• Réflexions sur le "Mistral gagnant", nostalgie d'enfants ...

     

     

     

     

     

     

     

    Je crois que c'est la page du blog qui a le plus de succès, depuis toutes ces années, les lecteurs me demandent toujours des renseignements sur ces différentes sucreries, je n'en reviens pas .....

    Et je la fais remonter régulièrement !

     

    Une page régressive comme on dit ..... On retourne en enfance

     

    A l'heure actuelle, on dirait au enfants que c'est du poison, qu'il y a trop de sucre, trop de colorant, trop, trop, trop ......On a peur de tout, on ne peut plus rien faire. C'était une époque beaucoup plus douce !

    A la sortie de l'école, on allait tous chercher nos bonbons à 1 ou 2 centimes, maintenant les enfants ne peuvent meme plus aller tout seul au bout de la rue ou à la boulangerie !

    http://entre-sel-et-mer.eklablog.fr/les-bonbecs-de-la-recre-des-annees-1950-mistral-gagnant-a98705373?reply_comm=92695462

     

    Réflexions sur le "Mistral gagnant", nostalgie d'enfants ...

     

    Le mistral gagnant était un bonbon en poudre. Il se présentait sous la forme d'un sachet en papier contenant une poudre sucrée, parfumée et pétillante sur la langue, dans lequel on insérait une « paille » en réglisse destinée à l'aspirer dans la bouche.

    Historique

    Le Mistral gagnant était le successeur de l’Aspire frais, pionnier, puis du Fraisuc. Le Fraisuc existait dans les années 1970 dans un sachet papier coloré avec une paille en plastique. Ce bonbon se nommait aussi Reine chantante. Il était vraisemblablement prévu d'y ajouter de l'eau pour obtenir une boisson gazeuse dans le sachet (ce qui n'était cependant pas dans les coutumes des écoliers).

    Une première version était vendue dans des sachets verts où le mot « gagnant » pouvait se trouver à l'intérieur et autorisait l'échange de l'emballage vide contre un nouveau sachet.

    Au tout début des années 1960, le fabricant eut l'idée de profiter de l'électrification jusqu'à Marseille de la ligne PLM (Paris-Lyon-Marseille, puis Nice) du réseau SNCF et la mise en service de motrices électriques remplaçant les anciennes locomotives à vapeur tractant le train express "de prestige", le Mistral, pour changer le visuel de l'emballage. Les sachets devinrent alors bleu pâle et chaque face « avant » des sachets présentait une image stylisée d'une des nouvelles locomotives portant le nom Mistral.

    Certains de ces sachets — vendus 10 centimes jusqu'à l'arrêt de la distribution de la friandise — permettaient d'en obtenir immédiatement un autre, gratuitement, si en face « arrière » à l'intérieur du rabat de fermeture, l'acheteur découvrait le mot « GAGNANT ».

    La paille du Mistral gagnant était pré-insérée dans le sachet, qui était rectangulaire mais replié aux deux coins contigus supérieurs ; l'angle supérieur du triangle formé était percé et maintenait le tube de réglisse douce — contrairement à la réglisse du Coco Boer qui était une réglisse dure en poudre, genre Zan (marque d'Uzès déposée en 1884, et rachetée en 1987 par le confiseur allemand Haribo).

    La poudre était sucrée, fruitée et légèrement acide (pour l'effet frais ou « mistral »). Le bonbon n'est plus produit aujourd'hui. L'effet acide et pétillant était dû à une composition contenant de l'acide tartrique et du sodium comme pour la limonade, avec du sucre et d'autres ingrédients (colorants, excipients, arômes…).

    Une présentation dénommée « soucoupe », a ensuite vu le jour. Elle était fabriquée dans une grande gélule en pain azyme coloré, munie d'une petite paille en plastique.

    Il n'est plus fabriqué aujourd'hui

     

     


      

    Avec la boite de réglisse, on jouait à la marelle !

     

     

       

     

     

    Je ne suis pas certaine que ces deux derniers soient politiquement corrects à notre époque !

     

     

     

    « D'autres bancsRemèdes anciens de nos grands-mères »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 19 Août à 17:48

    Il me semble avoir déjà lu un article semblable mais à chaque fois cela me procure la même émotion ! Retour en arrière, l'enfance joyeuse, les bonbons...

    OUF ! Je suis venue rattraper mon retard de lecture. 
    Les enfants sont repartis enfin presque tous, c'est beaucoup plus calme !

    Bonne soirée

    Bisou

      • Mercredi 21 Août à 07:58

        Effectivement, j'ai déjà fait un article sur les "bonbec" (voir le lien) mais c'est incroyable le nombre de personnes qui me contactent en message personnel pour avoir plus de renseignementsss, comme si j'étais une experte en sucrerie ou marchande de bonbons !

        bonne journée

    5
    Lundi 19 Août à 10:14

    Et bien je suis revenue un paquet d'années en arrière ! Merci pour ce billet très intéressant !Bises

    4
    Lundi 19 Août à 09:43

    Rho...que de souvenirs ..

    Merci à toi pour ce partage 

    Bises

    3
    Lundi 19 Août à 05:59

    Que de souvenirs, avec ces sucreries !! merci pour ce moment 

    2
    Dimanche 18 Août à 18:25

    Merci pour cet article que j'ai beaucoup apprécié,

    il est très intéressant  et les illustrations superbes !

    Passe une bonne fin de journée . Cordiales amitiés & à +

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :