•  

    De loin quand on arrive à proximité de ce champs on se dit, tient "un agriculteur original" qui enveloppe ses bottes de foin dans du papier rose, gros rouleaux de papier hygiènique ou pluie de marshmallows .....

     

    Entre La Baule et Guérande en face le Lunapark et Intermarché

     

    Pluie de marshmallows sur Guérande

    C'est dommage mais le "rendu" du rose n'est pas formidable !

    Cela fait plusieurs années qu’au temps des moissons, un agriculteur a pris l’initiative d’emballer ses bottes de foin dans une enveloppe rose du plus bel effet.

     

    C’est aussi un moyen de sensibiliser et participer à la lutte contre le cancer du sein.

    A chaque bobine de film achetée, une partie de l’argent est reversée à la lutte contre le cancer.

    Source : "Echo de la presqu'ile"

    Pluie de marshmallows sur Guérande

     

    Pluie de marshmallows sur Guérande

     

    Pluie de marshmallows sur Guérande

     

    Le fabricant de films d’enrubannage Trioplast s’engage contre le cancer du sein.

    Partagez cet article: L’enrubannage contre le cancer

    Il y a quelques années, le distributeur des films d’enrubannage Trioplast en Nouvelle-Zélande a demandé à son fournisseur de l’aider à mener une action de lutte contre le cancer du sein. Le fabricant a alors conçu un film rose, la couleur désormais attachée aux campagnes de communication sur cette tragique maladie. Après avoir essaimé en Australie, le principe a fait tache d’huile en Europe. Il a touché la Suède, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse.

    Je donne et je le montre

    Il démarre en France en 2016. Sur chaque bobine de film rose vendue, Trioplast..........

    A SUIVRE SUR CE LIEN

     

    https://www.entraid.com/articles/lenrubannage-contre-cancer

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     J'adore ....

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    Petite plante qui aime le sel La salicorne appartient à la famille des Chénopodiacées.

     

    C'est une petite plante charnue qui pousse dans l'eau salée des marais de Camargue, des marais salants des côtes de l'Atlantique, de la Manche et jusqu'en Norvège et dans les anciennes salines de Lorraine. La salicorne est protégée dans le Nord-Pas-de-Calais : on ne peut la ramasser comme on veut.

     

    Le nom de salicorne vient du mot arabe "salcoran" qui décrit sa forme : les renflements successifs qui la constituent se terminant par un mamelon saillant dit "corne de sel".

     

    Aussi appelée "haricot de mer", la salicorne dont la taille évolue de 10 à 40 cm, a des tiges vert tendre, charnues et translucides, gonflées d'un suc salé et qui ressemblent à des cornes.

     

    La salicorne se récolte d'avril à fin juin ; à partir de la mi-juillet, les sommités tendres se transforment en rameaux coriaces. Elle a un goût un peu piquant et très aromatique.

     

    La salicorne

     

     

     

    La salicorne

     

    Devant le mulon de gros sel, la fleur de sel s'égoutte. La fleur de sel est une fine particule de sel qui se forme à la surface de l'eau sous l'effet du vent.

     

    Ses cristaux très fins en font un produit très recherché. Sa saveur relève les aliments fades et stimule l'appétence. C'est le fleuron sublimé de l'or blanc.

     

    Ni lavé ni additionné de produits chimiques, le sel de Guérande garde les aromes et les oligoéléments de la mer.

     

    La salicorne

     

    La salicorne

     

    Elle serait originaire de Madagascar. Au Moyen Age, on l'employait pour la fabrication de la soude ou du verre. La salicorne se cueille à la main de mai jusqu'en juin, lorsqu'elle mesure de 6 à 8 cm de hauteur.

     

    La cueillette s'effectue à marée basse, tot le matin car la tige ramollit au soleil.

     

    Dans certains départements (Finistère, Ille et Vilaine ...), sa récolte, à titre personnel, est strictement réglementée. On peut accomoder la salicorne de diverses facons, crue ou cuite, seule ou en accompagnement.Elle est notamment appréciée préparée au vinaigre, à la manière des cornichons. Réputée pour sa richesse en iode et en phospore, la salicorne est aussi riche "en magnésium, en calcium, en fer, en potassium et en fibres".

     

    Des chercheurs lui auraient trouvé des qualités " "antidiabétiques, antioxydante, hypocholestérolémiante et antivieillissement".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La salicorne

     

     

     

    La salicorne

     

     

     

    La salicorne

     

     

     

     

    La salicorne

    Photos Facebook

    La salicorne

     

    La salicorne

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  •                                                           

     C'est la pleine saison et on commence à les voir sur les marchés bretons, et ce midi ils seront en accompagnement d'un roti de porc

     

    LE COCO DE PAIMPOL

     

     Le coco de Paimpol est une variété de haricot sec bénéficiant depuis 1998 d'une appellation d'origine contrôlée produit sur un territoire bien défini : le nord-ouest des Côtes-d'Armor dans la zone de Paimpol. Sa gousse doit contenir au moins 6 graines.

      Le haricot est cultivé en Bretagne depuis le XVIIIe siècle mais il faut attendre 1928 pour qu'un marin du nom d'Alban rapporte d'Argentine des graines de coco et les plante dans ses terres du Goëlo.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, il permet aux habitants de s’alimenter alors que la région connaît une grave période de pénurie. Depuis cette date, la production n'a jamais cessé de croître et a atteint près de 9 000 tonnes en 2012.

     

     

     

    Description

      Le coco de Paimpol est un haricot « demi-sec » facilement reconnaissable à la robe jaune paille et les petites marbrures violettes de sa cosse.

    Les grains sont blancs, d'une forme ovale presque ronde.

    Ses qualités culinaires ont justifié l'attribution de la première appellation d'origine contrôlée décernée à un légume frais, en 1998.

    Riche en fibres et vitamine B5, le coco de Paimpol contient aussi de la vitamine B1, du fer et des oligo-éléments et sa peau très fine ne provoque pas de flatulences.

    Le coco est pauvre en glucides et riches en protides : 100 grammes de cocos fournissent 100 calories.

    On le trouve de juillet à octobre.

     

    Cuisine

    Il accompagne parfaitement un cabillaud en cocotte par exemple. Il est aussi apprécié en salade tiède, en gratin à la tomate..

    LE COCO DE PAIMPOL

     

     

    LA CONFRERIE DES COCOS DE PAIMPOL

    http://www.confrerie-cocodepaimpol.com/

     

     

                                                                     

     

    • Préparation : 10 minutes
    • Cuisson : 50 minutes
     

    Ingredients

    • 500 g de cocos paimpolais
    • 300 g de tomates
    • 1/4 de litre de bouillon de pot-au-feu
    • 2 gousses d' ail
    • 2 oignons
    • 2 échalotes
    • 2 carottes
    • 1 poivron vert
    • Thym
    • Du sel
    • Du poivre

    Instructions

    • Pour commencer, faites revenir les oignons émincés.
    • Arroser avec le bouillon de pot-au-feu et portez à ébullition.
    • Rajoutez l’ail et les échalotes, les tomates, les carottes et le poivron coupés en cube, et le thym.
    • Ajoutez les cocos de Paimpol, puis salez et poivrez à votre convenance. Ils doivent être impérativement recouverts de bouillon.
    • Pour une bonne cuisson des cocos, laissez-les mijoter pendant environ 3/4 d’heure.
    • Vos cocos Paimpolais sont prêts !

    Astuces du chef  :

    A déguster selon vos envies avec un poisson blanc (du haddock par exemple), des moules, du lard, de la saucisse bretonne ou encore du gigot.

     

     

                                                                           

     

                                             

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  •  

     

    Un endroit si calme, si beau, loin de la foule estivale, Sissable que l'on découvre au bout d'une petite route à peine visible dans les marais salants. Il y a une trentaine d'année c'était un restaurant qui a brulé !

     

    Sissable

    Le lieu-dit de Sissable est situé dans les marais salants de Guérande, en Loire-Atlantique. La pointe de Sissable forme une sorte de petite presqu'île des marais salants qui s'avance vers l'ouest et sépare les deux traicts du Croisic, une zone maritime largement découverte à marée basse et recouverte à marée haute, entre le Petit Traict au nord et le Grand Traict au sud.

    La pointe de Pen-Bron est distante d'1,5 km à l'ouest, de l'autre côté du Petit Traict ; Le Croisic est situé à 2 km au sud-est, sur l'autre rive du Grand Traict. Batz-sur-Mer est à 3 km au sud, le village de Saillé à 4 km à l'est en traversant les marais salants. La ville de Guérande est distante de 5 km au nord-est ; Sissable fait partie du territoire de la commune de Guérande, dont elle forme l'extrémité sud-ouest.

    Sissable est entouré d'eau sur ses côtés nord, ouest et sud et se situe à la limite du domaine maritime ; à l'est, la limite avec les marais salants est mal définie. Quelques habitations s'élèvent sur la côte du Petit Traict. L'extrémité ouest de la pointe, une vaste zone d'estran correspondant à un ancien polder détruit, les Baules de Sissable (« baule » étant un terme local désignant une zone recouverte par l'océan lors des grandes marées), est en partie utilisée par des conchylicultures. Au sud, les salines de Sissable exploitent le sel marin ; cette zone est protégée de l'océan par une digue.

    Sissable est accessible aux véhicules par une petite route en impasse longue d'environ 2 km qui débute sur la route des Marais qui relie Guérande à Batz-sur-Mer et est bordée de salines des deux côtés. Un petit parking de 22 places est aménagé à son extrémité.

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

    Sissable

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires