• Une autre fleur de printemps la glycine

     

     

     

     

     Elle court, elle court la glycine sur les murs, les troncs d'arbre, ses magnifiques grappes embaument la campagne et les villes, elle annonce l'été, sur les chemins de mes promenades

     

     

     

     

     

    La glycine

     

    Sur le mur délavé des grappes dégoulinent,
    Des fleurs mauves et bleues sentant bon le printemps,
    Des ruisseaux cascadant en bouquets : la glycine
    Qui couvre le crépi comme en y ruisselant.

    Ses papillons légers semblent si aériens
    Qu’on ne soupçonne pas leur énorme vigueur.
    Le soleil les stimule et ils poussent fort bien
    Malgré la terre pauvre et peu propice aux fleurs.

    Le tronc s’accroche dru le long du mur crayeux,
    Montant gaillardement jusqu’aux tuiles faîtières ;
    Et les stolons costauds grimpent si vigoureux
    Qu’ils ont même arraché notre antique gouttière.

    Mais l’on a pardonné cette désinvolture
    Car ils sont faits de vie qui gicle et qui bouillonne.
    La glycine est ainsi, si folle et si brouillonne
    Qu’on ne peut qu’oublier qu’elle bouffe les murs.

     

     

     

     

    Une autre fleur de printemps la glycine

     

     

    Une autre fleur de printemps la glycine

     

     

    « Les calèches des canaux de BrièreLe dimanche c'est souvenirs ... Les tamaris du bord de mer »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 27 Avril à 14:23
    Cest trez beau dd les voir ainsi grimper a l'assaut des murs ...bon week-end bises
    3
    Samedi 27 Avril à 08:11
    Tu fais bien de poster ce focus sur cette belle plante, envahissante à tailler sans arret, mais qui embaume à des mètres autour d elle.
    Bonne journée
    2
    Samedi 27 Avril à 06:42

    Comme j'aime ces maisons bretonnes !

    La glycine c'est beau mais envahissant.

    Bon Week end

    Bisou

    1
    lizagrece
    Vendredi 26 Avril à 16:46

    Ici aussi elle fleurit mais hélas ! elle ne durera pas quand commenceront les premières chaleurs qui ne sauraient tarder ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :