• COMMENT NOURRIR LES OISEAUX DU CIEL EN HIVER

                                                 

     

     

    Nourrir les oiseaux en hiver est une excellente initiative pour les aider à passer cette période difficile. En effet, s’ils apportent beaucoup de vie, ces mois de grands froids sont souvent les plus difficiles pour eux et leur subsistance ne tient souvent qu’à peu de choses.

    De plus, la présence des oiseaux en hiver égaye, anime et enchante nos jardins, dont la végétation est souvent ralentie. C’est également un bon moyen de maintenir un bon écosystème au sein de son jardin.

    En savoir plus sur :

    http://www.jardiner-malin.fr/fiche/oiseau-hiver-nourriture-graisse.html

     

                                                   

     

    Pourquoi les nourrir ?

    L’hiver est une période de l’année où les aliments se font de plus en plus rare. Que ce soient les insectes, vers, bais ou graines, ils ont plus durs à trouver et le gel rend aussi la recherche beaucoup plus délicate. Apprenons à leur apporter le soin dont ils ont besoin pour qu’ils passent correctement l’hiver. Ne faisons pas n’importe quoi pour que notre aide ne devienne pas un handicape à leur survie. Donnons leur les graines, les graisses et les fruits indispensables à leur subsistance.

     

    Quand les nourrir ?

    Il ne faut pas les nourrir tout au long de l’année car les oiseaux ont besoin de chercher eux-même leur nourriture. En créant une dépendance, cela viendrait à rompre le mécanisme de la chaîne alimentaire. Il ne faut nourrir les oiseaux que lorsqu’ils en ont le plus besoin, en période de grands froids. Lorsque vous commencez à les nourrir, attendez le retour d’une certaine douceur pour arrêter.

     

                                                

     

     

    Leurs vrais besoins en hiver :

    Les oiseaux ont des besoins importants et notamment d’aliments riches en lipides. Vous pouvez par exemple leur donner des graines, du pain, des fruits de saison que vous couperez en morceaux de grosse taille ou encore des fruits secs.

    Voici une petite liste pour vous aider :

    beurre et margarine non salés farine pomme et poires mélange de graines comme du blé, de l’avoine ou de l’orge. gras de viande baies, voici quelques idées L’idéal étant de mélanger le tout avec du beurre ou de la margarine afin d’en faire comme un pâte molle que les oiseaux mangeront sans difficulté.

    Installez-les soit en filet suspendu aux arbres ou posez-les dans votre cabane à oiseaux si vous en disposez une.

     

     

    Ce que proposent les jardineries ou le commerce :

    cabane-oiseau

    Les mélanges que vous y trouverez sont de toute évidence particulièrement adaptés à nos amis les oiseaux.. Différentes graines sont mélangées à de la graisse dans un filet, cette présentation a le mérite de rendre la nourriture accessible aux oiseaux.

    On trouve également des bâtons de nourriture, des pâtées et même des sachets d’insectes :

    Toutes ces propositions aident à prolonger la bonne alimentation des oiseaux l’hiver.

     

                                                 

     

    Les mangeoires les mieux adaptés aux oiseaux en hiver :

    Vous trouverez en jardinerie, ou en magasin spécialisé, un vaste choix de cabanes et nichoirs à oiseaux que vous pourrez : accrocher aux arbres, solidement arnaché avec du fil. poser entre les branches mais maintenu pour les protéger du vent.

    Planter sur un joli perchoir bien en vue de la fenêtre de votre cuisine ou de votre salle de séjour. Votre cabane deviendra très vite un véritable poste d’observation pour petits et grands !

    Pensez éventuellement à la fabriquer vous-même, les enfants sont très souvent les premiers intéressés à participer à une telle construction. C’est aussi une bonne façon de les initier à la très belle vie de votre jardin.

    De plus, ces petites cabanes aux couleurs les plus variées font partie de l’accueil de votre maison et elles ont en plus l’avantage d’offrir immédiatement un bon abri aux oiseaux, surtout en cas d’intempéries.

    En participant à l’alimentation des oiseaux durant l’hiver, vous aidez ceux qui n’ont pas pu rejoindre un climat un peu plus doux, à lutter contre le froid. Vous favorisez aussi l’écosystème tout en créant dans votre jardin un véritable refuge plein de vie.

     

    cabane à oiseaux anti écureuil

     

    Nourriture et hygiène:

    Les oiseaux du ciel se nourrissent différemment. Chaque espèce a son propre régime alimentaire :

    il y a notamment les granivores comme le moineau, le chardonneret, les frugivores comme le geai, les insectivores comme la mésange, le rouge-gorge. Il faut donc leur servir des repas d'hiver qui correspondent à leurs besoins : des graines uniques comme le tournesol ou les cacahuètes, des mélanges de graines, des pâtées, des granulés.

    D'autre part, il ne suffit pas de remplir la mangeoire, matin et soir, pour vos petits protégés, il faut aussi qu'elle soit soigneusement nettoyée. Car les oiseaux vont y laisser des excréments mais aussi des enveloppes de graines. D'ailleurs, si vous utilisez un mélange, peut-être constaterez-vous que les oiseaux qui viennent vous rendre visite ne les consomment pas toutes.

    Aussi, plutôt que de laisser se perdre la moitié de la nourriture que vous leur donnez, achetez uniquement les variétés qu'ils mangent volontiers.

     

        

     

                                               

                                              

    Des compléments alimentaires :

    Pour résister aux chutes de températures hivernales, les oiseaux doivent ingérer une nourriture très riche. C'est pourquoi, en dehors des graines, granulés ou pâtées, vous pouvez leur offrir des boules de graisses pour lesquels il existe d'ailleurs des supports spécifiques, ainsi que des biscuits, des baguettes à base de fruits, de miel, de céréales.

     

     

    Des aliments à éviter :

    Mieux vaut s'en tenir aux aliments pour oiseaux du ciel vendus dans le commerce car, sans le vouloir, vous risquez de leur donner des aliments qu'ils ne sauraient digérer. C'est le cas des restes de tables. Prudence avec l'abreuvoir Ne donnez que de l'eau fraîche aux oiseaux que vous renouvellerez tous les jours. D'autre part, pour que l'oiseau ne tombe pas dedans, lorsqu'il gèle, il est prudent d'acheter ou de confectionner soi-même un abreuvoir d'un diamètre relativement restreint.

    Ou d'opter pour un récipient un peu plus large à condition que le niveau d'eau avoisine le centimètre.

    Evitez les bassines qui, elles, sont beaucoup trop profondes ! Il est à noter qu'ils existent des mangeoires pourvues d'un abreuvoir.

                                                       

                                                      

    Préparer la nidification:

    Le nichoir est beaucoup moins contraignant que la mangeoire. Il ne s'agit pas de le nettoyer, mais de l'installer une fois pour toutes, à proximité d'un arbre, d'une haie ou d'un arbuste, toujours en hauteur bien sûr, jusqu'à ce qu'il soit habité.

    L'oiseau qui le choisit pour préparer la ponte, la couvée et la future naissance des oisillons, y aménagera lui-même son nid avec toutes sortes de mousses et de brindilles, vers les mois de février et mars.

    Sachez cependant, que n'importe quel nichoir n'attire pas n'importe quelle future maman :

    la tourterelle préparera son berceau dans un modèle en forme de corbeille, tandis que le rouge-gorge a besoin de se sentir abrité dans un nichoir dont la partie supérieure est fermée.

    Sandrine Legrand / Doxicat

                                           

    ATTENTION:

    il faut éviter de les nourrir en dehors des périodes de grands froids d 'octobre à mars pour qu'ils ne deviennent pas dépendants ....

    L'hiver, j'aime bien regarder de ma fenetre tous les oiseaux qui viennent manger les graines et j'essaie de reconnaitre les variétés, c'est très interessant à regarder, certains jours, il y en a des quantités incroyables

                                            

    « La légende du rouge-gorgeUn rorqual échoue sur une plage de Batz sur mer »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Dimanche 27 Janvier à 14:53
    Marenostrum

    Je viens juste de mettre une petite assiette avec des graines.... car le beurre n'a pas plu!!!!

    Merci pour ce joli billet

    9
    Vendredi 25 Janvier à 15:58

    ça fait bien longtemps que je n'ai pas vu d'oiseaux, il n'y a que des pigeons dans ma vile et on est même envahis :-(

    8
    Jeudi 24 Janvier à 16:01

    Bonjour Annie , oui nous nourrissions les oiseaux lorsque nous habitions l' Allemagne mais plus depuis notre retour au Pays Basque à cause de ces vermines de cafards des égouts de notre coure !! . Une pro vient vaporiser un peu partout mais ils passent malgré tout alors impossible de nourrir les oiseaux , à mon grand regret !! . Bonne semaine Annie , bisous , escapade , 

    7
    Jeudi 24 Janvier à 11:19

    Je vais me procurer une mangeoire sur pied pour qu'Ondine les laisse manger. Car depuis que j'zai refait mon jardin plus de camélia et le bambou sacré est un peu fluet. J'avais mis la mangeoire mais un fort coup de vent l'a fait valser.

    Merci de ton article interessant

    Belle journée 

    6
    Jeudi 24 Janvier à 10:55
    Avec les chats je ne mets plus de nourriture ni de mangeoire la chatte en à attrapé un un matin et nous la ramène mort bien sûr il serait cogne sur la vitre ...des voisins les nourrissent au tes de chaussée bonne journée bises
      • Jeudi 24 Janvier à 11:11

        Quelques fois, elle nous les ramène à moitié morts dans la maison, parfois ils continuent à voler et elle court après horreur, et l'on retrouve des plumes partout !!!!!

        bonne journée

    5
    Jeudi 24 Janvier à 09:23

    Bonjour Annie 

    Cest sur qu'il faut en prendre soin 

    Merci pour  tes conseils 

    Bises 

    4
    Jeudi 24 Janvier à 06:58

    Ils nous enchantent alors prenons en soin !

    Bisou

    3
    Jeudi 24 Janvier à 06:43

    je les nourris en hivers !! et j'aime les observer !!

    j'aime les voir faire les compter et voir les différences petits volatiles

    ils reviennent dans nos jardins avec un peu de patience et d'intention !!!

    merci pour ce doux moment 

      • Jeudi 24 Janvier à 07:31

        Depuis que j'ai un chat, j'ai un peu de mal avec les oiseaux car c'est un chasseur redoutable !!!!!

        bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :