• UNE PETITE BRETONNE, BECASSINE

     

                                                            

     

     

     

    http://www.librairie-gaia.com/dossiers/becassine/becassine%20historique.htm

    Bécassine est un personnage de bande dessinée créé par Émile-Joseph-Porphyre Pinchon en 1905 et apparu pour la première fois dans le premier numéro de La Semaine de Suzette, magazine pour fillettes, le 2 février 1905.

     Initialement prévue pour boucher une page blanche de la revue, l'histoire, écrite par Jacqueline Rivière née Jeanne Joséphine Spallarossa (1851-1920) épouse de J. H. Bernard de la Roche, rédactrice en chef du magazine La Semaine de Suzette, et dessinée par Joseph Pinchon (1871-1953), et qui relatait une bévue commise par la bonne bretonne de l'auteur, rencontra un tel succès que de nouvelles planches paraîtront régulièrement, toujours en guise de remplissage ponctuel.

    Toutefois, à partir de 1913, Bécassine, dont on apprend à cette occasion le vrai nom (Annaïck Labornez) deviendra l'héroïne d'histoires beaucoup plus structurées, toujours dessinées par Pinchon, mais dont les scénarios seront l'œuvre de Caumery, pseudonyme de Maurice Languereau (1867-1941), neveu et associé d'Henri Gautier dans la maison d'édition Gautier-Languereau, éditrice de la Semaine de Suzette.

     

     

    De 1913 à 1952 sont parues plusieurs aventures de Bécassine, toutes dessinées par Pinchon (sauf deux, dessinées par Édouard Zier) et scénarisées par Maurice Languereau jusqu'en 1941 (année de son décès), remplacé, de 1948 à 1950, par d'autres personnes signant « Caumery ». D'autres albums et recueils sont parus après la mort de Pinchon en 1953, notamment une série dessinée par Trubert à partir de 1959.

     Survenue trois ans avant Les Pieds Nickelés, la naissance de Bécassine est aussi celle de la bande dessinée moderne, la transition entre les histoires illustrées et la vraie bande dessinée.

    Son style de dessin, au trait rond, vif et moderne, inspirera une ligne graphique, la ligne claire, dont 25 ans plus tard Tintin sera le plus beau fleuron. Tombée un peu dans l'oubli, Bécassine reviendra sur le devant de la scène grâce au tube de Chantal Goya « Bécassine, c'est ma cousine » vendu à plus de 3 millions d'exemplaires en 1979.

    Depuis, et en réaction, le chanteur et guitariste breton Dan Ar Braz, qui a représenté la France à l'Eurovision en chantant en breton, a mis à son répertoire une chanson où il dément pour son compte : Bécassine, ce n'est pas ma cousine !

     

    À la même époque l'émission de télévision Le Bébête show présentait Jean-Marie Le Pen sous la forme d'une marionnette parodiant l'héroïne : « Pencassine ».

     

     

     

                                                                   

     

     

     

          Demain sur le blog, la sortie du film le 20 Juin et la polémique                                                                

    « ROSIER PIERRE DE RONSARD DANS MON JARDINBécassine, le film et la polémique »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    lizagrece
    Vendredi 8 Juin à 11:28

    Oui en effet une polémique s'annonce avec les indépendantistes Bretons ... 

      • Vendredi 8 Juin à 11:30

        Drole d'époque ! il y a des gens qui n'ont pas grand chose à faire, il y a des choses beaucoup plus graves dans ce triste monde !

        bonne journée

    2
    Vendredi 8 Juin à 13:18
    Elle est bien sympa Becassine ... Cest vrai quelle semble un peu oubliee je ne savais pas qu'un film était prévu. Bonne journée
    3
    Vendredi 8 Juin à 15:32

    Cela me rappelle notre jeunesse !!! Contente qu'elle revienne ... Bisous.

    4
    Vendredi 8 Juin à 17:16

    J'attends la suite avec impatience ! Bien que moi et les polémiques ....

    Bises bonne journée ...

      • Vendredi 8 Juin à 17:45

        A demain, encore qu'à mon avis ces critiques sont ridicules; il y a des gens qui parlent vraiment pour ne rien dire !

        bonne soirée

    5
    Vendredi 8 Juin à 18:20

     bonsoir 

     polémique c'est sur 

     moi je l' aime bien cette petite cousine   , 

     nous  devrions avoir  notre  avis à donner  nous les Bretons  

     Combien d ' entre nous  sont ( montés  à PARIS), dans ma famille il y en à eu  plusieurs 

     mon pére  lui est aussi partit à PARIS TRAVAILLER    d' ailleurs j 'y suis née 

    mais je ne suis pas  PARISIENNE pour autant    rires 

     bonne fin de  semaine pour toi 

     kénavo Annie 

     

     

    6
    Vendredi 8 Juin à 19:18

    Je l'aime notre Bécassine... Merci pour cet excellent billet Annie.

    Bises et bonne soirée

    7
    Samedi 9 Juin à 07:14

    c'est une cousine bien sympathique je trouve 

    8
    Samedi 9 Juin à 17:09
    Marenostrum

    J me souviens de la cariciature de Le Pen en Bécassine!!!!!!! Ce n'était pas gentil pour la gentille Bécassine!!!!sarcastic

    Bonne fin de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :