• Les grandes marées de septembre (Suite), la laisse de mer

     18 septembre 2016

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

    retour de peche

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

     

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    La Laisse de mer

    Partout dans le monde, les laisses de mer contiennent de plus en plus de macro et micro-déchets peu dégradables et/ou polluants.

    Elles peuvent aussi être polluées par des résidus de pesticides, des dioxines, PCB, etc. Selon les lieux et les courants, le contenu des laisses de mer change.

     sur la côte arctique boisée de l'Alaska, il s'agit essentiellement de bois flotté.

    La laisse de mer est l'accumulation par la mer de débris naturels (coquillages, tests d'oursin, algues arrachées, éponges, os de seiche ou de calmar, œufs d'animaux marins, mues de crustacés, tubes calcaires de vers marins, méduses échouées, bois mort, etc.) ou d'origine anthropique, drossés à la limite supérieure du flot au gré des vagues, de la houle ou des tempêtes.

    Parmi les débris anthropiques, on peut évoquer les galettes de pétrole issues des marées noires ou dégazage en mer, les déchets jetés ou perdus en mer par les navires (bouteilles et sachets en plastique, morceaux de verre polis par le sable, mégots de cigarette, papiers divers), les engins de pêche perdus par les pêcheurs (filets en nylon, bouées) ou d'autres types de déchets apportés en mer par le vent ou les cours d'eau avant d'être rejetés sur la plage par les marées.

    La laisse de mer dessine une bande qui trace la limite supérieure des vagues.

    Dans de nombreux pays, la laisse de basse mer ou de haute mer est utilisée pour cartographier la limite entre la terre et la mer.

    Plus généralement, la laisse de mer désigne à la fois l'espace découvert sur le littoral entre les marées hautes et les marées basses

     

    Les grandes marées de septembre (Suite), la laisse de mer

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

    Au plus bas de la marée, 12H30

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

    Au plus haut de la marée 18H30, la température est très douce, nous avons des grandes marées sans tempete

    Les grandes marées de septembre (Suite)

    L'eau est remontée et recouvre les rochers

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

    Les grandes marées de septembre (Suite)

     

     

    « Les grandes marées de septembre et la peche à piedsLA PECHE A PIEDS EN BRETAGNE »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Septembre à 05:55

    c'est sur la mer est dès fois la poubelle et c'est bien dommage !!

    mais que faire ?? les gens devraient être plus responsable 

    2
    Vendredi 14 Septembre à 07:16

    J'ai toujours rêver d'assister aux grandes marées,  j'en parlais hier avec mon amie de Dieppe   !!!  mais ce n'est pas encore pour cette année  merci de nous en faire profiter   bonne journée  bizzzzzzzzzzz

    3
    Vendredi 14 Septembre à 07:34

    Encore de belles explications !

    Je me souviens qu'à Hillion la plage était interdite car des déchets verts (je ne sais plus le nom) étaient très toxiques.

    Bonne journée

    Bisou

    4
    Vendredi 14 Septembre à 08:36

    Toujours impressionnantes les grandes marées je trouve ,et merci de me faire découvrir le laisse de mer ...

    Bisous bon weekend !

    5
    Vendredi 14 Septembre à 09:46

    Bonjour

    quelque chose que je ne connais pas du tout,déja je suis pas trop mer par contre j'adore les images de mer de Bretagne, celle du sud,j'aime moins

    C'est comme ça remarque,on aime ou on aime pas

    bisous 

    6
    Vendredi 14 Septembre à 10:13

    Superbes photos

    bises amicales

    lyly

    7
    Vendredi 14 Septembre à 14:21
    Marenostrum

    c'est fascinant! Surtout pour une méditerranéenne!!!

    Par contre il me semble que vous n'avez pas d'objets polluants chez vous!!

    Bonne fin de semaine Annie

    8
    Vendredi 14 Septembre à 14:58

    Malheureusement, plus cela va et plus les eaux des mers et océans sont polluées. J'en rage !

    Bises et bon vendredi

    9
    Vendredi 14 Septembre à 15:27

    Oui tu habites une belle région ! . Il y a trés peu de coquillages en dehors des moules  sur la côte basque et je me demande la raison . Je ne ramasses rien par prudence et parce que mon mari ne les aime pas , dommage !! . Merci pour ta visite sympa et profites bien de ta si belle plage , gros bisous , escapade , 

    10
    Vendredi 14 Septembre à 15:58
    Cet été on a avec une copine ete etonnee de voir la mer transparente certain jour on nageait avec des bancs de poissons qui brillaient ds leau et puis certains jours par contre est ce du aux vents et vagues leau était sale ... et surtout plein de mégots papiers ds le sable comme si les gens ne pouvaient ramasser leurs déchets avant de rentrer bonne fin de journée bises
    11
    Vendredi 14 Septembre à 18:14

    dommage pour  les  bords de mer 

    trop de  pollution   qui tue  l 'estran , algues vertes  ect 

     mais la  mer   gagne sur les côtes ,  toujours

    on s 'en rend  compte lors des grandes marées 

     bonne fin de journée Annie 

    12
    Vendredi 14 Septembre à 18:15

    Merci pour ces belles  photos et cet exposé très explicite … les grandes marées permettent des découvertes plus ou moins agréables … la faute des humains !

    Belle fin de semaine par chez toi avec mes bises amicales ch'ti!

    Nicole

     

    13
    Samedi 15 Septembre à 09:38

    j'aime mieux la marée haute, je ne sais pas pourquoi , sûrement parce que les vagues me ramènent sur la plage, je me sens plus en sécurité !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :