• LES PLANTES SYMBOLES DE NOEL

                                                                                         

     

     

     

     LE HOUX

    La tradition du Houx remonte probablement aux Romains.

    Symbole de persistance et d'immortalité, il était placé devant les églises puis emporté dans les maisons des paysans où il était censé protéger de la foudre et des sortilèges. De nos jours il est encore dans nos maisons pour les fêtes mais comme simple élément décoratif.

    Pour ceux qui aimeraient en avoir toute l'année au jardin, il est bon de savoir que tous les houx ne portent pas de baies rouges. Pour avoir ces jolis fruits décoratifs il vous faudra une variété femelle.

     

     LE GUI 

    Le Gui (Viscum album) Voilà bien une plante surprenante.

    Les Celtes et les Druides vénéraient le gui et lui prêtaient de nombreux pouvoirs (préserver de la mort et assurer la chance). De nos jours il reste que s'embrasser sous le Gui au Jour de l'An présage du bonheur pour l'année.

    De nos jours il est encore dans nos maisons pour les fêtes mais comme simple élément décoratif. Cette plante hémi-parasite se nourrit en partie de la sève de l'arbre sur lequel elle vit. Sa présence est signe de faiblesse pour l'arbre et finira par entraîner sa mort.

    Si le gui est un présage de bonheur pour l'homme, à l'inverse il n'annonce rien de bon pour l'arbre. N'oubliez pas qu'en plus d'être gluant, le joli fruit blanc est toxique !

     

     LA BUCHE DE NOEL

    La coutume voulait que, la veille de Noël, on aille chercher une énorme bûche de bois franc, appelée bûche de Noël, et qu'on la rapporte à la maison en grande pompe.

    Le soir de Noël, le maître de maison la plaçait dans l'âtre, procédait à des libations, en arrosant le tronc d'huile, de sel et de vin cuit et récitait des prières de circonstance. Dans certaines familles, c'était les jeunes filles de la maison qui allumaient la bûche avec les tisons de celle de l'année précédente, qu'on avait pris soin de conserver précieusement.

    Dans d'autres familles, c'était plutôt à la mère que revenait ce privilège. Les cendres de cette bûche avaient, dit-on, la propriété de protéger la maison de la foudre et des pouvoirs maléfiques du diable. Le choix de l'essence du bois, les pratiques d'allumage et la durée de combustion constituaient un véritable rituel pouvant varier selon les régions.

    Cette coutume, remontant au XIIe siècle, avait cours dans la plupart des pays européens, notamment en France et en Italie, où la bûche de Noël était appelée ceppo. Au Québec comme en France, cette tradition aurait perduré jusqu'au dernier quart du XIXe siècle. La disparition de cette tradition coïncide avec celle des grands âtres, remplacés progressivement par des poëles de fonte.

    La grosse bûche fut alors remplacée par une petite bûche de bois, parfois rehaussée de chandelles et de verdure, qu'on plaçait au centre de la table comme décoration de Noël.

    Aujourd'hui, la bûche de Noël est devenue une pâtisserie traditionnelle, succulent gâteau roulé, glacé de crème au café ou au chocolat et décoré de feuilles de houx et de roses en sucre.

     

    LA POMME

    Depuis le XVIe siècle, les sapins de Noël étaient décorés en Allemagne avec des fleurs et des fruits, notamment des pommes. En 1847 un souffleur de verre de Lauscha a eu l'idée, pour faire plaisir à ses enfants, d'imiter en verre les noisettes dorées que l'on avait coutume d'accrocher aux arbres pour Noël. Il venait alors de créer une tradition qui se répandra dans le monde entier et qui perdure toujours.

    France

    Onze ans plus tard, en 1858, une grande sécheresse priva les Vosges du Nord et la Moselle de pommes et de fruits en général, privant les sapins de Noël de ces décorations. Un artisan verrier de Meisenthal en Moselle fabriquera à son tour des boules en verre.

     

    BLES DE LA SAINTE BARBE 

     Les blés de la Sainte-Barbe font partie des traditions provençales de Noël.

    Histoire:

    début de pousse du blé de la Sainte Barbe Le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbe, il est de tradition de planter, dans trois coupelles, des grains de blé de la récolte précédente, réservés pour les semailles de la prochaine saison, afin de les faire germer.

    L'usage des lentilles et des pois-chiches est aussi admis.

    La coutume populaire y appose l'adage « Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! » (« Blé bien germé, c'est la prospérité pour toute l'année »).

    Cette tradition remonterait à l'époque romaine. Ces coupelles, représentant la Sainte Trinité, font ensuite partie de la décoration de la table de Noël, au soir du 24 décembre, lors du Gros souper.

    Le 25 décembre, la maîtresse de maison orne ces blés de rubans jaune et rouge.

    À compter du 26 décembre, les coupelles sont disposées près de la crèche, et jusqu'à l'Épiphanie.

    Les blés sont enfin plantés en pleine terre.

     

    LE SAPIN DE NOEL  

    La symbolique du sapin de Noël Les fêtes de Noël sont souvent représentées par l'arbre de Noël : le sapin. Il faut dire que les aiguilles persistantes d’un beau sapin jouissent d’un côté symbolique, celui de la vie. Le fait d’illuminer un tel arbre est aussi un symbole de continuité et de renouveau. On appelle d’ailleurs ce conifère « arbre de l’enfantement » et, dans certains pays, il est de tradition d’en planter un dans le jardin le jour de la naissance d’un enfant…

    Le sapin de Noël dans l'Histoire;

    Les Celtes avaient coutume d'associer à chaque mois lunaire un arbre. Le mois de décembre était celui de l'épicéa. En effet, cet « arbre de l’enfantement » avait été choisi pour célébrer la naissance du Soleil, qui a eu lieu un 24 décembre selon les Celtes. Les premières traces écrites d'une décoration de ce célèbre conifère ont été découvertes en 1510 à Riga, en Lettonie.

    À cette époque, des marchands dansaient autour d'un arbre décoré de roses artificielles, avant de le brûler sur un bûcher. En France, l'arbre de Noël a été introduit à Versailles par la femme de Louis XV. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le sapin de Noël se pare de lumière.

    En guise de bougies, on remplit des coquilles de noix avec de l'huile pour illuminer le sapin.

     

    LE POINSETTIA 

    Plante ornementale des fêtes de fin d’année, le poinsettia répond au doux surnom d’« Etoile de Noël ». Entretien poinsettia Les légendes de l’Etoile de Noël Selon une vieille légende aztèque, une déesse vécut un chagrin d’amour si douloureux que son cœur en saigna. En tombant, les gouttes de sang imprégnèrent une plante qui se colora alors d’un rouge intense : le poinsettia était né.

    Une légende religieuse mexicaine donne une autre version. Une enfant qui souhaitait faire une offrande à Jésus à la veille de Noël mais n’avait rien à offrir, confectionna avec amour un simple bouquet de feuilles. Lorsqu’elle alla le déposer près de la crèche de l’église, un miracle se produisit : les feuilles se transformèrent en de magnifiques bractées d’un rouge vif ! On raconte que c’est depuis ce jour que les poinsettias se parent de leurs plus belles couleurs au moment de Noël.

    Langage des fleurs:

    Pour les aztèques qui l’utilisaient au quotidien, le poinsettia était symbole de pureté. On racontait aussi que les guerriers morts au combat revenaient sur terre pour boire le nectar de cette fleur et atteindre ainsi l’éternité. Mais ne vous y essayez pas : la sève du poinsettia est toxique !

    Aujourd’hui, offrir une étoile de Noël est un geste très positif : il symbolise des vœux amicaux et chaleureux de succès et de joie.

    « LA LETTRE AU PERE NOELLA PLAGE DU BARCARES CE MATIN, Avis de tempete »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 20:20

    Le houx, j'en ai autant que je veux dans mon jardin mais le gui ... il faut aller le chercher un peu haut ! 

    Bises du soir.

    Josiane

    16
    madilys
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 19:22

    aahh;le meisenthalwink2

    bisous

    15
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 16:47

    Un article très intéressant Annie C'est souvent que j'achète un poinséttia pour noël.

    Bises et bonne fin d'après midi. ZAZA

    14
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 16:31

    Tous ces symboles pour donner un air festif à ce mois de décembre

    Bisous

    13
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 16:24

    La pomme ?  je mets des oranges ...

    sinon j'ai tout bien tout comme il faut .

     

    12
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 15:17

    Merci Liza pour ces coutumes venues de Grèce, bises

    11
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 14:28

    La pluie tôt ce matin  mais pas forte , pour laisser place au ciel bleu et pâle soleil,  le 5dec  je vais faire pousser mon blé !!!!!!!!!!!!!!!!   bon vendredi  bisous

    10
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 12:38

    En Grèce on décore maisons et terrasses avec beaucoup de lumière et aussi des poinsettas et du houx. Le sapin n'est pas adopté par toutes les familles et le gui non plus. On privilégie la grenade, sensée porter bonheur. Pas de bûche de Noël. En lieu et place de petits gâteaux aux mandes recouverts de sucre glace : les kourabiédès - et d'autres au sirop de miel et à la cannelle : mélomakarona.

    9
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:59

    bonjour Annie , ce moment de fêtes est plein de symboles , plantes et +++  les buches de Noel  j'en ai tellement fait que je n'en mange plus  lol lol lol     merci ...  

    belle journée  a+

    8
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:00

    Bonjour Nanou

    Jolie coutume qui es la religions .

    Ses vrais quand je fessait le premier de l'an chez moi toujour j'avais mon bouquet de gui aux plafonds et on attendez que minuit sonne pour allez vite s'embrasser sous le gui pour portée bonheur  lol .Que des trés bon moment ses fétes là tiens .

    je te souhaite bonne journée gros bisous .

    7
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 08:35

    Bonjour Annie j'aime toutes ces coutumes et ces belles décorations de Noël.

    très belle cette plante de Noël je l'ai gardé deux ans puis un jour!!!pas compris pourquoi.

    encore des orages de prévus et pour le moment le vent se lève.

    bon vendredi bisous monique

    6
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 08:27
    Marenostrum

    En Italie pas de houx pas de gui pas de buche.....mais les "stelle di natale" (Poinsettia) oui! Partout !!

    Et souvenir de ma maman , à la place du blé on mettait des lentilles sous de la ouate mouillée un mois avant Noel!

    Bonne journée Annie!

     

    5
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 08:00
    bonjour
    jolies plantes aussi à Noel
    les roses d enoel sont magnifiques aussi
    le poinsettia j ai d e la chance tous les ans ils se plait chez moi
    restant rouge la il est vert mais au jardin dehors
    c'est un arbuste , alors normal qu il perde des couleurs et des feuilles
    bonne journée
    bises Annie
    4
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 07:54

    Bonjour !

    le poinsettia est une plante compliquée dans nos régions, je n'arrive jamais à la faire refleurir, elle perd toujours ses feuilles !

    Oui Mitou, je connaissais ....

    Et vous quels sont les coutumes de vos régions ?

    Chez nous ca souffle ce matin il pleut, il mouille le tonnerre gronde il va sans doute y avoir des dégats car le week end s'annonce très mauvais !

    bonne journée

    3
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 07:48

    Hello Annie

    En pais nissart , c'est plutôt le contraire ... si le houx est dedans la maison, ce n'est pas le cas du gui , il doit rester dehors , car à l'intérieur de la maison, il porte malheur !

    Bizz

    Pat

    2
    Mitou
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 07:31

    coucou Annie

    J'aime toutes ces traditions de noël d'ailleurs je suis en plein dedans !!

    Savais tu qu'en Bretagne les gens partaient à la messe de minuit avec

    une bûche sous le bras pour chauffer l'église !! il y avait souvent un vieux poêle !!

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    1
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 03:19
    J aime le poinsetia mais je n arrive pas à le garder longtemps ... un pharmacien m a dit que lorsqu'il ne devient plus que vert il faut le mettre dans le noir pendant un certain temps, pour qu alors ses feuilles redeviennent rouge ....
    Gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :