• LES GIBOULEES DE MARS

    Dernier clin d'oeil de l'hiver qui rechigne à s'en aller, les giboulées de mars sont un véritable bouleversement météorologique.
    http://www.joliecarte.com/images/carte/il_pleut/apres-la-pluie-beau-temps.jpg
    En effet, à l'approche du printemps, au moment ou les températures se font plus clémentes, les éléments semblent brutelement se déchainer et le ciel nous tomber sur la tete ...Pluie soudaine, grele, neige tardive...janvier frapperait-il à la porte ? Les fameuses giboulées de mars tant redoutées des jardiniers et vignerons sont bel et bien le passage obligé pour voir enfin les premiers bourgeons pointer le bout de leur nez !

    En tout cas, meme ici en Roussillon, la nautre n'est pas très éveillée cette année !

    Plus chaud qu'en hiver, mais pas trop A la fin de l'hiver, la persistance d'air froid en altitude (particulièrement en flux de Nord-Ouest) conjuguée au réchauffement progressif des basses couches de l'atmosphère permet d'atteindre quelquefois un contraste thermique suffisant pour provoquer la convection.

     Ce phénomène survient généralement entre février et avril.
                               http://pastille.p.a.pic.centerblog.net/fd9v6mrz.gif
     Trois phénomènes
     Les giboulées résultent donc de 3 phénomènes :
     - la présence d'air froid en altitude
     - le chauffage des basses couches, mais - un sol suffisamment froid (jusqu'à 5/6°C) pour pouvoir y observer des précipitations "solides".
     Ce n'est que quelques semaines plus tard que l'instabilité convective se renforce et se généralise, grâce au réchauffement progressif des basses couches, et conduit à de véritables "système orageux" comme l'on peut en observer régulièrement de mai à septembre.
    http://www.sylvieperrin.com/blog/media/5/reverie.jpg
    Il ne nous reste plus qu'à nous armer de patience pour attendre ENFIN le Printemps

    CROYANCES POPULAIRES : (BRETAGNE)

    Entre fin mars et début avril il y a une période de froid qui dure six jours et que l'on appelle "les six jours de la Vieille".
    Ils appartiennent à une méchante fée qui auparavant n'en avait que trois en mars mais s'en fit preter trois autres par avril.
    Elle dit alors :
    "Avec les trois que j'ai et ceux que tu m'as prétés, je ferai geler le merle sur son nid".
    Il ne faut donc pas semer pendant les six jours.
    En Haute Bretagne, on dit :
    Quand on a Paques en mars,
    C'est les filles qui vont aux gars,
    Quand on a Paque en avril,
    C'est les gars qui vont aux filles.

    http://bebert.b.e.pic.centerblog.net/7pj051ez.gif
    « LES FEMMES EN CHANSONSLA NEIGE SUR LE LITTORAL DU ROUSSILLON »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Mars 2010 à 08:54
    Mais ce n'est qu'en MAI que tu fais ce qui te plait!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :