• EPIPHANIE

    http://chezmanima.c.h.pic.centerblog.net/39dd516d.gif

    L'Épiphanie, ou fête des rois, commémore la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar venus porter des présents à l'enfant Jésus : de la myrrhe, de l’encens et de l’or.

     

    Pour trouver leur chemin jusqu'à la crèche, les mages ont suivi une étoile plus brillante que toutes les autres. C’est ce qui les a guidés et on l’appelle l’étoile du berger.

     

    Aujourd’hui, la tradition veut que pour le ‘Jour des rois’, on partage un gâteau appelé galette.

     

    Selon la région, il s’agit soit d’un gâteau feuilleté soit d’un gâteau brioché.recettse de galette des rois

     

     des rois Dans cette galette est dissimulée une fève.

    Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi.

    La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

    Dans certaines familles, on laisse de côté la "part du pauvre" ou celle du "Bon Dieu", offerte le plus souvent au visiteur imprévu.

     

     

      D'autres légendes sur l'épiphanie..

    . Une légende raconte que la fève serait née le jour ou Peau d’Ane avait oublié sa bague dans un gâteau destiné au prince.

    En fait, son utilisation remonte certainement au XIIIe siècle.

    La fève existe sous de nombreuses formes et dans différentes matières, il y en a pour tous les goûts.

    Du haricot sec à la fève dorée à l'or fin 24 carats, on peut en trouver en plastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine.

     

    La fève est devenue un véritable objet de collection !

    Ainsi le Musée de Blain en conserve plus de 10 000. Les collectionneurs de fèves sont appelés les fabophiles .

     http://katy38.unblog.fr/files/2010/01/lafve.gif

    A l’époque des Romains, on fêtait les Saturnales.

    Ces fêtes duraient 7 jours et chacun avait le droit de faire ce qu’il voulait. C’est à ce moment là qu’est venue la tradition de donner des gâteaux à ses amis.

     

    Sous l’Ancien Régime, on appela cette tradition ‘le gâteau des rois’ car on le donnait au même moment que sa redevance (comme les impôts) et il fallait en offrir un à son seigneur.

    En 1801, on a décidé que la date de l’épiphanie (qui signifie ‘apparition’) serait le 6 janvier.

      Julie Millet et Julie Dufay pour Momes.net

     

    http://www.crc-resurrection.org/Meditations/2009/images/Epiphanie-rois-mages.jpg

     

    En Espagne,

     

     

    Ce sont les Roisz Mages qui apportent les cadeaux à l'Epiphanie, et non à Noel.

    Ils sont donc plus attendus que le Père Noel !

    Le 6 janvier, on défile dans les rues et on fait une grande fete !

    « LA DOUCEUR NE FAIT PAS LE PRINTEMPSAUJOURD'HUI ON PREPARE LA GALETTE DES ROIS »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Vendredi 6 Janvier 2012 à 08:47
    annieL

    Bonjour et gros bisous

    1
    Vendredi 6 Janvier 2012 à 08:46
    marine-over
    moi ce sera dimanche tous mes enfants et petits-enfants (20)viennent pour mes 72ans .bonne journée bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :