•  

     

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    http://www.weezigo.com

     

    Distance : 14km >Durée : 2h30 AR

    La voie verte en un coup d'oeil

    Agly Au fond l

    14km de voie verte entre Le Barcarès et Rivesaltes à 15km de Perpignan

    Circuit entre rivières et vergers avec le Canigou en toile de fond La voie verte de l'Agly à vélo

    La voie verte commence en bord de mer Méditerranée, au Barcarès.

    Elle longe ensuite l'Agly, rivière sauvage bordée de grands roseaux et peuplée de nombreux oiseaux.

    Le parcours, calme et ensoleillé, file tout droit vers Rivesaltes avec la rivière d'un côté, les vergers de l'autre, et, en face, à l'horizon se dresse le Canigou.

    Les jours de Tramontane, le vent peut être violent dans le sens Bracarès - Rivesaltes.

    Arrivé au croisement avec l'autoroute A9, l'aménagement n'a pas encore été réalisé et il faut emprunter un petit chemin agricole pour rejoindre Rivesaltes (inaccessible aux rollers) où un bon verre de muscat vous attend.

    Idéal pour les balades en famill/voie-verte-agly-velo-VTT

     

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY


     

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY


     

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

    LA VOIE VERTE DE L'AGLY

     

    L'Agly:

    Caractéristiques Longueur 81,7 km 1 Bassin 1 055 km2 1 Bassin collecteur l'Agly Débit moyen 6,5 m3/s (Le Barcarès) Régime pluvial méridional Cours Source au nord-est du Pech de Bugarach (1 230 m) · Localisation Bugarach · Altitude 940 m · Coordonnées 42° 52′ 30″ N 2° 23′ 05″ E Embouchure la Mer Méditerranée · Localisation entre Le Barcarès et Torreilles · Altitude 0 m · Coordonnées 42° 46′ 44″ N 3° 02′ 20″ E

    Principaux affluents ·

    Rive gauche Maury, Verdouble, Roboul · Rive droite Boulzane, Désix Pays traversés Drapeau de la France France Départements Aude, Pyrénées-Orientales Régions traversées Languedoc-Roussillon

    L'Agly (Aglí en catalan) est un fleuve côtier du sud de la France, qui coule en Roussillon, dans la région Languedoc-Roussillon, dans les départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales et se jette dans la Mer Méditerranée.

     L'embouchure :

    Son ancien nom était Sordus au Ve siècle, ce qui signifie "sourdre, source". Le nom actuel vient de Aquilinus en 1162, sans doute de aquila "aigle", divinité éponyme ou de aqua "eau"

    Géographie:

    La longueur de son cours d'eau est de 81,7 km. L'Agly prend sa source au col de Linas, au nord-est du Pech de Bugarach (1 230 m) dans les Corbières, département de l'Aude, à 940 m d'altitude. Il passe ensuite dans les Pyrénées-Orientales par les gorges de Galamus, arrose Saint-Paul-de-Fenouillet, est retenu par un barrage nommé "barrage sur l'agly", situé sur la commune de Cassagnes, passe à Estagel où il reçoit le Verdouble

    Il se jette dans la mer Méditerranée au sud de la station balnéaire du Barcarès à la limite de Torreilles.

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  • premiers rayons de soleil, premières sorties à vélo car avant il y a trop de vent et après il fait trop chaud Hihihi

    Les mois d'avril et de mai, c'est bien !

     

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    Les Griffes de sorcière :

    Les Griffes de sorcière sont des plantes grasses rampantes. Introduite sur le littoral méditerranéen pour la beauté de leurs fleurs (rose-rouge) et leur résistance, cette espèce s'est tellement bien adaptée qu'elle représente aujourd'hui une menace pour bon nombre d'écosystèmes fragiles.

    Pratiquement indestructible, elle résiste parfaitement à la sécheresse, à la très forte chaleur et aux embruns. Elle pousse dans les terrains les plus caillouteux, pratiquement sans terre. Les dunes sont son milieu de prédilection mais, dans le sud de la France, elle peut couvrir des pans entiers de côtes rocheuses.

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

     

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATEPROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATEPROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

     

     

     

    PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    Le Lydia est un navire de croisière construit en 1931 au Danemark et initialement baptisé Moonta. Après avoir navigué dans les mers australes sous pavillon australien jusqu'en 1955 puis en Méditerranée sous pavillon grec, il fut désarmé en 1967. Il est aujourd'hui échoué sur la plage du Barcarès (42° 49′ 38.92″ N 3° 02′ 28.34″ E), dont il est un des symboles, et a été reconverti en musée, restaurant, discothèque et casino. C'est le seul exemplaire de paquebot ensablé au monde. PROMENADE A VELO ENTRE LE BARCARES ET LEUCATE

    LE PAUVRE !

    il tombe en ruine et est rongé par la rouille car la commune ne l'entretient pas, c'est une honte !

    Il ne sert plus à grand chose

    Photo et explications - WIKIPEDIA

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires
  •  

                       

    EN BRETAGNE, DANS LE TEMPS JADIS...

    Le 1er avril, il est d'usage d'attraper les gens et quand la farce a réusi, on crie à la dupe :

    "Poissons d'avril ! Poisson d'avril !" on envoie les enfants et les naifs demander chez les voisins un objet impossible, comme par exemple la corde à tourner le vent, ou la pierre à faire couler la courée (chorée) des cochons.

    Si celui qu'on a essayé de tromper a été pris, lorsqu'il revient, on court au-devant de lui avec une poele à frire, on dit qu'on va fricasser le poisson et l'on fait mine de la mettre dans la poele.

    Paul Sébillot (Coutumes populaires de la haute-Bretagne)

                         

    http://www.rtl.fr/actualites/info/insolite/article/1er-avril-retour-sur-quelques-grands-canulars-7760015875

    un site pour voir plusieurs canulars des dernières années

                                                        

     Ce qui suit n'est pas un poisson d'avril .....

    Non, non chez nous on ne fait pas voter les morts quoique, les tombes sont toutes fleuries au frais de la princesse à la Toussaint, ici on fait voter les estivants, les gens qui ont des résidences secondaires et qui ne voient pas forcément les choses de la meme facon que ceux qui y vivent à l'année ...

    BARCARES

    POPULATION 4 108 habitants

    INSCRITS :130,26 % 5 351

    ABSTENTION: 26,46 % 1 416

    VOTANTS: 73,54 % 3 935

    EXPRIMÉ 71,91 % 3 848

    ces chiffres sont étonnants …NON?

    J ai cherché des communes avec de telles différences ……je n ai trouvé que ….Leucate et encore c est plus raisonnable 4030 habitants et 4544 inscrits

    Et cela ne surprend pas nos administrations et les autorités???

    http://www.slate.fr/france/84425/communes-plus-electeurs-habitants

    " Votre commune fait-elle partie des 2.000 qui comptent plus d'électeurs que d'habitants?

    Par Jean-Marie Pottier | publié le 11/03/2014 à 16h00, mis à jour le 12/03/2014 à 12h01 50 223 Le Touquet / Pir6mon via Wikimedia Commons OUTILS >

    tFrance Info nous fait découvrir, ce mardi 11 mars, le hameau corse de Campi, qui a la particularité de compter 44 inscrits sur les listes électorales et 22 candidats aux municipales pour seulement..

     

    La veille, France Bleu 107.1 révélait l'existence d'un recours d'un habitant de Levallois-Perret contre l'inscription sur les listes électorales de l'épouse du maire, Isabelle Balkany, au motif qu'elle vit en réalité à Giverny, dans l'Eure.

    Derrière ces deux informations, un même phénomène: celui des électeurs inscrits dans une commune où ils ne résident pas la majorité du temps.

    Le code électoral prévoit en effet qu'un électeur peut demander son inscription dans une commune où il n'habite pas habituellement mais où lui ou son/sa conjoint(e) figure depuis au moins cinq ans «au rôle d'une des contributions directes communales»: taxe d'habitation, taxes foncières, taxe professionnelle. En résumé, un électeur qui possède depuis cinq ans une résidence secondaire ou des biens familiaux (terres...) dans une commune peut s'y inscrire. C'est ce qui explique que certaines communes comptent davantage d'électeurs que d'habitants.

    Quelle est l'ampleur du phénomène?

    Pour tenter de l'évaluer, nous avons comparé les chiffres du dernier recensement de population, entrés en vigueur en janvier 2014, avec ceux du nombre d'inscrits lors de la dernière présidentielle, en 2012. Résultat: on compte 1.994 communes dont le nombre d'électeurs est supérieur à celui d'habitants.

    Voilà les dix premières, qui comptent un différentiel d'au moins 200:

    1. Le Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais): +798

    2. Le Barcarès (Pyrénées-Orientales): +702

    3. Terre-de-Bas (Guadeloupe): +557

    4. Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône): +380

    5. Saint-Briac-sur-Mer (Ille-et-Vilaine): +282

    6. Saint-Louis (Guadeloupe): +273

    7. Ghisoni (Haute-Corse): +243

    8. Grand-Rivière (Martinique): +234

    9. Calacuccia (Haute-Corse): +217

    10. Casamaccioli (Haute-Corse): +209

    [

    [Note: ces résultats ne doivent pas s'interpréter comme «Le Touquet compte 798 électeurs qui n'y résident pas en temps normal». Ce chiffre est bien plus élevé puisque sur les 4.495 habitants de la ville, une partie (moins de 18 ans, étrangers) n'est pas inscrite sur les listes électorales] »

      En pourcentage, les deux communes les plus «surpeuplées» d'électeurs sont, assez logiquement, les moins peuplées de France, Majastres (Alpes-de-Haute-Provence) et Rochefourchat (Drôme), qui comptent dix fois plus d'électeurs que d'habitants –respectivement vingt et dix, pour deux et un habitants. Ce qui n'empêche pas ces communes d'avoir trouvé suffisamment de candidats pour les sept sièges à pourvoir aux municipales, contrairement à 64 de leurs consoeurs.

    Le Télégramme expliquait récemment que «les électeurs sont de plus en plus nombreux à faire [le choix d'une autre ville] pour les élections locales. Parce qu'ils sont attachés à leur commune d'origine ou de coeur. Parce qu'ils pensent que leur voix y aura plus d'influence que dans la grande ville où ils travaillent». Ces chiffres gonflés sont liés notamment aux résidences secondaires: comme le rappelait l'an dernier Le Point, Le Barcarès, c'est «4.500 habitants l'hiver, 120.000 l'été».

    Et ils suscitent régulièrement des polémiques, entre accusations, au mieux, d'électoralisme ou de radiations mal effectuées, au pire, de faux électeurs. «Ces propriétaires de résidences secondaires barcarésiennes sont des électeurs que le maire a été chercher en personne. Il les incite lourdement à s'inscrire au Barcarès, même s'ils habitent ailleurs en France. C'est du pur électoralisme», expliquait récemment à L'Indépendant catalan Daniel Philippot, candidat FN au Barcarès.

    Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, le maire Roland Chassain, qui s'était distingué aux législatives en se retirant pour laisser le FN en duel face au PS, a dû se justifier à l'automne dernier: «S’il y a plus d’électeurs que d’habitants, c’est parce qu’il y a mille résidences secondaires et que la plupart de leurs propriétaires ont décidé de voter ici car ils apprécient notre boulot.»

    A l'opposé, certaines communes comptent un nombre d'électeurs très faible par rapport à celui des habitants. C'est notamment le cas des communes très jeunes ou comptant beaucoup d'étrangers: Clichy-sous-Bois ou Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, comptent un tiers d'électeurs à peine. Mais aussi de cas un peu particuliers comme les villes auxquelles sont rattachées des bases militaires ou des prisons, dont beaucoup de «locataires» ne sont pas inscrits dans la commune.

    À lire aussi sur Slate.fr

     

    non parfois le soleil ne fait pas tout ....Après nous le déluge !

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires
  • Un article de "LARUE89" (Nouvel Observateur) concernant la vie des mairies et des conseils municipaux principalement dans le sud de la France

     

     

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/10/cherie-gardes-mairie-reviens-lannee-prochaine-249812

    (Voyez la video sur la femme du maire de Propriano en Corse .....Lol !)

     

                                                                                                                                        

    2

    "Alain et Joëlle Ferrand Au Barcarès, dans les Pyrénées orientales Station balnéaire des Pyrénées-orientales,

    la ville du Barcarès est dirigée par les époux Ferrand sans interruption depuis 1995.

    Alain, puis Joëlle, puis encore Alain ;

    l’hôtel de ville change de main au rythme des condamnations successives du couple.

    Elu maire sur une liste RPR en 1995, Alain Ferrand est contraint de démissionner en 1999, quand il est condamné pour « abus de biens sociaux » et déclaré inéligible pour une période de trois ans.

    Sa femme Joëlle prend la suite. Elue dès le premier tour en 1999, elle restera à la tête de la ville durant douze ans.

    Problème : elle est à son tour condamnée à trois ans d’inéligibilité en 2011, en raison d’irrégularités lors des travaux de dragage du port de la ville. Qu’à cela ne tienne, son mari, de nouveau éligible, se représente à la municipale partielle organisée en août 2011, et l’emporte dès le premier tour avec plus de 52% des voix.

    Candidat aux prochaines municipales, Alain Ferrand pourrait bien être empêché de réaliser un troisième mandat s’il est élu en mars.

    Mis en garde à vue puis libéré en décembre dernier, dans le cadre d’une affaire de « favoritisme et prise illégale d’intérêts », l’élu risque une nouvelle peine d’inéligibilité.

    La condamnation de Joëlle Ferrand courant jusqu’en 2016, elle serait alors empêchée de prendre sa suite.

    Reste à savoir si Mathilde, fille du couple présente sur la liste du père en 2011, viendra au secours de ses parents."

    notre commune est quand meme classée 2ème au classement des villes corrompues .....

    Quand nous sommes arrivés ici, je me suis tout de suite demandée comment presque 55% de la population pouvait vouer un tel culte de la personnalité à une famille aussi peu honnete et qui n'a rien fait d'autre que de laisser la ville dans un état lamentable avec 30 ans de retard .... (en référence avec ce que j'avais vu avant, ailleurs!)

    C'est un grand mystère pour moi !

    http://lecitoyenbarcaresien.com/

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires
  • cliquer sur la photo pour mieux lire !

    LES GAVINELLES

     

    Ganivelle Une ganivelle, aussi appelée "barrière girondine", est une barrière formée par l'assemblage de lattes de bois (habituellement du châtaignier calibré en 45 mm de large et 13 d'épaisseur) :

    les lattes sont verticales, séparées les unes des autres par un espace dont la largeur détermine la "perméabilité" de la barrière, et assemblées par des cours de fils de fer galvanisé. Traditionnellement, il s'agit de châtaignier refendu manuellement, ce qui assure une meilleure durabilité que des lattes sciées.

      Utilisation:

    Cette palissade suffit à provoquer une forte diminution de la vitesse du vent qui la traverse et par suite la chute de matières transportées tel que le sable. Ce pouvoir lui confère une notoire utilité dans les actions de reconstitution ou de protection des dunes littorales ; leur fonction de barrière permettant en même temps une gestion des déplacements humains sur les sites.

    Au XVIII°S. en Île-de-France, une ganivelle désignait aussi, par analogie, une maison champêtre au toit recouvert d'une ganivelle, détournée de sa fonction initiale, au lieu du chaume habituel.

    Dans l'ouest de la France, le mot ganivelle est aussi utilisé pour décrire les barrières Vauban.

    Toutes ces mesures pour protéger la dune, c'est bien, mais il aurait peut etre fallu y penser bien avant, quand derrière la plage il y avait des unes, une grande pinède qui retenait le sable à la place de ces immeubles en béton bien moches !

     

    il ne faut pas s'étonner que la nature reprenne ses droits pendant les grandes tempetes !

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique