• L'origine de la buche de Noel

     

     

     

    Une page gourmande !

     

     

    LA BUCHE DE NOEL

    A la crème, glacée, au sorbet, au beurre, je vais vous parler de la "fameuse" buche de Noel qui reste très traditionnelle

                    http://mademoisellemimi.m.a.pic.centerblog.net/bdlw983c.jpg

     





    La bûche de Noël (Un article de Wikipédia),

      En France, en Belgique, au Québec, au Liban, et généralement dans les pays francophones, le repas de Noël se termine en dégustant la bûche de Noël : cette tradition culinaire reproduit, en fait, un autre rite lié à la célébration du solstice d'hiver.

     

     

     

     



     La TRADITION
     Depuis plusieurs siècles, en effet, on a pour habitude, lors de la veillée de Noël, de faire brûler dans l'âtre une très grosse bûche qui doit se consumer très lentement ; l'idéal étant qu'elle puisse durer pendant les douze jours du cycle. Il est choisi, de préférence, un tronc d'arbre fruitier censé garantir une bonne récolte pour l'année suivante. Lors de l'allumage, la bûche est bénie à l'aide d'une branche de buis, ou de laurier, conservée depuis la fête des Rameaux. Lors de sa combustion, la bûche est, dans certaines régions, arrosée de vin afin d'assurer une bonne vendange, ou de sel pour se protéger des sorcières. On conserve souvent les tisons afin de préserver la maison de la foudre.

     

     

     

     

     



     LE DESSERT
     Bûche de Noël traditionnelle

     La disparition des grands âtres met fin à la coutume des bûches qui y étaient brûlées : la date de naissance du dessert qui les a remplacées reste inconnue.
     Certains évoquent la création d'un pâtissier en 1945 mais le gâteau roulé de Noël est déjà traditionnel, tout du moins dans la région Poitou-Charentes, depuis le XIXe siècle. La tradition veut qu'une bûche de Noël soit réalisée à base de crème au beurre, mais depuis plusieurs années certains la préfèrent glacée.

     Les parfums principaux d'une bûche de Noël sont : vanille, praliné, liqueur de Grand Marnier, café, chocolat et fraise.
     La bûche de Noël, glacée ou non, doit absolument être décorée d'attributs divers (Père Noël, hache, scie, champignons, lutins etc.) en sucre ou en plastique.

     

     

     


                                                          
    AUTRE EXPLICATION


    La coutume d'allumer une bûche à Noël, dans l'âtre, remonte à très longtemps et existait dans toute l'Europe.

     On dit que le feu produit par la bûche est un hommage au soleil.
     Ce geste cérémoniel serait dérivé de diverses célébrations païennes associées au solstice d'hiver.

     À l'origine, il s'agissait d'une bûche qui devait brûler du 24 décembre jusqu'au Nouvel An.
     Allumée dans la pièce à vivre, elle apporte chaleur et lumière à la veillée. On devait choisir une très grosse bûche de bois dur ou une vielle souche et provenant de préférence d'un arbre fruitier. La bûche devait être coupée avant le lever du soleil. La bûche était souvent décorée de rubans. On la portait ensuite dans la grande pièce familiale avec un grand cérémonial.

     

     


                                                                  
    En France la coutume dit qu'on doit placer dans l'âtre autant de bûches qu'il y a d'habitants dans la maison. Le chef de famille bénissait la bûche avec de l'eau et du sel et parfois avec du vin. Il fallait s'occuper des bûches avec les mains; aucun instrument ne pouvant s'approcher du feu. Si le feu faisait beaucoup d'étincelles, on disait que la moisson de l'été suivant serait bonne.


     Si la lumière faisait projeter des silhouettes sur le mur, on disait qu'un membre de la famille allait mourir au cours de l'année.

     Les cendres de la bûche étaient précieusement conservées contre les orages, pour guérir certaines maladies et pour fertiliser les terres.

     C'est pour continuer à célébrer ce rituel, que la bûche de Noël a vu le jour sous la forme d'un délicieux dessert qui aurait été inventé par un pâtissier en 1945.

     



                                               

     

     

     

    « LE PETIT FILLE AUX ALLUMETTESBELLES IMAGES d'HIVER »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Samedi 21 Décembre 2019 à 13:48

    Même pas peur ! Il y a des bûches très légères maintenant . 

    Bisous bon samedi !

    4
    Samedi 21 Décembre 2019 à 10:00

    Et oui, pas de Noël sans bûche, impossible ! Bises

    3
    Samedi 21 Décembre 2019 à 06:20

    Merci, pour ce doux moment avec les bûches de Noël

    bonne fin de semaine

    2
    Samedi 21 Décembre 2019 à 03:59

    Ah qui ne termine pas le repas de Noël par la fameuse buche ?

    Joli moment passé avec toi dans ma nuit d'insomnie (pour ne pas changer)

    Alors moi la buche surtout pas au beurre je trouve cela bien trop écoeurant.

    Buche glacée ou aux fruits mmmm tu me fais saliver lol

    Bonne journée

    Bisou

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 07:32

        Après un bon repas buche sorbet ou aux fruits c'est moins indigest mais il faut dire que dans ce domaine on a fait beaucoup de progrès

        Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :