• CRUMBLE BANANES - FRAISES

    http://media.paperblog.fr/i/183/1835020/crumble-pommes-fraises-L-1.jpeg

    Ce matin je suis allée au marché et j'ai tenté d'acheter les premières fraises de la saison, un peu tot!
    Mais ici, il y en a partout de belles fraises rouges appétissantes sur les marchés qui viennent d'Espagne !
     Et quand on sait comment sont cultivées les fraises d'Espagne, bref on devrait éviter d'en acheter .....
    Bref je me suis laissée betement tentée ! Alors j'ai tenté le Crumble et c'est délicieux !

    Surtout que je les avais vu de mes yeux vus en Espagne, ces kilomètres de champs de plastique, cette région que l'on appelle "le préservatif" ! vous voyez l'image ! des kilomètres de serres plastiques le long de la cote Sud !

                                                   http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:f2V1xJ8w6GR89M:http://goodcooking.unblog.fr/files/2008/06/banane534.jpg   http://politikarts.files.wordpress.com/2009/04/fraises1.jpg


    6 Personnes
     : Temps de préparation : 15 min
     Temps de cuisson : 30 min
      Ingrédients pour Crumble banane fraise
     * 75 g de sucre semoule
     * 75 g de sucre roux (cassonade)
    2 ou 3 galettes bretonnes genre Roudor ou galette de pont Aven émiettées
     * 100 g de farine
    * 2 bananes
     * 1 barquette de fraises
     * 100 g de beurre

     PREPARATION POUR LE CRUMBLE BANANE/FRAISE
     Sortez le beurre du frigo.
     Nettoyez, équeutez les fraises et coupez-les en morceaux.
     Pelez les bananes,  et coupez-les en morceaux
     

    Coupez le beurre en morceaux et mélangez-le avec le sucre, jusqu'à l'obtention d'un aspect "grain de sable".
     Ajoutez la farine, et les galettes, ne cherchez pas à faire une pâte homogène.
     
     
    Préchauffez votre four à 210° C th.7
    Répartissez les fruits dans des ramequins individuels ou un grand plat allant au four
    (moi je préfère le grand plat des familles que l'on se passe à table !)
    Recouvrez la préparation avec la farine et faire cuire pendant 30 mn

    Laisser tiédir (pour les plus gourmands, ce plat doit etre excellent avec une boule de sorbet à la fraise !
    j'ai tersté et je préfère légèrement tiède à froid, ca sublime le gout de la fraise

    A essayer:
     la préparation toute faite   "Francine" vendue en magasin au rayon farine, pas mal du tout !

    http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:K959FJNA71wr1M:http://titi4ever.tuxmania.org/blog/images/a/fraises.jpg


     CULTURE EN ESPAGNE :

      La culture industrielle des fraises qui s'est notamment développée en Espagne fait l'objet de critiques en termes de non-durabilité et de dumping social ; Depuis les années 1980 la production espagnole s'est accrue et sur les 330 000 tonnes récoltées en 2006, un quart, soit 83 000 tonnes ont été exportées vers la France ; essentiellement achetées à bas-prix par les grandes surfaces qui les revendent aux consommateurs dont la consommation annuelle totale est d'environ 130 000 tonnes. 95 % des fraises d’Espagne sont produites sur une zone de 5 000 hectares et en partie illégalement (mais de manière tolérée par le gouvernement) jusqu'à l'intérieur du Parc national de Doñana (zone humide, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, de 100 000 ha, d’importance paneuropéenne pour les migrations aviaires, abritant l’ultime population espagnole d’une vingtaine de lynx Pardelle dit « Lynx d'Espagne »).

     Des ONG locales et mondiales (WWF) dénoncent un usage croissant et massif de produits chimiques pour la désinfection du sol des cultures faites sur sable (drainant) et sous plastique, avec une consommation massive d’eau d’irrigation issue de forages plus ou moins légaux (50 % ne sont pas déclarés) sur des terrains pour partie (40 % en 2007) illégalement occupés, dont plus de 100 ha sont situés en pleine zone protégée.

     L’irrigation est telle qu’elle a fait disparaître 50 % environ de l’alimentation du marais.
     La monoculture épuisant les sols et y favorisant la pullulation de parasite de la fraise, chaque automne, la terre sablonneuse est stérilisée pour y détruire toute microfaune, avec du bromure de méthyle (poison, gaz à effet de serre, et détruisant la couche d’ozone, interdit en 2005, dernière limite par le protocole de Montréal de 1987) et de la chloropicrine (poison dangereux qui a été utilisé comme arme chimique).

     La main d’œuvre (marocains et saisonniers sans-papiers, sous-payés et mal logés, ne bénéficiant ni de la sécurité sociale ni d’un suivi médical). Les kilomètres de bâche plastique (cinq mille tonnes/an) dont le plastique noir couvre-sol, contaminés par les pesticides, sont enterrées ou brûlées à l’air libre.

     De plus, 2 000 hectares ont été déboisés pour étendre les cultures de fraises.

     Le WWF France a demandé aux supermarchés de vérifier que leurs fournisseurs cultivaient légalement les fraises en respectant un cahier des charges rigoureux en matière d’impact environnemental.

     SAISON

     Selon la variété, la saison de maturation des fraises s'étend de mai à septembre.
     Par des techniques de cultures artificielles type hors-sol, il est possible de produire des fraises en dehors de cette période. 
    « JOURNEE DE LA FRANCOPHONIE 2010CHOUETTE PHOTO »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    5
    jambo-africa
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 23:59
    jambo-africa
    Je connaissais ce mode de culture, je ne suis pas du tout tentée par ces fraises, je préfère de loin attendre les miennes! cependant le recette a l'air délicieuse!.... bonne soirée mon amie bisous Maria
    4
    Dimanche 21 Mars 2010 à 21:00
    annieL
    merci d'etre passée, bonne soirée
    3
    Dimanche 21 Mars 2010 à 10:31
    Je préfère attendre et acheter français, même si c'est un peu plus cher!
    Bon dimanche à vous 2
    2
    Dimanche 21 Mars 2010 à 08:23
    annieL
    il est vrai que les prix sont très attractifs à coté des fraises francaise genre gariguettes !
    et en plus, ici, ils vendent les fraises d'espagne dans des cagettes de plusieurs kilos à des prix vraiment interessants ....
    1
    Dimanche 21 Mars 2010 à 08:15
    Logiquement il faudrait boycoter les fraises espagnoles cultivées ainsi, mais qui aura ce courage, étant donné les prix?
    Ton crumble met en appétit!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :