• LA BOUGIE DU SAPEUR (année bissextile)

     

     

     

     

    https://www.lefigaro.fr/lifestyle/la-bougie-du-sapeur-rallume-la-flamme-20200228#xtor=AL-201

     

    Une année bissextile est une année comportant 366 jours au lieu de 365 jours pour une année non bissextile.

    Le jour supplémentaire, le 29 février, est placé après le dernier jour de ce mois qui compte habituellement 28 jours dans le calendrier grégorien. Sauf cas particuliers précisés ci-après, les années sont bissextiles tous les quatre ans.

    Exemple d'années bissextiles : 2016, 2020, 2024, 2028 ou 2032.

    Règle actuelle :

    Depuis l'ajustement du calendrier grégorien, l'année sera bissextile (elle aura 366 jours) :

    si l'année est divisible par 4 et non divisible par 100, ou si l'année est divisible par 400. Sinon, l'année n'est pas bissextile (elle a 365 jours). Ainsi, 2016 est bissextile.

    L'an 2008 était bissextile suivant la première règle (divisible par 4).

    L'an 1900 n'était pas bissextile, car divisible par 100 mais non divisible par 400.

    L'an 2000 était bissextile car divisible par 400.

    Le calendrier julien, qui avait cours avant le calendrier actuel, ne distinguait pas les fins de siècles (années divisibles par 100).

    Une année était bissextile tous les 4 ans, sans autre exception.

    Le calendrier julien avait ainsi une année moyenne de 365,25 jours, au lieu des 365,2422 jours nécessaires au cycle terrestre. Ce qui a engendré l'accumulation d'une dizaine de jours de retard en quinze siècles. L'instauration du calendrier grégorien a permis d'une part de rattraper le retard en supprimant des jours, et d'autre part de ralentir le rythme en supprimant 3 années bissextiles tous les 400 ans. Ce calendrier grégorien offre selon les règles énoncées une année moyenne de 365,2425 jours, ce qui est encore un peu trop long, mais n'engendre qu'une avance de 3 jours en 10 000 ans.

     

     

    La Bougie du sapeur 

    Périodicité Quasi-quadriennale Genre Humoristique

    Prix au numéro 2 F (1980) 4,70 € (2016) Diffusion 200 000 (2016) ex. (29 février)

    Date de fondation 1980

    Ville d’édition Paris

    Directeur de la rédaction Richard Prideaux-Debuisson

    Rédacteur en chef Jean d'Indy

     

     

      Consultez la documentation du modèle La Bougie du sapeur ou la Bougie du Sapeur (la typographie du titre varie selon les numéros) est depuis 1980 un journal périodique humoristique français qui paraît tous les 29 février, soit quasiment tous les quatre ans (les années bissextiles).

    Sont déjà parus 9 numéros d'une vingtaine de pages.

    Le dernier date du 29 février 2012 et le prochain est prévu pour le 29 février 2016.

    Son nom a été choisi en hommage au héros de bande dessinée créé par Christophe, le sapeur Camember, personnage né un 29 février, dont on souffle donc les bougies d'anniversaire à cette date presque quadriennale.

    Le journal est tiré à 200 000 exemplaires et est distribué par Presstalis (ex.NMPP).

    Il a été fondé par Jacques Debuisson et Christian Bailly.

    Son rédacteur en chef est Jean d'Indy, également directeur de la publication.

     

     

     

     

    Fait amusant, à la fin du journal vendu 4 euros pièce, il y avait un encart à découper pour s'abonner pour tout le XXIe siècle pour 100 euros, jusqu'au numéro de 2012 où ces abonnements ont pris fin en raison de difficultés logistiques et de gestion.

    Depuis le quatrième numéro, en 1992, « est sans reproche… » est le slogan de La Bougie du sapeur (jeu de mots entre « sapeur » et « sans peur »).

    En 2004, en supplément du numéro 7, paraissait le numéro 1 de La Bougie du Sapeur - Dimanche, destiné à ne paraître que les 29 février qui sont aussi des dimanches (soit quasiment1 tous les 28 ans).

    Le prochain supplément accompagnera donc l'édition du dimanche 29 février 2032.

    De même, en 2008, est paru le premier numéro du supplément La Bougie du sapeur - Madame, qui cède en 2012 la place à un autre supplément, La Bougie du Sapeur-Coquine .

    Le dixième numéro en 2016 comprendra une rétrospective sur l'histoire du périodique.

    Pour le numéro 8 de 2008, ainsi que les suivants, les fonds récoltés ont été reversés à une association s'occupant d'adolescents atteints d'autisme.

     

     

    Dictons du 29 Février

     

    N'aie nulle peur de l'année bissextile, mais de celle d'avant et de celle d'après.

    En année bissextile, garde du blé pour l'an qui suit.

    L'année bissextile, soyez fin, semez du chanvre au lieu du lin.

    Quand février prend un jour, souvent de catastrophes il est lourd.

    « D'ou viennent les crepes ?Le mois de mars »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 2 Mars à 12:58

    Bonjour Annie

    Un jour en plus pour des évènements qui n'auraient pas exister sinon.

    Merci de ce partage très interessant

    Bisous

    5
    Dimanche 1er Mars à 17:43

    la dernière citation est bonne , pour février !!!

    oui les années bissextiles sont intrigantes .

    pluie pour nous sur paris toute la journée , repos.

    te souhaite une bonne journée ma belle biz flo

    4
    Dimanche 1er Mars à 09:56

    J'ai vu çà à la tv, j'aurais bien aimé m'en procurer un exemplaire !

    Bonne fête !

    Bisou

    3
    Samedi 29 Février à 11:05

    Merci pour cet article très interessant , du coup j'en sais un peu plus 

    Bises et bonne journée

    2
    Samedi 29 Février à 10:15

    A ne pas louper, c'est seulement tous les 4 ans.

    Bises et bon week-end

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :