• LES TRADITIONS DE NOEL EN PROVENCE

    http://monia2009.m.o.pic.centerblog.net/wqeqm757.gifhttp://www.le-beausset-en-provence.com/images/traditions-provencales/beausset-provence-sainte-barbe.jpg

    http://www.provenceweb.fr/f/mag/terroir/traditions/

    L'HERBE DE LA SAINT BARBE

    L' herbe de la Sainte Barbe

     

    La période précédant les fêtes de Noël donne lieu à toutes sortes de rituels en Provence.

     

    La sainte barbe (4 décembre) ouvre le feu avec la tradition de la plantation du blé dans trois coupelles couvertes de coton imbibé d’eau.

    On retrouve des traces de cette tradition dans l’Antiquité, où elle prenait la forme d’un rite de fécondité ; de la bonne germination du blé en cette période dépendait selon les croyances ancestrales, l’abondance des futures récoltes de l’année suivante.

     

    Par extension, le blé planté à la Sainte Barbe a revêtu un caractère superstitieux, ne dit-on pas :

    "Blé de la sainte-Barbe bien germé est symbole de prospérité pour la prochaine année" ?

     

     

    Laissez vous aller à cette vieille tradition et très bientôt vos coupelles de blé bien vert agrémenteront le décor de la crèche ou la table du réveillon

      http://www.le-beausset-en-provence.com/images/traditions-provencales/beausset-provence-sainte-barbe-tradition.jpg

     

      Sainte Barbe (ou sainte barbara) est une martyre qui aurait vécu au 3eme siècle. Pour s'être converti au christianisme, elle a été torturé par le feu et ensuite décapitée par son père (qui a été lui même puni en étant frapé par la foudre). C'est devenu la sainte patronne des mineurs, artificiers, pompiers, métallurgiers... Sa fête est le 4 décembre, je sais que dans certaines corporations il la fête

     

      http://monia2009.m.o.pic.centerblog.net/c03ca1e4.gif

     

    http://saintjoseph.scolaweb.nice.fr/sites/saintjoseph/IMG/jpg/marseille060-2.jpg 

    LA CRECHE

    Pour construire une crèche provençale dans les règles de l’art, il faut disposer d’un grand espace, aménagé selon des critères bien précis ; du papier étoilé pour figurer le ciel au plafond et du papier marron sur les murs pour matérialiser les montagnes.

    Profitez de vos balades en forêt pour ramener de la mousse bien épaisse pour confectionner le sol. Un peu de papier aluminium et un ruisseau apparaît ! Il sera enjambé par un pont traversé par les rois mages en route vers l’enfant Jésus.

    Les plus créatifs d’entre vous pourront confectionner des maisons en argile, en pierre, en carton recouvert de fibre de coco, ou encore en contreplaqué.

    N’hésitez pas à faire participer les enfants, ils adoreront créer des murets à l’aide de flocons de maïs si faciles à mettre en œuvre avec une éponge humide. Un moulin est indispensable au décor de votre crèche provençale ; là encore, la créativité des enfants sera mise à profit : un baril rond en carton, recouvert de poudre de liège en bouchons râpés, un carton souple plié en cône pour le toit et peint selon vos goûts, et des allumettes collées perpendiculaires à un axe de bois pour figurer les ailes et le tour sera joué !

     

    Si vous avez la chance de passer par la Provence en cette période, visitez les nombreuses crèches vivantes. Ces « Pastorales » sont des représentations théâtralisées de la Nativité, chantées et parlées en provençal. Véritables spectacles de sons et de lumières, elles mettent en scène tous les personnages de la crèche, brebis y comprise ! Un émerveillement pour les enfants.

     

     

    http://monia2009.m.o.pic.centerblog.net/96e680ab.gif

      http://www.gralon.net/articles/vignettes/thumb-les-treize-desserts---une-tradition-de-noel-en-provence-1030.gif

     

    LE GROS SOUPER PROVENCAL

    Le gros souper est servi le soir de Noël, avant de se rendre à la messe de minuit.

    Rien n'est laissé au hasard, il y a une symbolique derrière chaque plat et les chiffres sont importants :

    La table est couverte de 3 nappes blanches

    - 3 pour les 3 personnes de la Trinité

    - avec 3 chandeliers blancs allumés et 3 soucoupes de blé germé de la Ste Barbe.

    Surtout pas de gui réputé porte-malheur…!

     

    Le gros souper est paradoxalement composé de 7 plats maigres en souvenir des 7 douleurs de Marie, il est servi avec 13 petits pains suivi des 13 desserts représentant la Cène avec les 12 apôtres et Jésus.

    Les plats maigres servis diffèrent d'un coin de Provence à l'autre, on retrouve souvent la carde et le céleri, le choux-fleurs, les épinards et la morue, l'omelette, les escargots, la soupe à l'ail … mais jamais de viande uniquement des poissons, des coquillages, des gratins, des légumes, des soupes, de l'anchoïade.

     

    La seule abondance est celle des treize desserts.

    Les treize desserts sont dégustés au retour de la messe, ils resteront sur la table pendant les 3 jours suivant, jusqu'au 27 Décembre :

    les 4 mendiants : figues sèches (Franciscains), amandes (Carmélite), raisins secs (Dominicains) et noix (Augustins), les dattes : symbole du Christ venu de l'Orient,

    les nougats (le noir et le blanc) pour le pénitent blanc et le pénitent noir selon certains, pour d'autres le nougat blanc, doux et onctueux représente la pureté et le bien, le nougat noir plus dur et cassant évoque l'impur et les forces du mal…

    la fougasse à l'huile d'olive (la pompe) : galette ronde aplatie à l'huile d'olive, la pâte de coing ou fruits confits dans la région d'Apt ou de Carpentras,

    les oreillettes (petite gaufre légère et fine),

    les fruits frais : mandarines, oranges, poires, raisins et melons d'hiver conservés pour cette occasion.

     

    http://monia2009.m.o.pic.centerblog.net/c03ca1e4.gif

     

     

     

    http://carteries.c.a.pic.centerblog.net/0510f2fe.gif

    « SOLEIL DU MOIS DE DECEMBRE AU BARCARESNOEL CATALAN A PERPIGNAN »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :