• LES FETES DU MOIS DE JANVIER

    http://4.bp.blogspot.com/_Uu04V66xOUk/S0SpeBvJinI/AAAAAAAABB8/i9wN7o69LgU/s320/befana.gif

    EN ITALIE

    LA BEFANA

    La befana (Italie)

    Origines La Befana est une vieille fée hideuse et couverte de haillons d’origine italienne. Elle se déplace sur un balai et distribue des bonbons et cadeaux aux enfants sages et du charbon aux garnements la nuit de l’Epihanie.

     

    La légende raconte que la Befana était une vieille femme qui avait refusé de suivre les Rois Mages en route vers Bethléem. Lorsqu’elle revint sur sa décision, elle emplit un sac de jouets et voulut les rejoindre. Mais il était trop tard et elle erra dans toute l’Europe à la recherche de l’enfant Jésus.

      http://risorse.giovani.it/files/gallery/gif_animate/befana/1befana1.gif

    Traditions

    Elle s’installa en Italie et depuis, chaque 6 janvier, elle reprend sa tournée. La Befana est également le symbole du renouveau de la nature, rejoignant ainsi la tradition des fées dominant les 4 saisons. C’est pourquoi, chaque année les Italiens brûlent des mannequins à son effigie pour accueillir la nouvelle saison.

    Ce n’est pas le seul exemple où la féerie est étroitement liée au religieux. En effet la religion chrétienne a récupéré bon nombre de récits fantastiques et de croyance populaire pour mieux s’implanter dans l’esprit des gens. La befana

     

    PONGAL (INDES) http://www.fetes-traditionnelles.fr/Images/image2/photo_im2pongal.jpg

      Origines Chaque année, le 15 janvier, tous les villages de l’Inde fêtent « Pongal » qui signifie « ébullition ».

    Ils saluent ainsi le commencement de la nouvelle année de récolte. La fête a une signification astrologique car elle marque le début de l’Uttarayana, période de six mois correspondant à la course septentrionale du soleil. C’est durant cette période de l’année que chacun va planifier les événements importants de sa vie. Cette fête correspond au « Lohri » au Punjab.

     

    Traditions

    Les festivités durent quatre jours :

    Le premier jour « Bhogi Pongal », on brûle les vieux vêtements et tissus afin de démarrer symboliquement une nouvelle vie. Les femmes réalisent de merveilleux dessins devant leurs portes, à l’aide de farines de riz multicolores. Ces dessins sont symboliques.

    Ils représentent la « part du pauvre » et servent à attirer les divinités qui accorderont chance et prospérité à la maisonnée

    Le second jour est le plus important, le «Surya Pongal ». on fait bouillir du riz avec du lait et du sucre qui servira à confectionner du désert. Il est recommandé de le laisser déborder en signe de futures récoltes abondantes.

    Le troisième jour « Mattu Pongal », on rend grâce aux vaches et aux buffles qui permettent le travail des champs. Ce jour là a lieu une course au taureau assez violente, Gallikattu.

    Enfin, le quatrième jour, « Kanum Pongal », les jeunes gens se réunissaient sur les bords des rivières pour chercher un conjoint, mais cette coutume est de moins en moins respectée.

    Au Maharashtra, un concours de cerf-volant est organisé ce jour là.

     http://www.deco2noel.com/wordpress/wp-content/uploads/2009/10/rois_mages.jpg

    Epiphanie (International)

     

    Origines Jusqu’au 4ème siècle, la Noël était célébrée le 6 janvier, correspondant au jour de la présentation de k’enfant Jésus, appelé Epiphanie.

    Cette tradition est maintenue dans la religion orthodoxe. Dans certains pays, comme l’Italie avec la befana, c’est le 6 janvier que les enfants reçoivent leurs cadeaux.

    La venue des mages est hautement symbolique dans la religion. Il est à noter qu’il ne s’agissait pas de rois mais bien d’astrologues étrangers. Leur richesse contrastait avec la pauvreté de bergers mais tous venaient pour rendre hommage à l’enfant. Cela signifiait que Dieu accueillait tout homme ou femme auprès de lui quelle que soit son origine ou son appartenance sociale. De plus, il accepte les cadeaux de ces étrangers, symbolisant un Dieu universel dont le Royaume n’a pas de frontière.

    L’Epiphanie rassemble donc tous les hommes de tous les pays et de toutes les religions. Il est à souligner que dans les Ecritures on ne mentionne ni le nombre ni le nom de ces mages. C’est au 6ème siècle que Gaspard, Melchior et Balthasar sont mentionnés pour la première fois.

    De nos jours, l’épiphanie est célébrée le deuxième dimanche après Noël afin de permettre à tous les chrétiens de se rendre à la messe.

     

    Traditions http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/b402fed0.gif

    Le jour de l’Epiphanie, on tire les rois. On partage en famille ou entre amis une pâtisserie, souvent une galette à la frangipane dans laquelle est cachée une fève ou une figurine. La personne qui la trouve dans sa part devient le roi de la journée.

     

    En Belgique,

    il ou elle choisit son roi ou sa reine. Cette tradition est issue des fêtes païennes des Saturnales célébrées dans la Rome antique. Les esclaves devenaient les maîtres et inversement ce jour là et on tirait au sort celui qui serait élu roi de la fête. La galette des rois fait son apparition au 14ème siècle notamment dans le nord de la France, aux Pays-Bas et en Belgique.

     

    A cette époque, une des parts était réservée à un pauvre.

     

    Dans le sud de la France, la galette devient une brioche et on retrouve des traditions équivalentes en Espagne, au Portugal et en Amérique latine. http://images.suite101.com/42766_fr_dyn006_ori.jpg

     

    Aux Etats-Unis, on mange du King cake entre l’Epiphanie et le mardi gras.

     

    A l’origine, c’est une véritable fève qui était cachée dans la galette. La fève étant de forme embryonnaire symbolise et le fœtus et donc la vie.

    A partir de 1870, elle est progressivement remplacée par une figurine en porcelaine.

     

    De nombreuses personnes les collectionnent, on les appelle les favophiles ou fabophiles.

     

    http://www.metro.fr/uploads/pics/feves_01.jpg

     

    http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/4a41cb85.gif

    « LE MOIS DE JANVIER6 JANVIER - L'EPIPHANIE-Recette de la galette des rois »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Vendredi 7 Janvier 2011 à 15:45
    annieL

    un p'tit coup de "chaussettes noires" avant d'aller se coucher ca fait pas de mal !

    3
    Jeudi 6 Janvier 2011 à 21:33
    Mamé
    J'avais raté cet article heureusement que je passe par hasard!
    Bises Mamé
    2
    Jeudi 6 Janvier 2011 à 16:06
    annieL

    non pas de fièvre, après de multiples réflexions on s'est fait vacciné contre la grippe !

    bonne journée

    1
    Jeudi 6 Janvier 2011 à 07:09
    nicole !
    Salut Anny, pas de fièvre chez toi, si ce n'est pour fêter les Rois, j'adore les frangipanes !!! bonne journée et encore merci pour tous tes détails quant aux traditions! bisous et bon jeudi ! nicole!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :