• La résiliance

     

     

     

    La résiliance

     

    J'ai mis un mot il y a quelque temps sur un état d'esprit chez moi qui m'intriguait c'est LA RESILIANCE"

     

    Malgré les coups durs de la vie j'arrive toujours à refaire surface sans dommage, je me posais des questions du genre suis je insensible au malheur ? Alors que d'autre se serait écroulé ... Je suis toujours au top, sans trop d'états d'ame ....

    En meme pas dix ans j'ai affronté la mort de mon chien (15 ans), de mon frère, de mon beau père, puis de ma mère, de mon père, de ma belle soeur chérie, et leur maladie, un déménagement dans un endroit que je n'appréciais pas, puis le départ en Australie de ma fille avec mes petites filles, mes douleurs physiques,  la maladie de mon mari, dernièrement le décès de ma tante qui m' était très proche.

    Pourtant je n'ai pas eu une enfance particulièrement calme avec un père pervers narcissique . Seulement depuis peu de temps j'ai mis un mot sur son comportement, car à l'époque on n'en parlait pas ! Ca m'a peut etre blindé comme on dit !

     

     

    La résiliance

     

     

    Divorce, deuil, licenciement... La résilience permet de se relever après un traumatisme. Explications avec une spécialiste.

    La résilience, qu'est-ce que c'est ?

    À l'origine, le mot " résilience " est issu... de la métallurgie. Un métal " résilient ", c'est un métal qui est capable de reprendre sa forme initiale après un choc.

    La résilience (côté développement personnel, cette fois), c'est exactement ça : une capacité à rebondir, à reprendre sa vie en main, à repartir de l'avant après un coup dur – le décès d'un proche, un licenciement, le diagnostic d'une maladie, un divorce difficile...

    La notion est née dans les années 1950 grâce à une Américaine, Emmy Werner, explique Cécile Garcia, coach et formatrice professionnelle spécialisée en résilience. Cette psychologue a observé les enfants des rues à Hawaï et s'est rendue compte que, si certains subissaient leur situation, d'autres parvenaient à se (re)construire malgré les difficultés. "

    La résilience, ça sert à quoi ? En clair, la résilience, ça consiste à prendre conscience des moments difficiles que l'on a vécus, à les accepter comme faisant partie de notre histoire et surtout... à " digérer " les émotions suscitées par ces événements traumatiques.

    Les personnes qui ne sont pas résilientes vont garder leurs " coups durs " en travers de la gorge durant des années, développe Cécile Garcia. Elles vont continuer à se poser des questions (Qu'aurais-je du faire ? Pourquoi moi ? Qu'est-ce que j'ai mal fait ?) et à " ruminer " leurs émotions négatives. Le problème, c'est que ce statut de victime a un impact direct sur la vie quotidienne : on peut notamment observer des troubles physiques, comme des douleurs chroniques"

    Cécile Garcia l'affirme : " ce ne sont pas les événements qui nous construisent, mais la perception qu'on en a ! "

    Comment développer sa résilience ?

    Je crois qu'à l'heure actuelle, nous avons besoin de développer notre résilience, affirme d'emblée la coach. Au quotidien, nous sommes soumis à des pressions constantes et le sentiment de sécurité est rare : j'ai l'impression qu'aujourd'hui, les " coups durs " sont plus fréquents qu'il y a 20 ou 50 ans – en particulier dans le monde du travail. En outre, nous vivons dans un monde où il faut " être fort " : face à un traumatisme, on nous dit d'avancer, de faire comme si tout allait bien. C'est une erreur qui peut gâcher le quotidien ! "

    Bonne nouvelle : la résilience, ça se travaille. " Je vous conseille de ne pas faire ça en solo : faites-vous aider par un(e) professionnel(le) ou aidez-vous de livres spécialisés, suggère Cécile Garcia. Pour développer sa résilience, il est nécessaire de sortir du tourbillon de ses émotions, et c'est un recul qu'il est difficile d'obtenir seul ! "

    Deux exercices pour (commencer à) développer sa résilience :

    A SUIVRE SUR CE LIEN

     

    https://www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/resilience-quest-ce-que-cest-et-comment-faire-face-aux-traumatismes-2078759

     

    La résiliance

    La vie en rose !

    « Un rouge gorge dans mon jardinC'était avant le couvre-feu ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Mardi 23 Février à 05:42

    C'est ainsi que les autres disent "tu es forte" . L'est-on vraiment ? Oui sans doute à l'extérieur car tu es de ces personnes qui rebondissent à chaque coup porté par la vie. Et puis s'écrouler ne ferait pas revenir nos morts, ne changerait pas l'histoire. Mais à l'intérieur ? Personnellement je m'accroche à la nature, à mes moments de solitude pour mieux revenir.

    Bisou

    2
    Lundi 22 Février à 16:41

    Bonjour Mamé Annie 

    Je crois que je sais ce que c'est , je l'ai assez expérimenté après deux cancers, 3 AVC, cardiaque, diabétique et tout le tra la la, mais je garde le moral avec l'aide de Dieu et j'avance un pas à la fois, ne dit-on pas que 1000 pas commencent par un pas ?

    Merci mon amie pour ce post très intéressant 
    Bonne soirée, prends bien soin de toi 

    Bisous 

    Méline

    1
    Mistigris34
    Lundi 22 Février à 12:56

    en effet, garder le moral malgré tout, "ne pas se laisser abattre" m'a dit quelqu'un un jour après une épreuve

    de plus, il faut donc continuer car la vie n'est "pas un long fleuve tranquille" ;

    bonne journée à toi, et BRAVO !

    MIAOU !!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :