• Les odeurs de l'été, Ambre solaire, monoi ....

     

    S'il y a une odeur  qui me reste à l'esprit, c'est l'odeur de l'Ambre solaire sur les plages d'antan, pour moi c'est odeur de l'été, l'odeur des vacances

     

    Maintenant, une étude récente vien de dévoiler que les produits solaires détruisait le monde marin, les coraux et qu'il faudrait se baigner revetu de vetements afin de protéger l'univers marin !

     

     

     

    Lancée à l'époque des premiers congés payés, l'Ambre solaire est un produit synonyme de vacances à la plage. Voici l’histoire d’une crème solaire qui a comme un parfum de nostalgie…

    La création de l'Ambre solaire

    L'Ambre solaire a vu le jour grâce à Eugène Schueller le patron de l'Oréal.

    Pratiquant la voile au large des côtes bretonnes, il attrape régulièrement des coups de soleil avant de bronzer. Il décide de tester les huiles disponibles sur le marché, mais aucune ne le satisfait. Il demande alors à ses laboratoires d’évaluer l’efficacité de ces différentes huiles (olive, arachide, coco, vaseline...) comme écran solaire.

    En avril 1935, les laboratoires de l'Oréal mettent au point une huile additionnée d'un filtre protecteur. Baptisé "Ambre solaire", ce produit est commercialisé sur la Côte d'Azur en juin 1935, avant d'être vendu dans toute la France en 1936 à l’époque des premiers congés payés.

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un succès éblouissant

    Grâce à une campagne publicitaire à la radio, l’Ambre solaire écrase ses concurrents sur le marché des huiles solaires à l’heure où les premiers vacanciers investissent les plages de la Côte d'Azur.

    Son nom évocateur de soleil, son parfum et sa couleur ambrée contribuent au succès du produit, de même que la forme de sa bouteille, crantée pour éviter qu'elle ne glisse entre les mains.

    Autre idée géniale sur le plan publicitaire, la marque est représentée à partir de 1948 par une pin-up photographiée en pied grandeur nature et placée à l'entrée des magasins.
    Arborant un grand chapeau et un maillot de bain deux pièces, Suzy, la première pin-up ambre solaire, fait sensation. Certains admirateurs vont même jusqu’à subtiliser la jeune femme en carton !

    Dès 1951, l'Oréal lance deux produits dérivés : l'ambre solaire crème et l'ambre solaire total.
    Une ambre ski suivra en 1968 à l'occasion des Jeux Olympiques de Grenoble. Dans les années 1970, la gamme s'enrichit considérablement.

     

     

     

     

    Un produit culte

    Avec son parfum de vacances, l'Ambre Solaire est resté leader du marché des produits solaires jusqu'en 1976.

    Aujourd’hui vendue sous la marque Garnier, la gamme "Ambre Solaire" connaît une nouvelle jeunesse.

    En accord avec l’air du temps, la marque met en avant des arguments beaucoup plus scientifiques : efficacité, haute protection et actifs hydratants sont devenus les maîtres mots de ces indémodables soins solaires.

     

    LE MONOI

     

    Utilisé traditionnellement par les Tahitiennes, le monoï possède des vertus beauté et une odeur irrésistibles, liée aux vacances. Mais quelles substances renferme-t-il ?

     
     

    En tahitien, « Mono’i » signifie « huile parfumée » ou « huile sacrée ». Rien de plus parfumé en tout cas que cette huile qui évoque les vacances et le sable chaud. Traditionnellement, le monoï est fabriqué par les femmes tahitiennes à partir de noix de coco fraîches et de fleurs de tiaré. Aujourd’hui, on retrouve parfois dans le monoï industriel des substances chimiques éloignées de sa composition naturelle. Heureusement, une appellation d’origine veille au grain.

    La composition du monoï

    Le succès du monoï en métropole comme produit de bronzage dans les années 1980-1990 a conduit à la mise en place de mesures de protection du produit monoï afin d’éviter les imitations et les dérives. Ainsi, le véritable monoï de Tahiti garde une recette relativement authentique.

    Une appellation d’origine protégée

    L’appellation « monoï de Tahiti » est protégée depuis 1992. Tous les produits qui mentionnent cette appellation doivent contenir de l’huile de coprah, extraite de la pulpe de noix de coco dit « cocos nucifera », cultivée en Polynésie française. Il doit contenir également des fleurs de tiaré dites « gardenia tahitiensis » cueillies au stade de bouton en Polynésie.


     

     

     

     

    Et puis, il y a aussi l'odeur de la lavande en Provence, l'odeur des foins dans la campagne, l'odeur de l'herbe mouillée le matin, l'odeur des pins , l'odeur de la mer l'odeur d'un figuier sur le chemin

     

    Les odeurs de l'été, Ambre solaire, monoi ....

    Les odeurs de l'été, Ambre solaire, monoi ....

     

    « Bleus, blancs, roses ? La saison des hortensias L'été sera chaud ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    8
    lizagrece
    Lundi 1er Juillet à 20:33

    Les produits ont changé et on ne retrouve plus l'odeur du vrai Ambre Solaire ...

      • Mardi 2 Juillet à 08:04

        oui tout à fait ! Rien à voir !

        bonne journée

    7
    Vendredi 28 Juin à 13:54

    Une vraie recherche, une vraie documentation, bravo et merci.

    6
    Vendredi 28 Juin à 12:10

    Merci pour ton article 

    Je ne prends pas beaucoup de ces produits 

    Bises

    5
    Vendredi 28 Juin à 08:02

    Moi protection 50 comme les bébés  hihihihi  

    “Le soleil brille pour tout le monde.”CE COUP CI C'EST VRAI !!! super pour les repas tous froid et l'eau qui ne me quitte pas, jusque la  c'était  supportable Mais aujourd'hui les 41 sont prévu alors  on restera à l'ombre ,du temps pour la lecture    ,Je te souhaite le meilleurs  Bisous ☀️Bonne fin de semaine

    4
    Vendredi 28 Juin à 07:59

    ben là je ne me mets pas au soleil, ça brûle .. de trop, j'y vais qu'aux heures 9H/10H30 et 16H/18H et jamais quand il fait une canicule, mauvais pour la peau, je m'enduis d'huile solaire souvent j'ai la peau fine et claire, je crains le soleil, et j'ai toujours un chapeau sur la tête.. 

    de toute manière c'est passé de mode le bronzage, et avec les cancers de la peau, ça donne plus trop envie !! 

    un gros bizou ma belle prends soin de toi, et courage pour la chaleur, flo

    3
    Vendredi 28 Juin à 07:49

    Je ne met jamais de produits solaires sur moi, j'ai horreur de ça et je trouve que ça ne sent vraiment pas bon. Bises

    2
    Vendredi 28 Juin à 05:36

    j'aime les odeurs de l'été de France, le Monoï pas trop je l'avoue !!!

    merci pour ce doux moment sur ton blog

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :