• Des agapanthes et des tournesols

     

     

     

     

    L’agapanthe est aussi appelée Lis du Nil alors qu'elle est originaire d'Afrique du sud. Cette jolie vivace aux racines charnues forme une touffe et offre des fleurs bleues groupées en ombelles de 20 cm de diamètre, au bout de hampes verticales. Ses longues feuilles vert foncés ont rubanées et arquées.

    Elle crée des bordures débordant de fleurs dans les pays du sud de l’Europe (Portugal…). Attention, la rusticité de ce bulbe est limitée dès qu’il fait en dessous de - 8°C. Son feuillage est caduc ou persistant, selon les variétés.

     

     

     

     

    Des agapanthes

     

    ne fait pas que regarder le soleil. Ses oscillations sont régulées par des mécanismes complexes qui ne cessent d’évoluer tout au long de sa croissance.

     

    Seule la tige des tournesols,lors de leur croissance, suit la course du soleil.

     

     

    La légende voudrait que la fleur de tournesol suive la course du soleil. Depuis l'est le matin jusqu'à l'ouest le soir. Pourtant, un observateur attentif s'aperçoit vite que pas un pétale de la plante ne bouge !

    Mais alors ? Qu'est-ce qui fait tourner la tête d'Helianthus annuus ? " Sa tige ! répond Stacey Harmer, de l'université de Californie (Etats-Unis). Et seulement durant la période de développement du tournesol. Une fois que sa fleur s'ouvre, il s'oriente en direction du lever du soleil et s'immobilise définitivement. "

    Le tournesol ne grandit que d'un côté à la fois

    Ce n’est qu’en 2016 que la botaniste et son équipe ont percé le mystère de cet héliotropisme. Les chercheurs ont d’abord tracé des marques horizontales sur toute la hauteur de la tige, à la manière d’une toise, pour mesurer, chaque heure, sa croissance

    Surprise : elle grandit d’un seul côté à la fois, en fonction de sa position par rapport au soleil ! « Lorsque les phototropines (des molécules photoréceptrices) détectent la lumière, une hormone de croissance, l’auxine, est aussitôt acheminée vers la partie de la tige située à l’ombre », explique Stacey Harmer.

    SPONSORISE
     
     

    En d’autres termes, la plante pousse plus vite côté ombre, entraînant un déséquilibre qui fait pencher sa tête en direction de l’astre. La nuit, tout change ! Seule la « face ouest » de la tige grandit, ramenant la tête du tournesol vers l’est. « Mais le mécanisme biochimique qui fait pousser la plante durant les heures nocturnes reste un mystère », note Stacey Harmer. Pour confirmer ce mouvement de balancier, les chercheurs se sont amusés à fixer certains tournesols sur des tuteurs les empêchant de dodeliner et en ont désorientés d’autres - face à l’ouest le matin, à l’est le soir. Résultat : les cobayes ont perdu 10 % de leur masse par rapport à des plants normaux. Suivre le soleil permettrait donc à la plante de mieux pousser.

    Déboussolés par une journée de 30 heures .......

     


    Cet article est extrait du Hors-Série n°189 (avril/ mai 2017) de Sciences et Av

    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/plantes-et-vegetaux/le-tournesol-une-plante-reglee-comme-une-horloge_111812

     

    Le bouquet du marché

     

    Van gogh

     

     

     

     

     

     

     

    Saint Sébastien

     

    Saint Sébastien

     

    Saint Sébastien

     

    Saint Sébastien

    Photos prises derrière la piscine de Piriac

    Saint Sébastien

    Des fleurs et des couleurs du coté de SaintSébastien (Piriac)

     

    Des fleurs et des couleurs du coté de SaintSébastien (Piriac)

     

     

     

     

     

    « Le retour des grandes maréesLendemain de tempete »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    4
    Lundi 12 Août à 08:49

    Les fleurs ne manquent pas en Bretagne et dans les iles c'est une merveille !

    Bonne semaine

    Bisou

    3
    Lundi 12 Août à 07:47

    J'ai bien fait de m'en acheter un bouquet samedi, aujourd'hui on perd 10° et la pluie va s'inviter,cela va faire du bien   bonne semaine big bises 

    2
    Dimanche 11 Août à 19:55

    Je ne connais les agapanthes que par les blogs amis, je n'en n'ai jamais vu par chez nous peut-être que ma région est trop humide … quand aux tournesols c'est toujours un plaisir de les voir, ils illuminent notre été, nous en avons eu d'antan mais trop éventé dans notre jardin aussi nous avons abandonné, mais nous pensons en mettre des "nains" .Ils ont inspiré beaucoup de peintres.

    Merci de cette jolie balade "derrière la piscine"

    Ton bouquet est bien joli , merci du partage et belle semaine d'Assomption par chez toi !

    Bises du cœur ch'ti!

    Nicole

      • Lundi 12 Août à 07:52

        Bonjour

        je crois qu'ils craignent les hivers très froids et le gèle ! Car en Bretagne il y en a beaucoup alors question humidité !

        bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :