• L'Ajonc, l'embleme de la Bretagne

     

     

    https://www.pleinevie.fr/galerie/l-ajonc-plante-embleme-de-la-bretagne-18176

     L'ajonc, plante emblème de la Bretagne Par Emmanuelle Leroy Le 21 avr 2017 à 12h30

     

    L'ajonc a été élue plante emblème de la Bretagne lors d'une consultation organisée par l'Institut culturel de Bretagne.

    Après le triskel et l'hermine, il s'agit là du 3è symbole fort d'une région qui ne l'est pas moins.

    Les Bretons ont choisi leur plante emblème, il s'agit de l'ajonc. D'un jaune éclatant, les fleurs en forme de cœur cachent des piquants acérés.

    Qui n'a jamais senti ce troublant parfum qui oscille entre vanille et noix de coco ?

     

     En face de chez moi, mais ca pique !

    L'Ajonc, l'embleme de la Bretagne

    Dorénavant, les pays celtes ont chacun leur fleur emblématique.

    La rose pour la Grande-Bretagne, le chardon pour l'Ecosse, le poireau pour le Pays de Galles et le trèfle pour l'Irlande.

    Un choix parmi 93 plantes proposées Les Bretons avaient le loisir de proposer leur plante représentative de la région.

    Pas moins de 93 espèces ont été suggérées par les votants.

    L'ajonc arrive largement en tête des suffrages devant l'hortensia, la bruyère et le genêt. On dit que cette plante fleurit toute l'année. C'est sans doute vrai même s'il faut reconnaître qu'elle est à son apogée en avril. Cette floraison durable s'explique par les différentes variétés qui proposent une floraison étalée sur plusieurs mois.

     

     

     

    L’ajonc, une plante 100% bretonne

    « On dit que l’ajonc fleurit toute l’année parce qu’il existe, en fait, trois espèces qui se relaient. On trouve ainsi l’ajonc d’Europe, le plus grand, l’ajonc nain, qui fleurit d’août à octobre, et, entre les deux, l’ajonc Le Gall, du nom d’un Morbihanais, juge, député et grand botaniste du XVIIIe siècle, le premier à l’avoir identifié »

    L’ajonc est plus qu’un emblème, c’est le meilleur ambassadeur de sa région.

    « Les cinq pétales de sa fleur jaune symbolisent les cinq départements qui devraient constituer l’unité bretonne : bien entendu le Finistère, le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine, les Côtes-d’Armor, mais aussi le Pays nantais qui est en Loire-Atlantique.

    « Ce cœur d’or et épines d’acier « , pour reprendre les termes employés par une poétesse bretonne, incarne également d’autres valeurs bretonnes :

    « La résistance quel que soit le climat, l’enracinement et par la même occasion la ténacité dont fait preuve notre peuple »

     

     

    Les ajoncs d'or sur la cote

    L’ajonc d’Europe, arbuste épineux qui pousse naturellement dans les landes ne demande ni soins ni arrosage. Sa magnifique floraison fait merveille au printemps dans vos talus ou rocailles. Grâce à ses épines, il a toute sa place dans une haie défensive.

    Ajonc :

    Or breton, plante emblème de la Bretagne, Ulex L'Or de la Bretagne, l'Or breton : c'est l'ajonc.

     

    Expression bretonne :

    Une petite expression bretonne, très utilisée, pour qualifier une personne qui n'a pas toute sa tête, un peu niaise ou qui ne sait pas ce qu'elle veut : "etre lann a balann" qui veut dire : entre ajonc et genêt.

     

     

    "Les ajoncs éclatants, parure du granit,

    – Dorent l’âpre sommet que le couchant allume;

    – Au loin, brillante encor par sa barre d’écume,

    – La mer sans fin commence où la terre finit"

    José Maria de Herédia (soleil couchant)

     

    Symbolique:

    Il symbolise le renouveau, la promesse d'une nouvelle croissance, le délicat équilibre entre le jour et la nuit.

     

    Légende:

    Au moyen-age les ajoncs repoussaient les sorcières qui les avaient en horreur car ils représentaient la clarté opposée aux ténèbres. C'est la raison pour laquelle les gens apeurés chassaient ces femmes redoutées en agitant des ajoncs au-dessus de leur tête, et en frappant le sol tout autour de leur maison ou de leur cabane lorsqu'ils vivaient en forêt.

     

    Méditer sous cet arbre:

    Prés des ajoncs on peut méditer efficacement sur le passage de la nuit vers le jour, c'est-à-dire de l'espérance d'une illumination qui doit demeurer quoi qu'il arrive dans le cœur des hommes.

     

    Dans le langage floral:

    Vertus médicinales: L'ajonc est connu pour ses vertus émollientes et sédatives.

     

    « Talus fleuris au printemps bretonLe lundi, c'est aquagym »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Mars à 10:12

    Un billet intéressant Annie. J'aime les ajoncs en fleurs !

    Bises et bon mardi

    2
    CATALANE
    Mardi 27 Mars à 10:39

    Magnifique Bretagne, toute ensoleillée par ces ajoncs ! Cela met du baume au coeur. Bisous.

    3
    Mardi 27 Mars à 14:14

    Bonjour 

    J'adore les ajoncs ....merci pour ton article 

    bises

    4
    Mardi 27 Mars à 16:55

    J'aime les ajoncs pour leur couleur mais tu as raison : ça pique !

    5
    Mardi 27 Mars à 18:31

    Bonjour  Annie  , encore  un très  bel article  , bien  documenté  . J'approuve  ce  choix  , l'ajonc  est  une  belle  plante  qui illumine  le  paysage  dès  le  début  du printemps  ! C'est  vrai que  certains  peuvent  la  confondre  avec le  genêts  mais  pas  les  amoureux  de  la  Bretagne !

    Merci et  bravo aussi pour  l'article  précédent  avec ces  très  belles  fleurs  qui enchantent  nos  jardins  en  ce  moment !

    Bonne  soirée  , bisous !

    6
    Mardi 27 Mars à 19:09

    J'aime bien l'ajonc mais faut garder les mains dans les poches !

    Bisous ...

    7
    Mercredi 28 Mars à 06:33

    Eh bien je m'endormirai moins bête ce soir,  joli billet instructif  , elle est jolie ta Bretagne !!!! passes une bonne journée  big bises    

    8
    Mercredi 28 Mars à 11:45

    Un bel article ,bonne journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :