• Le mimosa de nos jardins bretons

     

     

     Février le mois du mimosa dans nos jardins

     

     

    Le mimosa dans le langage des fleurs

    Jaune lumière, le mimosa est riche de significations : on le compare naturellement au soleil.
    Il symbolise également la magnificence, l’élégance, la tendresse et délivre un message d’amitié. Dans les songes, le mimosa est signe de sécurité.
     
    Il représente aussi l’énergie féminine, c’est pourquoi depuis 1946, il est l’emblème de la Journée de la femme le 8 mars.

      • Pour conserver le mimosa acheté chez le fleuriste, il est conseillé d’écraser le bout des tiges au marteau après les avoir coupées et de les mettre dans de l’eau tiède un peu sucrée.

     

    • Il existe une confusion bien ancrée dans nos habitudes :
    • ce que nous appelons communément « mimosa » est en réalité un acacia, l’acacia dealbata. De plus, ce que nous désignons par habitude sous le terme d’ « acacia » est en réalité un autre arbuste, le robinier ! Les espèces portant le nom de genre Mimosa sont plutôt appelées « sensitives ». De quoi s’y perdre…

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

    La ville de Mandelieu-La Napoule, dans les Alpes-Maritimes, est la capitale internationale du mimosa. Depuis 1931, on l’y célèbre d’ailleurs tous les ans, au mois de février lors d’une grande fête populaire qui dure 10 jours.
     
    Le mimosa fut importé en France sur la côte méditerranéenne depuis l’Australie au début du XIXème siècle par le grand explorateur James Cook. L’arbuste s’adapta alors formidablement à son nouvel environnement, appréciant le climat ensoleillé et les gelées peu fréquentes de la Côte d’Azur. Il prit ainsi racines dans les massifs de l’Estérel et du Tanneron. Les aristocrates européens furent les premiers à en orner leurs jardins.

     

    Mais l’histoire du mimosa est jalonnée d’embûches, et la première grande catastrophe arriva le 13 février 1929, par le gel et la neige. Alors deux ans plus tard, pour fêter la renaissance du mimosa et la persévérance de ses producteurs, la première Fête du Mimosa fit son apparition à Mandelieu-La Napoule, le 16 février 1931. Sa culture mobilise aujourd’hui une centaine de mimosistes locaux, et plus de 8 millions de bouquets sont expédiés chaque année à travers le monde.

    Comparé au soleil, le mimosa symbolise la magnificence, l’élégance, la tendresse et délivre un message d’amitié.

    Le mimosa ne se contente pas d’être l’arbuste décoratif du début de l’année, il est également exploité pour ses essences, et a contribué au même titre que la rose à l’essor de la ville de Grasse au XIXe siècle. Le mimosa entre ainsi dans la composition de parfums renommés, comme Amarige de Givenchy ou Paris d’Yves-Saint-Laurent. On trouve autour de Grasse de nombreuses plantations, et le célèbre arbuste a même marqué de son sceau le nom d’une ville de la région : Bormes-les-Mimosas. La Côte Atlantique n’est pas en reste : la douceur climatique de l’île de Noirmoutier permet de faire fleurir abondamment le mimosa, à tel point qu’on surnomme le lieu l’« île aux mimosas » !

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

    Mimosa et sable d'Australie

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

    « Un après midi de chandeleurLe port de La Turballe sous la brume »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    6
    Mercredi 5 Février à 15:04

    J'adore mais leur parfum donne mal à la tête

    5
    Mardi 4 Février à 19:31

    Une belle couleur pour ces fleurs qui sont en cette période dans notre belle nature !

    Merci pour ce bel article ! Passe une bonne soirée . Cordiales amitiés & à +  yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :