• Remèdes anciens de nos grands-mères

     

     

     

     

     

    Les pastilles Pulmoll, vous vous souvenez ?

    Les pastilles Pulmoll Rouge Classic sont des pastilles à sucer contenant du miel, de l’extrait de racines de réglisse et du menthol. Elles sont traditionnellement utilisées pour calmer les maux de gorge.

    Les pastilles Pulmoll Rouge Classic contiennent des ingrédients choisis pour leurs saveurs harmonieusement équilibrées, qui leur confèrent un goût unique, à la fois épicé et aromatique.
    L’extrait de racines de réglisse que l’on retrouve dans leur composition, a une ancienneté d’usage pour ses vertus anti-inflammatoires présumées sur le système respiratoire, ce qui permettrait à ces pastilles Pulmoll d’apaiser les maux de gorge.


    Le miel qui entre également dans leur composition est utilisé depuis des siècles pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires sur les voies respiratoires.
    Le menthol quant à lui, apporte de la fraîcheur et est reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires, antivirales et analgésiques ; c’est pourquoi il est très souvent utilisé dans les remèdes traditionnels pour soigner le mal de gorge.

    Créées en France en 1946, les pastilles Pulmoll Rouge Classic ont su traverser les décennies pour faire profiter au plus grand nombre de leur goût rafraîchissant et apaisant. Que vous ayez mal à la gorge ou non, prendre ces pastilles vous procurera un plaisir gourmand immédiat et vous serez submergé par sa fraîcheur apaisante qui adoucira votre gorge et rafraîchira votre haleine.

     

     

     

     

     

     

     LA PASTILLE VALDA

     1905…

    L’histoire de la « petite pastille verte » devenue culte commence il y a plus de 100 ans.
    Henri-Edmond Canonne, apothicaire lillois féru de microbiologie, est obsédé par l’hygiène et l’asepsie depuis la mort de son épouse des suites d’une fièvre typhoïde.
    Pharmacien visionnaire et entrepreneur, il crée une petite boule de pâte molle riche en gomme arabique. La pastille Valda est née.
     
    Personnifiée par le « Bon Docteur Valda » la pastille Valda devient peu à peu célèbre : automates, plaques émaillées et prospectus racontent les voyages de ce médecin qui parcourt le monde.
    La petite boîte ronde traverse les guerres et les générations, au point de devenir une expression de la langue courante.

    Aujourd’hui…

    Plus de 100 ans après sa naissance, la « petite pastille verte » reste fidèle à son héritage. Valda continue à adoucir la gorge* grâce à son goût Menthe et Eucalyptus pour un effet rafraîchissant et adoucissant.

    *menthol

    Anecdotes

    Le nom de la marque est passé dans le langage courant : l'expression Crache-la, ta Valda est employée:

    • Pour dire ce qu'on a sur le cœur.
    • Pour montrer son impatience à un feu rouge (attendre avec impatience que "le feu crache sa pastille verte")

    En argot, le terme valda désigne aussi une balle d'arme à feu.

     

    LE CATAPLASME RIGOLLOT

    Paul Jean Rigollot, né le 12 mai 1810 à Saint-Étienne dans le département de la Loire, et mort le 12 mars 1873 à Paris, est un pharmacien français.

    Il invente en 1866 le « papier Rigollot », cataplasme à base de farine de moutarde noire déshuilée (sinapisme) utilisé pour faciliter la respiration au cours des affections respiratoires. L'invention est présentée à l'Exposition universelle de 1867. Elle est adoptée par les hôpitaux de Paris, les hôpitaux militaires et par les Marines française et anglaise.

    En 1872, il dirige l'usine de cataplasmes de Fontenay-sous-Bois à l'emplacement de l'actuel carrefour des Rigollots (usine fermée en 1960).

     

    Le sinapisme est un dérivé du cataplasme qui est une préparation de plante pâteuse à appliquer directement sur la peau. L'avantage du sinapisme est qu'il nécessite un temps de préparation moindre.

    Jean-Paul Rigollot, pharmacien à St Étienne, a inventé le papier Rigollot en 1866. Il s'agit tout simplement d'une feuille de papier Kraft blanchi enduite de poudre de graine de moutarde déshuilé.

    Ce sinapisme est utilisé dans les petites affections bronchiques comme un rhume ou une toux grasse.

    ATTENTION à utiliser uniquement chez l'ADULTE car vos enfants ne vont pas aimer la moutarde, cela risque comme dans leur assiette de les brûler.

    Comment utiliser le sinapisme ?

    Très simple, mouillez complètement la feuille dans l'eau froide. Appliquez ou ça fait mal : bronches, thorax, cou. Prenez une serviette SECHE pour maintenir. Restez tranquille, profitez pour bouquiner et laissez agir au moins 10 mn.

    Attention si la peau commence à rôtir (devient rouge) ou que vous ressentez une forte douleur, n'attendez pas la fin des 10 mn. Vous pouvez tout simplement être très sensible au produit. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'appeler les pompiers ni les pharmaciens de pharma-medicaments.com (qui se feront de toute façon un plaisir de vous aider) mais enlevez tout simplement la feuille et séchez les résidus. Dans ce cas il est certain que le sinapisme n'est plus Rigollot.

     

    LA PASTILLE VICHY

     

     

    La pastille Vichy: histoire d’un médicament devenu bonbon.

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Depuis 1825, la pastille Vichy est bien connue des français. Inventée par un chimiste français, Jean-Pierre-Joseph D’Arcet, cette pastille fut d’abord un médicament, car elle concentrait tous les bienfaits de l’eau thermale de Vichy, située au coeur de l’Auvergne. C’est en 1855 que la première pastillerie de Vichy (l’usine de fabrication) est ouverte, et en 1856 qu’elle prend sa forme octogonale si reconnaissable.

    pastille vichy

    La Pastille Vichy originale: un médicament à base d’eau thermale

    D’origine auvergnate, ce bonbon d’antan nait dans la ville de Vichy en 1825 quand le chimiste Jean-Pierre-Joseph D’Arcet, connu aussi sous le diminutif Darcet, ajouta du sucre à des sels minéraux de l’eau thermale de vichy pour en faire un bonbon ovale. Plus exactement, il utilisa le carbonate de soude puis plus tard du bicarbonate de soude (appelé aussi bicarbonate de sodium) présent naturellement dans les sources de Vichy.

    A cette époque, la pastille de Vichy est encore vendue comme médicament en pharmacie, et s’appelle Pastille de Vichy ou encore Pastille du Bassin de Vichy. Elles étaient très appréciées par l’épouse de Napoléon III, l’impératrice Eugénie, qui reconnut les pastilles Vichy comme produit « original ». Très consommées alors par l’aristocratie française, probablement influencée par cet avis impérial, ce n’est pourtant que 58ans plus tard, en 1914, qu’elles furent vendues librement comme confiseries.

    pastille Vichy pastillerie usine© Pastille-Vichy.fr

    La pastille Vichy d’aujourd’hui: un bonbon à plusieurs saveurs

    Actuellement, la boite de bonbons aromatisés Vichy se décline en 3 saveurs naturelles: la menthe, l’anis et le citron, et une version light (bonbons sans sucre) existe également pour répondre aux nouvelles demandes du marché. Il est même possible de visiter gratuitement la pastillerie de Vichy (plus d’informations ici sur le site officiel de la pastille Vichy).  Vendues dans de nombreux packagings différents, c’est néanmoins la boite métal qui est la plus reconnaissable avec son look un peu vintage.

    Quelle est la composition d’une pastille du bassin de Vichy?

     

    https://chokomag.com/815/bien-etre/pastille-vichy-histoire-bonbon/

     

     
         

     

     

     

    « Réflexions sur le "Mistral gagnant", nostalgie d'enfants ...Tartes d'été »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    12
    Mercredi 21 Août à 19:07
    Je ne o nais pas le cataplasme mais merci de cette recherche sur les autres pastilles et remèdes de grands mères jen aurais bien besoin pour calmer une crise d'arthrose a mon genou bien douloureux et gonflé cest ballot quand je vais devoir mat jet un max en voyage dici un mois on a de belles journées depuis hier ça fait du bien bises
    11
    Mercredi 21 Août à 11:28
    Marenostrum

    cela fait partie de notre enfance tout ce que tu nous montres.....yes

    10
    Mercredi 21 Août à 11:16

    Des astuces de grands-mères qui servent encore Annie !

    Bises et bon mercredi

      • Jeudi 22 Août à 07:48

        Oui et à l'époque on jouait à la marelle avec la boite de pastilles !

        bonne journée

    9
    Mercredi 21 Août à 11:04

    Oui on s'en souvient de tout ça !!!bisous

    8
    Mercredi 21 Août à 10:15
    Je me souviens tres bien de ces pastilles les Valda surtout les pulmoll moins et les cataplasmes pas du tout.heureusment parce qu'il parait que c'etait tres désagréable. Ca chauffait ca brulait la peau m'a t on dit. Quoi qu'il en soit ce sont de bons souvenirs d"enfance quand ma grand mere en bretagne soignait mes rhumes et maux de gorge. Bonne journee et merci pour cette jolie page pleine de nostalgie. Bises
    7
    Mercredi 21 Août à 09:53

    Ah oui, que de souvenirs ! Mon grand-père avait toujours chez lui des pastilles Valda, et moi, ainsi que mes cousins,nous les adorions et on lui en piquait ! Quant il s'en est aperçu, il a toujours mis sa petite boite ronde dans sa poche, et nous étions furax !!! Par contre, jamais entendu parler du cataplasme !!! Allez, bisous et bonne journée.

      • Mercredi 21 Août à 11:10

        Chez ma grand mère c'était les pastille pulmoll et avec la boite on jouait à la marelle !

        bonne journée

    6
    Mercredi 21 Août à 08:56

    Coucou 

    Des pastilles qui me plaisent toujours autant à l'occasion je n'hesite pas à m'en prendre 

    Par contre je ne connais pas le cataplasme Rigollot  , mais il me semble que mes parents s'en servaient ..

    Merci pour ta page toujours très interessante

    Bises

    5
    Mercredi 21 Août à 08:54

     bonjour 

     j 'aimais bien les valda  , les cachoux , les  bois de réglisse , 

     nous avions une tante qui nous en donnait   mais il fallait être  sages  rires 

     kénavo Annie 

    4
    Mercredi 21 Août à 08:37

    j'adorais les pastilles valda  et pulmol des bonbons pour moi, le paquet y passait lol..

    d'ailleurs je n'attendais pas d'avoir mal à la gorge pour en acheter !!!

    le cataplasme beurk .. ma mère en metttait pour ses bronchites, et la vichy j'aimais moins.

    souvenir souvenir .. un gros bizou flo

    3
    sonia
    Mercredi 21 Août à 08:20

    Oh oui je me rappelle de ces pastilles !

    Bisou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :