• QU'EST CE QU'UN AMER REMARQUABLE ?

    Notre AMI PAT se demandait ce qu'était un "Amer remarquable " .... Tout marin doit pouvoir donner cette définition

                                                                                                                           

     

    Le clocher de l' église Saint-Etienne (Ars-en-Ré)CC BY-SA 3.0 Jean-Pierre Bazard Jpbazard — Travail personnel

    Le clocher de l'église Saint-Étienne d'Ars-en-Ré utilisé comme amer.

    Pour la navigation maritime, le clocher de l’ église Saint-Etienne d’ Ars-en-Ré (le clocher d’ Ars) est un point remarquable et bien identifiable. Il est utilisé comme amer et permet, par exemple, aux marins qui évoluent dans le Pertuis Breton de localiser facilement le port d’ Ars-en-Ré. Le clocher d’Ars est un des principaux amers de l’ Île de Ré et le plus célèbre.

    Construit au XVème siècle, ce clocher, de style gothique, est formé d’une flèche de pierre octogonale à crochets. Cette flèche est peinte en deux couleurs depuis le XIXème siècle: en blanc jusqu’ à mi-hauteur puis en noir jusqu’au sommet. Le blanc est encore visible dans obscurité et le noir peut être vu dans un ciel pâle. Le clocher de l’ église Saint-Etienne mesure une quarantaine de mètres de haut. Ars-en-Ré (Île de Ré), Charente Maritime, France.

    Loctudy

    http://www.fans-de-bretagne.com/images/42460

     

     

    AMER (navigation maritime)

      Un amer est un point de repère fixe et identifiable sans ambiguïté utilisé pour la navigation maritime. Ce repère visuel identifiable sans ambiguïté est utilisable pour prendre des relèvements optiques (au compas de relèvement), ou pour naviguer sur un alignement.

    Un phare, un château d'eau, un clocher, un pignon ou un arbre remarquables peuvent constituer des amers. Un bon amer doit pouvoir être reconnu sans ambiguïté et doit pouvoir être situé sur la carte marine utilisée. Il peut être naturel - sommet d'une colline ou d'une montagne, rocher isolé en mer - ou artificiel - balise, phare, bâtiment identifiable sur la côte tel qu'un clocher d'église, un château d'eau, une maison isolée ou une cheminée d'usine.

    Les instructions nautiques indiquent les amers remarquables qui pourront assister le marin.

    Les amers jouent un rôle important dans la navigation côtière (c’est-à-dire près des côtes, zones de dangers) lorsque les techniques de navigation à l'estime ou par satellite (GPS) ne sont plus assez précises : ils permettent de positionner le navire sur la carte lors d'un atterrissage (arrivée sur la côte depuis le large), de le tenir écarté des dangers peu visibles (écueils, hauts fonds) et de le guider dans les chenaux menant à un port ou à un mouillage.

    Le navigateur utilise les amers en relevant leur azimut avec un compas de relèvement. En reportant le relèvement de deux amers sur la carte marine, il obtient deux droites dont l'intersection coïncide avec la position du navire.

    Lorsqu'un navire doit emprunter un chenal bordé de dangers, les instructions nautiques indiquent souvent deux amers qui, s'ils sont maintenus alignés durant la progression du bateau, permettront de le maintenir sur une route sûre.

    Ces amers sont assez souvent artificiels :

    rocher blanchi avec de la peinture, tour ou tourelle visible de loin, clocher d'une église (le clocher de l'église d'Ars-en-Ré peint en noir).

    Dans l'Antiquité et jusqu'à l'avènement de cartes géographiques et d'appareils de mesure fiables, les marins naviguaient à vue et se repéraient en utilisant des documents qui décrivaient les côtes abordées, et qui signalaient principalement les amers.

    Le plus célèbre amer de l'Antiquité est certainement le phare d'Alexandrie, construit sur l'île de Pharos (d'où vient son nom). Remarquable par ses dimensions et sa construction, il guidait les navires vers l'entrée du port égyptien, de jour comme de nuit.

    Le terme amer est également utilisé en robotique mobile pour désigner les points de repère utilisés par un robot pour se repérer dans son environnement et calculer sa trajectoire.

    Une côte qui ne manque pas d'amers : la pointe de Saint Mathieu en Bretagne (France).

    Article et photos WIKIPEDIA

                                                            

    « LE TEMPS DU BARBECUE EST REVENUFESTIVAL INTERCELTIQUE DE LORIENT 2014 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 23:52

    il y a "la mère Michèle" aussi, euh je suis fatiguée je devrais aller me coucher !

    bonne nuit !

    17
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 20:16

    Un article bien fait que l'amer en  mer pas l'amer bièrewink2

    Bisous et bonne fin de journée à vous 2

    16
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 20:13
    Voilà, moi aussi,j'ai appris quelque chose ...
    15
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 19:59

    Je n'avais jamais entendu ce terme ! Bel article qui m'aura appris quelque chose !

    Bizzzzous

    14
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 19:43

    Une très belle idée d'article , je ne le savais pas

    A bientôt

    13
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 17:36

    Bonjour Annie, 

    Je n'avais jamais entendu ce terme "amer" pour la navigation. Merci de m'en donner la signification , toi qui navigues souvent , je pense .

    Des explications bien illustrées , j'observerai quand j'irai au bord de la mer .

    Bel après-midi et bises.

     

    12
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 16:00

    et bien encore une fois grâce à toi, j'apprends quelque chose !

    Je suis de retour après une semaine de garde des petites filles ! j'ai du retard et plein de choses à lire !

    douce journée à bientôt

    Christiane

    11
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 14:17

    Bonjour Annie très intéressante ta page  je connaissais bien sur les phares mais pas ce nom amer.

    bon mercredi bisous monique

    10
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 14:15

    Il est très beau ce clocher et en effet on doit le voir de loin

    bonne après midi

    9
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 12:58
    Bonjour Mamé Annie,
    Très intéressante ta note.
    Bises et bonne journée
    8
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 11:16

    Bravo Annie pour cet excellent billet. Beaucoup de gens ignorent ce qu'est un amer. Le plus remarquable et le plus haut du Léon est la flèche du kreisker à Saint Pol de Léon. Hauteur totale 77m et hauteur de la flèche 32.50m.

    Bises et bon mercredi ZAZA.

    La hauteur totale du Kreisker depuis le sol est de 77 mètres. La flèche mesure quant à elle 32,5 mètres et les clochetons 16,25 mètres. - See more at: http://www.melusineaparis.fr/notre-dame-du-kreisker/#sthash.eHpveCkF.dpuf
    La hauteur totale du Kreisker depuis le sol est de 77 mètres. La flèche mesure quant à elle 32,5 mètres et les clochetons 16,25 mètres. - See more at: http://www.melusineaparis.fr/notre-dame-du-kreisker/#sthash.eHpveCkF.dpuf
    La hauteur totale du Kreisker depuis le sol est de 77 mètres. La flèche mesure quant à elle 32,5 mètres et les clochetons 16,25 mètres. - See more at: http://www.melusineaparis.fr/notre-dame-du-kreisker/#sthash.eHpveCkF.dpuf

     

    7
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 10:08

    De retour sur la blogosphère après 10 jours de balade avec le camping-car dans les Pyrénées. Un régal !
    J'aime beaucoup venir sur ton blog, on y apprend toujours ! J'ignorais jusqu'à présent ce qu'était un amer ! Maintenant, je sais ! Merci beaucoup. Bises.

    6
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 09:14

    Très belles photos bonne journée bisous

    5
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 09:12

    des maisons, des rochers, des clochers etc . tout peut servir d'Amer .. surtout en Bretagne c'est précieux avec les hauts fonds

    bonne journée

    4
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 08:52
    eh oui et même
    les clochers chez nous servent d amer
    mais il y à aussi la mémoire de nos marins transmise jusqu' à nous
    dans la baie nous connaissons les cailloux par cœur
    pour régater il le faut
    ( les pems ) les caillous à fleur d eau
    bises Annie
    kénavo
    3
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 07:49

    Bonjour

    oui, c'est cela tout ce qui dépasse de la cote en hauteur et en couleur pour pouvoir s'aligner et rejoindre le rivage

    bonne journée

    2
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 07:39

    Hello Annie

    Ok, j'ai compris...en fait chez nous les campaniles des églises pourraient servir à cela ....

    Bizz

    Pat

    1
    Mitou
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 07:30

    coucou Annie

    C'est bien de pouvoir réviser de temps en temps !!! 

    j'en connais quelques uns !!

    ce matin il nous en faudrait un il y a un brouillard à couper au couteau !!!

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :