• SOUVENIRS D'ENFANCE - LES NINICHES DE QUIBERON

    LES NINICHES DE QUIBERON

     

                                                          

                                                     


      

    je me souviens quand nous étions enfants nous allions chaque soir de vacances à Quiberon ,manger notre Niniche chaude au caramel ouà la nougatine, un vrai délice, c'était notre "madeleine de Proust"

     

                                           

     

    Description

    Véritable institution gourmande à Quiberon, la niniche est une petite sucette cylindrique, d’une dureté de porcelaine, déclinée selon une cinquantaine de parfums différents !

    Le mince cylindre de 9 à 10 centimètres, au bout d’un bâtonnet, épouse la couleur (peu marquée) du parfum qu’il représente. Enveloppé de cellophane colorée, il est conditionné en boîte ou en sachets transparents.

    La fabrication démarre dans un chaudron de cuivre où ont été dissous le sucre de canne et le glucose (un sucre de maïs), le beurre frais, le sel de guérande.

    S’y ajoutent éventuellement du lait concentré pour les niniches au caramel, des essences naturelles pour les niniches aux fruits.

     

    Ce mélange est porté à 140 °C, puis versé sur une table froide où il est travaillé manuellement. Il est ensuite étiré au crochet, afin de lui donner sa texture satinée et nacrée. Enfin, le passage à la rouleuse donne naissance à la niniche telle que nous la connaissons.

     

     

                                                                 

     

                                                 

     

     

    Ces sucettes, inventées à Quiberon, en 1946, par Raymond Audebert (également fondateur de la confiserie artisanale « La Maison d’Armorine ») se dégustaient à l’origine chaudes !

    Le jeu consistait à leur donner une forme avant qu’elles ne durcissent. Cette sucette semble s’inspirer d’une friandise bretonne disparue : le caramollet (un bâtonnet de sucre pilé et tordu vendu dans les rues de Dinan et de Saint-Brieuc, dans la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle).

    Quoiqu’il en soit, la niniche, aujourd’hui renommée, régale tous les vacanciers depuis plus de soixante ans !

    Cette sucette caramel pur beurre, dans sa version épurée, demeure un vrai bonheur, pour peu qu’on en déniche une dans une épicerie de luxe ou dans une fête foraine ! Auteur F. Zégierman, relecture Keldélice.

                                                                   

     

    Cette recette est aujourd'hui référencée au patrimoine culinaire de France.

    Pour en savoir plus :

    http://www.niniche.com/

    http://www.salidou.com/public/histoire.php

     

                                                      

     

     

     

    LES PARFUMS

    La Niniche revêt une cinquantaine de parfums différents, allant des caramels les plus variés aux multiples saveurs naturelles de fruits.

    Fruits : 29 parfums

    Abricot - Ananas - Anis - Banane - Cassis - Cerise - Chocolat - Citron - Cola - Exotique - Fraise - Framboise - Groseille - Jamaïca orange - Lait fraise - Mandarine - Menthe - Melon - Miel citron - Mûre - Myrtille - Orange - Pamplemousse - Perroquet (anis-menthe) - Poire - Pomme - Prune - Réglisse menthe - Tutti-fruti

     

    Caramels : 20 parfums

    Caramel beurre - Caramel amandes - Caramel noisettes - Caramel noix - Caramel pistache - Caramel citron vert - Caramel orange - Caramel café - Caramel feuilleté praliné - Caramel noix de coco - Caramel chocolat - Caramel menthe - Caramel menthe-chocolat - Caramel nougatine - Caramel nougat-sésame - Caramel poire-chocolat - Caramel Grand Marnier - La Bretonne (beurre, pomme, calvados) - L'Antillaise (beurre, banane, rhum)

                                              

                                            

                                                  

     

     Demain, "les Niniches" de La Baule .......

     

     

    « La plage de la Bastille un matin du mois d'aoutLes Niniches de La Baule »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Vendredi 11 Août 2017 à 12:06

    Enfin je peux revenir sur ton blog !

    Une chose est sure ça donne envie ces sucreries !

    9
    lizagrece
    Vendredi 11 Août 2017 à 11:15

    En Normandie c'était des guiguis . 

      • Vendredi 11 Août 2017 à 11:42

        Bref, tout ca c'est de la famille des sucres d'orge !!!!!!! Avec un nom différent suivant les régions!

        demain je vous parle de la niniche de La Baule !

        bonne journée

    8
    CATALANE
    Vendredi 11 Août 2017 à 11:01

    Ah, la niniche de Quiberon, je connais ! Très, très bonnes. Bises.

    7
    Vendredi 11 Août 2017 à 10:21

    Bonjour Annie

    Au fil de ton article je me souviens d'en avoir manger !

    Merci pour ces souvenirs bisous bon Vendredi .

    Françoise

    6
    Vendredi 11 Août 2017 à 10:02

    Coucou Annie,

    Excellent reportage relatant la création des Niniches de Quiberon. Merci

    Bises et bon vendredi

    5
    Vendredi 11 Août 2017 à 08:53

    Hello Annie

    Enfant je n'étais pas trop sucrerie, j'étais déjà plus salé. Le fait de vivre à la montagne ou nous avions tous les produits de la ferme...Mes parents faisaient l'huile d'olive, le vin car on avait un vignoble. Un oncle avait un élevage de porc. Alors, la charcuterie italienne était succulente. Puis tous les fruits qui avaient du gout à ce moment la.

    Bon Vendredi

    bizz

    Pat

    4
    Vendredi 11 Août 2017 à 08:39

    Incontournable ...impossible d'aller à Quiberon sans s'en acheter ..

    Plaisir des enfants ..

    Bises et bonne journée

    3
    Vendredi 11 Août 2017 à 08:07

    **** Bonjour  ***** 

     

    Comme chaque jour je me promène pour venir

    dans les univers de touts mes Amis(es)

    La je suis sur le tiens pour te souhaiter une agréable

    journée qui par chez moi pour l'instant est sous le ciel bleu

    Avec un rayon de soleil, mais hier quelque belles rafales de vent 

    Et une température  bien fraîche 27°bises très sucrées hihihiihi

    2
    Vendredi 11 Août 2017 à 07:35

    je ne connais pas la niniche mais j'opte pour celle au caramel

    bises amicales

    lyly

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :