• LES FRUITS DE L'ETE (La Pastèque)

     

                                               

    C'est le fruit de l'été par excellence, rempli d'eau pour nous hydrater, en Grèce les restaurateurs la donne en cadeau à la fin du repas !

     

    Histoire :

    Originaire d'Afrique et plus précisément de la vallée du Nil, la pastèque est le fruit d'une plante annuelle à tige grimpante. Elle peut peser entre 3 et 5 kilos, ce qui fait d'elle l'un des fruits les plus gros de la famille des cucurbitacées.

    Très peu cultivée en France, elle provient avant tout d'Espagne, d'Italie, des Etats-Unis, d'Afrique et de Turquie , où elle est récoltée l'été.

    Ronde ou ovale, la pastèque a une écorce lisse, d'un vert uniforme ou marbré. On en distingue trois variétés essentielles, selon la couleur de leur chair et de leurs graines :

    - Chair rouge et graines noires, ce sont les plus courantes sur les marchés , notamment la Sugar Baby (peau vert foncé et chair très sucrée) et la Charleston (forme allongée et peau marbrée)

    - Chair jaune et graines noires ou blanches

    - Chair blanche et graines rouges, c'est la pastèque d'hiver ; elle mûrit en novembre et se consomme exclusivement en confiture.

    Tout comme le melon, la pastèque vient de l'Afrique centrale, où il en existe encore des variétés sauvages. À une époque lointaine, elle était cultivée au Moyen-Orient, en Inde et dans ce qui est aujourd'hui la Russie.

    Depuis des temps immémoriaux, elle est appréciée dans les pays chauds où elle joue un rôle de premier plan lorsque l'eau se fait rare ou qu'elle est polluée.

    C’est grâce à son écorce résistante que la pastèque peut pousser dans les régions où d’autres aliments forts en eau (tomates, fraises, céleri) ne peuvent survivre.

    En Égypte, il y a plus de 5 000 ans, les paysans étaient tenus d'offrir de la pastèque aux voyageurs assoiffés. On ne s'en étonne guère quand on sait qu'elle est composée à 92 % d'eau. D'ailleurs, certaines variétés ne sont cultivées que dans le but d'étancher la soif.

    Comme il en existe des types amers et des types doux, il est d'usage de percer un trou dans le fruit et d'y goûter avant de le déguster.

    Avec pépins Dans plusieurs pays, on sélectionne les pastèques pour qu'elles produisent un maximum de gros pépins.

    En Afrique, ceux-ci sont considérés comme un aliment en soi puisqu'ils sont extrêmement riches en protéines, en glucides et en lipides. Ailleurs, on en tire une huile comestible.

    En Inde, on en fait une farine pour le pain.

    En Asie, on les consomme rôtis et salés.

     

    Connue des Grecs et des Romains de l'Antiquité, la pastèque était préférée au melon.

    Elle sera introduite en Espagne par les Maures au VIIIe ou IXe siècle. Elle mettra plus de temps à gagner le reste de l'Europe, possiblement parce que les variétés de l'époque avaient impérativement besoin de températures chaudes pour croître.

    Les botanistes des XVIe et XVIIe siècles décriront de nombreuses variétés donnant des fruits à chair rouge, rose, orange, jaune et blanche, et de forme ronde ou oblongue. Bref, tous les types que nous connaissons aujourd'hui.

    Elle sera introduite en Amérique par les Espagnols d'une part, et les esclaves noirs d'autre part.

    Du nord au sud, les Amérindiens l'adopteront rapidement, y compris les Hurons de l'est du Canada qui, dès le XVIe siècle, lui réservent une place dans leurs jardins.

    Cultivée dans toutes les régions chaudes du globe, la pastèque se retrouve également dans les potagers familiaux des pays plus froids. On l'entoure de mille soins pour le plaisir de goûter, ne serait-ce qu'un seul de ses fruits, mûr à point et gorgé de soleil.

    Dans le commerce, elle est généralement classée en trois catégories selon son poids : petite (de 1,5 à 3 kg), moyenne (de 3 à 8 kg) et grosse (de 8 à 11 kg).

                                                          

    Bienfaits :

    Parce qu'elle est juteuse et très peu sucrée, la pastèque désaltère et rafraîchit sans aucun risque pour la ligne : moins calorique que la fraise et la framboise, pourtant si légères, une généreuse tranche de 100 g ne fournit que 30 calories. Valeurs nutritionnelles pour 100 g Protides 0,5 g Glucides 6,5 g Lipides 0,2 g Calories 30 kcal Sa richesse en eau (92 %) lui permet de concentrer une quantité intéressante de minéraux et d'oligo-éléments, à commencer par le potassium (110 mg/100 g).

    Ainsi, elle participe efficacement à la couverture des besoins essentiels de l'organisme. Ce gros fruit, vedette de l'été, renferme également un bel éventail de vitamines, en quantité modérée mais non négligeable. Une portion de 200 g parvient, en effet à couvrir 25 % des besoins recommandés en vitamine C. Sa peau épaisse met aussi à l'abri une quantité intéressante de vitamines B ainsi qu'une bonne dose de carotène (provitamine A) aux propriétés antioxydantes.

                                                            

    Cancer:

    Selon les résultats d’une étude, une grande consommation de pastèque serait associée à un plus faible risque de cancer de la prostate.

     

    Hypertension:

    Une étude pilote a démontré que la consommation de suppléments de pastèque en poudre améliorait la fonction artérielle chez des individus souffrant d’hypertension. Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. La présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes pourrait jouer un rôle dans ces effets protecteurs.

     

    IDEES RECETTES :

      La surprenante pastèque grillée

    La pastèque se déguste bien fraîche, par une journée chaude... sans lui ajouter le moindre assaisonnement.

    Une salade de fruits originale. Divisez une pastèque en deux en la découpant en dents de scie. Prélevez la chair avec une cuillère parisienne. Remettez les petites boules ainsi formées avec d'autres fruits frais dans l'écorce vide, qui tient ainsi lieu de bol.

    Coupez-la en tranches, assaisonnez de sel et poivre, arrosez d'un filet d'huile d'olive et servez avec du fromage de chèvre défait en fines tranches.

     Sorbet, glace ou granité santé. Coupez la pastèque en cubes et faites-les congeler au moins 1 heure. Sortez-les du congélateur, laissez-les ramollir quelques minutes puis passez-les au mélangeur avec du jus de raisin concentré non sucré et 1 ou 2 c. à table de jus de lime.

    Servez dans des coupes avec une feuille de menthe ou de mélisse.

    Passez-la au mélangeur avec du yogourt, un peu de sucre, de la cardamome en poudre et une pincée de sel.

    Servez dans un verre avec une tranche de citron et de lime et, si désiré, une boule de crème glacée à la vanille.

    En confitures.

    Tranchez-la et passez 10 à 15 secondes au gril ou au BBQ avant de servir.

    En beignets frits, comme en Chine.

    L’écorce peut être confite.

     

     

                                                              

    Pastèque cubique

    Au Japon, des agriculteurs de la ville de Zentsūji dans la préfecture de Kagawa ont trouvé un moyen de faire pousser des pastèques de la forme d'un cube en faisant pousser les fruits dans des bocaux en verre, la croissance du fruit suit alors naturellement la forme du récipient.

    Cette forme rend le fruit plus facile à empiler et à stocker, cependant elle en fait une curiosité, et son prix est souvent deux fois plus élevé que celui d'une pastèque normale.

                           

    « LES IDEES RECUES POUR LUTTER CONTRE LA CANICULEJAMBES LOURDES ET CHALEUR »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    Vendredi 25 Juillet 2014 à 14:35

    presque tous les jours,en salade..en ce moment

    biz

    13
    Jeudi 24 Juillet 2014 à 07:43

    c'est vraiment le fruit d'été par excellence

    bonne journée

    12
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 21:09

    Un article tout à manger !

    J'aime surtout ce fruit en été  :

    un régal quand il fait chaud !

    Cordiales amitiés & à +

    11
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 07:29

    qqww

    bonjour mamé annie,

    merci d'être passée chez moi,

    j'aime beaucoup ton blog et il est toujours aussi interressant.

    en effet, les pastèques sont très rafraichissantes. c'est très drole ce s pastèques en forme de cube, au moins on a pas d e mal à les stocker! 

    je n'en ai pas encore acheté cette année, j'ai tout c equ'il faut dans mon potager pour nourrir ma troupe.

    mais en effet, c'est une très bonne idée.

    bonne journée.

    10
    Mardi 22 Juillet 2014 à 18:02

    Bonjour Annie !

    Un fruit très rafraîchissant l'été .Mais le petit producteur chez qui je prends mes fruits et légumes n'en propose pas encore ...Dommage !

    Bisous bonne journée !

    9
    Mardi 22 Juillet 2014 à 17:14

    En ce moment j'en mange au moins une fois par jour !

    8
    Mardi 22 Juillet 2014 à 11:30

     BONJOUR

     PAS TROP FAN NON PLUS

     MAIS   C'EST TR2S  APPETISSANT

      je préfére le melon

     bon mardi pour toi

     kénavo Annie

    7
    Mardi 22 Juillet 2014 à 10:31

    J'en ai acheté une de 5kg l'autre jour, folle que je suis, pour moi toute seule c'est bien trop, surtout que je n'aime pas vraiment, je trouve ça fade. Il faut la mélanger avec du melon c'est déjà mieux.
    Merci pour tes bonnes idées. Bonne journée

    6
    Mardi 22 Juillet 2014 à 10:17

    Coucou Annie.

    Un très beau fruit pour décorer des assiettes avec ce vert et ce rouge. Par contre, je n'apprécie pas le goût de la pastèque, mas de goût pour ce qui me concerne. Par contre, ma dernière Ellen qui vit à proximité de Rennes en mangerait sur la tête d'un teigneux. Alors quand elle vient nous voir, elle se mange sa pastèque chez popa et moman.

    Bises et bon mardi. ZAZA

     

    5
    Mardi 22 Juillet 2014 à 09:17

    coucou

    ça tombe bien j'en ai acheté une hier, ta note arrive à pic !

    belle journée

    Christiane

    4
    Mardi 22 Juillet 2014 à 09:14

    hum  c'est bon tout ça ,bon mardi bisous

    3
    Mardi 22 Juillet 2014 à 08:57

    Bonjour

    j'ai appris à aimer ce fruit en Grèce ou il est offert par les restaurateurs à la fin des repas, il fait tellement chaud tout le temps que ce fruit est bien agréable à déguster, car pas trop sucré.

    Bonne journée

    2
    Mardi 22 Juillet 2014 à 08:41

    Comme Biker ,je trouve pas de goût à ce fruit, mais je m'en sers si je reçois ,pour l'instant pas de vent  ,mais on est dans une cuvette alors il doit passer au dessus , moins chaud  quand même  ,ma foi cela fait du bien 28° c'est supportable , vendredi soir je serai à Barcarès  bisettes ensoleillées  

    1
    Mardi 22 Juillet 2014 à 07:47

    Hello Annie

    Je ne suis pas trop fan de ce fruit ..je le trouve sans gout et beaucoup d'eau ! Par contre Soso adore !

    Bizz

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :