• LE MONDE DES FEES EN BRETAGNE

                                                              

    On rencontre souvent des fées dans les contes et légendes de Bretagne. Suivant les régions, on leur donne différents noms : Margot la fée ou comme Margot, Fions, bonnes dames ou bonnes mères, feisses...

                                                                                 

    On dit que le golfe du Morbihan serait né des larmes abondantes que les fées auraient versées lorsqu'elles furent contraintes de quitter l'Armorique. Sur cette mer nouvelle, elles jetèrent ensuite leurs couronnes de fleurs, qui se changèrent en îles.

    La plus belle dériva vers le large :

    c'est Belle-Île. La Bretagne est belle. Si belle qu'elle a été créée par des fées. Et qu'elle est terre de légendes.

     

    COUTUMES DE HAUTE BRETAGNE

    La Margot Fée

    En Haute bretagne, les margot-le-Fée, qui étaient aussi habiles en chaque métier que les meilleurs ouvriers, entrent chez un tisserand et s'amusent à achever une pièce de toile, puis elles défont leur ouvrage, parce que la fée, leur supérieur y découvre un défaut. Elles viennent plusieurs nuit, et chaque fois la meme chose arrive. Le tisserand ayant terminé sa tache, met une autre pièce sur le métier, et lorsque la nuit suivant les Margot l'ont achevée et qu'elles demandent si elle est bien, le tisserand dit oui, en contrefaisant la voix de la fée, et celles-ci la lui laissent achevée.

    PAUL SEBILLOT Légendes et curiosités des métiers populaires, 1894

                                                       

     

    L'imagination populaire des Bretons est peuplée de créatures étranges, tantôt malicieuses, tantôt menaçantes, protectrices, séductrices ou cruelles.

    Du légendaire médiéval sont issues les fées. Certaines sont célèbres, comme Viviane, qui enchanta Merlin dans la forêt de Brocéliande. Mais les grottes littorales, les forêts et les fontaines étaient aussi les domaines de ces magiciennes.

    Pays de la mer, la Bretagne connut encore la séduction des sirènes et des morgans, dont quelques audacieux visitèrent les merveilleux palais aquatiques. Le petit peuple des korrigans avait fait de la vieille péninsule sa terre d'élection, et les monuments mégalithiques qui la parsèment étaient, dit-on, leurs demeures.

    Les géants étaient leurs ennemis mortels. Malgré leur force et leur taille, ils n'eurent pas, dans cette lutte, toujours le dessus. Si la plupart étaient débonnaires et maladroits, plus redoutés étaient les ogres, souvent puissants magiciens. Pour la première fois, cet ouvrage offre une présentation systématique de cet imaginaire.

     

    A la fois didactique et d'une lecture plaisante, il est établi sur l’étude et l'analyse des sources que constituent principalement les contes de tradition orale, recueillis par les folkloristes du XIXe siècle. Il est accompagné d'une riche illustration, en grande partie rare ou inédite.

                                                                       

    LES FEES EN HAUTE BRETAGNE

    http://grimoiredelelfe.e-monsite.com/pages/chronique-feerique/les-fees-en-haute-bretagne.html

    On prétend qu'elles étaient plus nombreuses en Haute-Bretagne que Basse-Bretagne...mais personne n'a vraiment vérifié...Elles vivaient dans des endroits isolés, dans des grottes par exemple pour celles qui se trouvaient au bord de la mer, et qu'on appelait alors le Pertus ès fées. Ailleurs elles habitaient dans des roches aux fées, grottes ou dolmens. Ainsi la grotte de la Goule aux Fées à Saint-Enogat, le Fuseau de Margot à Plédran, le Val des Fées à Donges, la Butte aux fées à Carentoir et la Roche Margot à Pontivy.

    LA RONDE DES FEES

     

    Entre Fréhel et Cancale, des fées de fort belle apparence viennent danser dans les criques isolées de la cote. Certains soirs de pleine lune, elles invitent les pécheurs attardés à entrer dans leur ronde, puis soudain, elles les transforment en chat. On les voit alors errer sur les falaises, miaulant de détresse les soirs de grands vent; ils ne retrouvent leur forme humaine qu'après avoir tissé avec le mica du sable des grèves, un manteau d'or et d'argent que les fées revêtiront pour repartir dans leur ronde infernale

                                                                                                                             

    Elles ne restaient pas inoccupées et travaillaient surtout la nuit. On leur attribuait une force surhumaine comme en témoignent certains menhirs qui n'étaient autres que les fuseaux avec lesquels elles filaient la laine. Dans leur tablier elles pouvaient transporter des rochers énormes et on assure à Saint-Cast que la tour de Cesson fut construite par les fées, comme le portail de la chapelle de Saint-Jacques-le-Majeur à Saint-Alban.

    Mais le bruit de leurs rouets réveillait les braves gens qui dormaient... Elles lavaient également le linge et lui donnaient une blancheur inégalée.

    Elles faisaient aussi du pain et même possédaient des vaches pour faire du beurre dont elles étaient gourmandes. Mais quand il leur arrivait de voler une bête, elles dédommageaient toujours le propriétaire...

     

    On a vu que les fées adoraient le beurre. A Pléhérel les habitants apportaient au couchant des beurrées et du lin au Tertre de la fée Morgane. Le lendemain le lin tait entièrement filé, mais le pain beurré avait par contre disparu...

    Si les hommes leur rendaient des services, elle les remerciaient par des dons variés. Par exemple, si l'on possédait le secret des fées bien sûr, le pain ne séchait, ne moisissait ni même ne diminuait ; les bourses étaient toujours bien remplies, et bien d'autres prodiges s'accomplissaient.

     

     

    Le Gouray, la baignoire de Margot sur le site de Crokelin

     

    Au Gouray des fées s'introduisient par la cheminée des maisons et faisaient l'ouvrage sans rien demander. Pour les remercier on laissait sur la table une galette ou un verre de lait et le matin le chanvre était filé. Mais il arrivait que des fées abusaient de l'hospitalité et devinssent paresseuses...

    La serviabilité des fées s'exerçait aussi dans les travaux des champs. A la Roche aux Fées de Saint-Rémy-du-Plein, les paysans leur apportaient du pain beuré. Le matin suivant, ils trouvaient leurs champs ensemencés. Ailleurs c'étaient les champs qui étaient labourés.

                                                    

                                                             

    « LE CAP FREHEL ET FORT LA-LATTELA DAME DU LAC (La fée Viviane) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    17
    Mamé Annie Profil de Mamé Annie
    Samedi 13 Avril 2013 à 07:35

    Bonjour, j'allais te le dire, tu vas peut etre en découvrir au coin d'un bois ....n'oublie pas de prendre une photo !

    Bisous, bon week end

    16
    Samedi 13 Avril 2013 à 07:33

    Bonjour Annie encore un bel article ! Qui me donne envie d'aller voir si  dans mes forêts  s'il y a des fées .

    A + Mamé

    15
    Mamé Annie Profil de Mamé Annie
    Samedi 13 Avril 2013 à 07:28

    Bonjour, bon week end et merdi d'etre venue au pays des fées, bisous

    14
    Samedi 13 Avril 2013 à 00:37

    Qu'il est beau ce monde de fées en Bretagne .


     


     pour toi.

    13
    Vendredi 12 Avril 2013 à 23:51

    Tout  un monde  que  je  ne  connais  pas  bien  , je  ne  m'y suis  jamais  vraiment  intéressée ! Grâce  à toi , je  découvre  ces  petites  fées  bretonnes !

    12
    madilys
    Vendredi 12 Avril 2013 à 17:11

    merci pour cet article féérique

    biz

    11
    Mamé Annie Profil de Mamé Annie
    Vendredi 12 Avril 2013 à 16:37

    merci à tous d'etre entrés dans le monde des fées

    bonne journée

    10
    Vendredi 12 Avril 2013 à 14:57

    Elles sont bien jolies toutes ces fées bretonnes ...

    On voit que tu aimes la Bretagne Annie.

    Bisous et bon WE

    9
    Vendredi 12 Avril 2013 à 14:40

    gif fée fantaisie j'avais oublié alors je reviens faire un tour, m'enfin Bises

    8
    Vendredi 12 Avril 2013 à 14:13

    j'adore, les elfes , lutins, korrigans et autres petites êtres de la forêt ! légendes bretonnes ... le rêve est là ! ma petite fille avait été avec l'école à Brocéliande et elle a été déçue de ne pas avoir vu les fées,

    j'avais fait un article l'année dernière sur mon blog ! sur ce sujet

    Bises annie, ici çà souffle on va s'envoler avec les fées @+++

    7
    vivijordan Profil de vivijordan
    Vendredi 12 Avril 2013 à 12:18

    Bonjour Nanou

    Jolie sa nous réver si j'avais une fée mon Dieu je lui demanderais beaucoup de chose ..

    Je ne connaiser pas touts cet super jolie fée Merci Nanou .

    Il chante bien Allan Stiwell sa ses un chanteur Merci ..

     

    Bonne journée Bisous .

    6
    Vendredi 12 Avril 2013 à 12:10

    un bel article ,passe une bonne journée bisous

     

    5
    Vendredi 12 Avril 2013 à 09:29

    Un bel article, merci de me faire rêver!!!!

    Bon WE à vous 2, et j'espère, avec le soleil!!!!

    4
    Vendredi 12 Avril 2013 à 08:53

    Coucou Annie,

    Un magnifique billet consacré aux petits êtres malins de notre belle Bretagne. J'adore, dans mes contes, parler de farfadets, korrigans, fées, lutins.... La Bretagne recèle des ces petites histoires.

    Bises et bonne journée

    3
    Vendredi 12 Avril 2013 à 08:27

    Bonjour, les Fées j'adore mais oui elles existent.... parfois on les nomment différement. Il nous est arrivé un truc bizarre quand on est allé à Brocéliande; Devant  la petite fontaine de la fée marianne notre appareil photo c'est enroulé brusquement sans raison( c'était un argentique).  On a trouvé ça amusant, car le guide venait juste de nous dire que parfois ici il se passait des choses étranges...

    gardons notre coeur d'enfant en croyant encore aux fées et aux elfes. Bonne journée, et merci pour ce bel article. Bisous

    2
    Mamé Annie Profil de Mamé Annie
    Vendredi 12 Avril 2013 à 07:50

    Bonjour,

    j'aimerais bien quelque fois avec une fée du logis qui passe par ma cheminée .... Mais c'est une cheminée moderne avec un incert, elle pourrait se bruler les ailes !

    Autrement, j'ai deux petites fées blondes chez mois !

    bisous, bonne journée

    1
    Vendredi 12 Avril 2013 à 07:45

    coucou Annie

    Si tu connais une fée qui peut passer par la cheminée pour venir faore mon "ouvrage" je suis preneuse !!!

    nous avons aussi notre petite fée Morgane  !!! elle a 9 ans et est toute blonde comme sur ton image !!!

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :