècle, cette expression provient d'une tournure plus ancienne, "jeter un vilain coton".

    Elle était employée fréquemment dans les ateliers de tisseurs au siècle précédent pour indiquer que le coton produit n'était pas de bonne qualité ou qu'une étoffe prenait un aspect cotonneux, cequi lui faisait perdre une grande partie de sa valeur.

    "Filer un mauvais coton" s'applique donc auxindividus dont la situation prend une mauvaise tournure, en raison d'ennuis quelconques.

    Dans ces cas-là, il est important de réagir pour revenir dans le droit chemin !

     

      http://www.jardibonsai-jardin.com/im/articles/Mimosa_Dealbata2.jpg

    On dit qu'il est en avancecette année, en tout cas, ilillumine nos journées d'hiver !

     

    Cet arbre, qui peut atteindre une vingtaine de mètres de haut[, possède un tronc lisse de couleur tirant sur le gris. Ses rameaux sans épines, duveteux, portent des feuilles composées. Ces feuilles sont divisées en folioles elles-mêmes divisées en très petites, fines et nombreuses foliolules (plusieurs milliers pour une seule feuille[1]). 

     

     

    Fruits du mimosa

    Cette plante aux fleurs hermaphrodites se reproduit par entomogamie.

    La floraison survient de janvier à mars. Les fleurs se présentent sous forme de petits pompons jaunes et soyeux disposés en grappes ramifiées. Chaque fleur comprend un calice constitué de 5 sépales très petits, duveteux. La corolle est constituée de 5 petits pétales libres de couleur jaune. Ces pièces florales sont rapidement dépassées par de nombreuses étamines qui, s'épanouissant au bout de leur long filet, forment les pompons d'un jaune lumineux.

    L'ovaire, situé au-dessus du point d'insertion du calice et de la corolle (on parle d'ovaire supère), ne comporte qu'un seul carpelle]. Les fruits sont des gousses articulées, plates et brunes à maturité. Répartition et habitat[modifier] Introduite d'Australie en 1867, cette plante s'est par la suite échappée des cultures].

     

    En France, on peut la trouver à l'état sauvage sur les côtes méditerranéennes et atlantiques. Elle affectionne les sols siliceux et peut supporter des températures assez basses, jusqu'à - 7 °C à - 10°C. Elle demande cependant un bon ensoleillement.

     

      La classification classique plaçait cette espèce dans la famille des Mimosacées, mais la classification phylogénétique l'a mise dans la famille des Fabacées, élargie depuis 2003. Il existe une confusion dans les appellations vernaculaire et scientifique de trois genres : les genres Acacia, Robinia et Mimosa. En effet, l'espèce appelée mimosa dans le langage courant a pour nom de genre Acacia, alors que ce que nous appelons acacia est en fait du genre Robinia.

    Quant aux espèces portant le nom de genre Mimosa, nous les appelons plutôt "sensitives".

    L'espèce Acacia dealbata a aussi été dénommée Acacia affinis, Acacia decurrens var. dealbata, Acacia decurrens var. mollis, Acacia derwentii, Acacia puberula ou encore Racosperma dealbatum[

     http://fandeloup.f.a.pic.centerblog.net/5ae57d6e.gif

    . Il existerait deux sous-espèces et une variété:

    * Acacia dealbata subsp. dealbata Link * Acacia dealbata subsp. subalpina Tindale & Kodela * Acacia dealbata var. mackayana Seem.

     

     

    Le mimosa des fleuristes et l'homme

    L'arbre est originaire d'Australie et a été introduit en Europe à la suite des voyages du capitaine Cook. Il a été planté au XIXe siècle sur la Côte d'Azur, qui offrait un climat favorable à son développement grâce à son ensoleillement et à la rareté des gelées. Il se plaît dans les sols secs et siliceux.

     

    Plante invasive

    [ Le mimosa des fleuristes peut aussi se reproduire de façon asexuée en produisant des rejets à partir de sa souche vivace. C'est par cette reproduction, autant que par les nombreuses graines produites, qu'il peut devenir envahissant, allant même par endroit jusqu'à menacer la flore locale. Il est ainsi considéré comme invasif en Europe du sud (France, Espagne, Portugal, Italie), où il peut former des peuplements denses qui empêchent la flore locale de se développer et peuvent perturber l'écoulement des eaux. De plus, le pollen peut provoquer des allergies[4].

    Dans la région de la Côte d'Azur (Maures, Estérel), l'espèce est désormais invasive] et pose des problèmes de gestion. Le mimosa peut être avantageusement remplacé par la coronille (Coronilla valentina) ou par le baguenaudier (Colutea arborescens).

    Les méthodes de lutte sont l'arrachage manuel des jeunes plants et l'enlèvement des graines tombées au sol. Les grands sujets peuvent être coupés, mais il est nécessaire de traiter la souche par des moyens mécaniques (couverture plastique) ou chimiques (glyphosate) pour éviter les rejets[4].

    En Afrique du Sud, pour limiter la dispersion du mimosa, il a été introduit un insecte (Melanterius maculatus) qui se nourrit des graines de mimosa. L'impact de cette introduction n'a pas encore pu être évalué[4].

     

    Légende

    On entend parfois que le Mimosa fleurit en hiver parce qu'il a gardé la mémoire de sa date de floraison en Australie. En fait, appelé Golden Wattle ou Silver Wattle, il y fleurit en septembre, et le premier septembre est le "Wattle Day". Utilisation

    * En horticulture, c'est un arbre très apprécié car il fleurit dès janvier, emplissant de couleur et de parfum la nudité hivernale des jardins.

    * Son tronc fournit un excellent bois de chauffage.

    * C'est surtout en parfumerie que le mimosa est réputé, et il a contribué à l'essor de Grasse au XIXe siècle. Sa fleur, très fragile, donne une essence utilisée comme modificateur des accords floraux basés sur la rose et le jasmin. Elle a d'abord été traitée par la technique de l'enfleurage à froid, permettant d'extraire la concrète, puis l'absolue.

    Le même résultat est aujourd'hui obtenu grâce à des solvants volatils (hexane ou éthanol). Afin de permettre à Grasse de traiter d'importantes quantités de fleurs, le mimosa a été planté tout autour de la ville, formant d'imposantes forêts, mais aussi dans de nombreuses communes du Var et des Alpes-Maritimes. Il a même donné son nom à la commune de Bormes-les-Mimosas, dans le Var.

     

    * Pour le mimosa acheté chez le fleuriste il est conseillé pour le garder plus longtemps d'écraser le bout des tiges au marteau après les avoir coupées et de le mettre dans de l'eau tiède sucrée.

    * Cette fleur est utilisée en Italie pour la journée de la femme, le 8 mars

     

    http://fandeloup.f.a.pic.centerblog.net/5ae57d6e.gif

    Wikipedia

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique