• BON LUNDI AVEC LES SEVENTIES EN MUSIQUE(Felix Leclerc)

     

     

    http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/sqi4zb7a.gif

     

    Bonhour tout le monde, je vais continuer sur ma lancée de la semaine dernière avec des chanteurs québécois des années 70;

    j'étais partie avec une copine faire le tour du Québec en stop. Que de souvenirs!

     

    D'abord le plus grand de cette époque FELIX LECLERC http://www.pierdelune.com/felix1.jpg

    Félix Leclerc en juillet 1957. Naissance 2 août 1914 La Tuque, Québec, Canada Décès 8 août 1988 (74 ans) Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans, Québec, Canada Professions Auteur-compositeur-interprète Chansonnier Poète Écrivain Acteur Genres Chanson Instruments Guitare Années actives 1951 - 1988 Félix Leclerc (2 août 1914, La Tuque, Québec – 8 août 1988, Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans, Québec) est un auteur-compositeur-interprète, un poète, un écrivain, un acteur québécois et un homme engagé pour la souveraineté du Québec et pour la défense de la langue française.

    ] Ses parents, Fabiola Parrot et Léonidas Leclerc, eurent onze enfants, Félix fut le sixième.

    Il commence des études à l'Université d'Ottawa, mais est obligé de les arrêter en raison de la crise économique des années 1930. Félix Leclerc occupe divers petits emplois avant de devenir animateur radiophonique à Québec de 1934 à 1937.

    En 1937, il écrit des scénarios pour le compte de Radio-Canada à Trois-Rivières, développant des pièces dramatiques à la radio, comme Je me souviens. Il y chante ses premières chansons. Il joue aussi dans les feuilletons radiophoniques Rue Principale, Vie de famille et Un homme et son péché. Il publie bon nombre de ses scénarios et fonde une compagnie théâtrale qui présente ses pièces à travers le Québec.

    En 1950, il est découvert par l'imprésario parisien Jacques Canetti qui l'invite à chanter en France où il obtient beaucoup de succès. Il se produit au théâtre l'ABC à Paris. Il signe ensuite un contrat d'enregistrement de disques avec la marque Polydor.

    Il revient au Québec en 1953. Il continue à donner des spectacles, entre autres dans les cabarets montréalais où on l'entendra au Café Continental au début des années 1950[1]. Il est aussi présentateur dans le cadre de différentes émissions télévisées culturelles, dont l'une sur les légendes du Québec pour Radio-Canada.

    Le 13 août 1974, il participe, avec Gilles Vigneault et Robert Charlebois, au spectacle de la Superfrancofête sur les plaines d'Abraham à Québec devant plus de 100 000 spectateurs. Cette prestation est immortalisée sur l’album J’ai vu le loup, le renard, le lion.

    Il meurt dans son sommeil, le 8 août 1988 à huit heures, à l'Île d'Orléans, près de Québec, où on a dispersé ses cendres. Une pierre tombale est érigée dans le cimetière de Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans. Félix Leclerc a été l’instigateur de la tradition des chansonniers québécois. Il fut aussi une voix puissante du nationalisme québécois.

    Il est le père du caméraman Martin Leclerc et du réalisateur Francis Leclerc.

    Hommages 

    * Un monument en sa mémoire a été érigé au cimetière de Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans en 1989.

    * Un imposant monument le représentant trône dans le parc Lafontaine, au centre-ville de Montréal.

    * L'autoroute 40, sur 325 kilomètres, porte son nom - Autoroute Félix-Leclerc - depuis 1997. Cette voie, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, relie la Vieille Capitale à Rigaud, près de Pointe-Fortune, dernière municipalité québécoise avant l'Ontario. Les 21 kilomètres de la 40 à Montréal ont l'appellation suivante: autoroute métropolitaine. * Divers parcs, rues, écoles et autres endroits publics au Québec ont été nommés en son honneur.

    * Les Prix Félix, remis par l’ADISQ aux chanteurs et interprètes québécois, sont nommés d'après lui. La Fondation Félix-Leclerc, le Prix Félix-Leclerc de la chanson et le Prix Félix-Leclerc de la poésie honorent aussi sa mémoire.

     


     

     

     

    BEAU DOMMAGE

    Parmi tous les groupes québecois des années 70, Beau Dommage aura sans doute été celui qui a eu le plus d'influence dans la société, à un tel point que tous en parlent encore aujourd'hui.

    . D'abord formé de Michel Rivard, Pierre Bertrand, Pierre Huet (parolier) et Robert Léger, noyau auquel se grefferont Marie-Michèle Desrosiers, Réal Desrosiers et, un peu plus tard, Michel Hinton, Beau Dommage voit le jour vers 1972.

    En 1974 leur microsillon éponyme s'écoule à plus de 300000 copies. Plusieurs classiques du groupe s'y retrouvent: "La complainte du phoque en Alaska" "Ginette" "Le géant Beaupré" "Tous les palmiers" Beau dommage invente une réelle poésie urbaine en nommant les rues et les quartiers de Montréal, et cette poésie séduit l'oreille avec de riches harmonies vocales. Malheureusement, aucun des autres albums de Beau Dommage n'atteindra les sommets de vente du premier.

    Pourtant,"Où est passée la noce" est un excellent album et montre une progression musicale qui atteindra son paroxysme dans la chanson "Un incident à Bois-des-Filion", qui dure plus de 20 minutes. Les deux derniers microsillons, Un autre jour arrive en ville Passagers, passeront presque inaperçus.

    En 1995, Beau Dommage effectue un retour remarqué et le public répond bien : le groupe remportera d'ailleurs un billet d'or, leur tournée ayant attiré plus de 50000 spectateurs.

    Que dire de plus de Beau Dommage.

    Rien. Les faits parlent d'eux-mêmes. La complainte du phoque en Alaska. Cette chanson est née d'une phrase jetée automatiquement dans un cahier et oubliée pendant des mois: "Le phoque regarde son poil briller comme les rues d'New-york après la pluie..." Quelque temps plus tard, une authentique peine d'amour m'a fait comprendre le sens de ce que j'avait écrit."

    (Michel Rivard)

     

    http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/0o1zla1v.jpg

    « DIMANCHE - HUMOUR - L'IMAGE DU JOURLUNDI - SAINTE CECILE »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    5
    Lundi 22 Novembre 2010 à 19:30
    annieL

    j'adore et cela me rappelle ma jeunesse

    ceci explique peut etre cela

    bonne soirée

    4
    Lundi 22 Novembre 2010 à 17:44
    Mamé
    Ton article est super Annie merci pour ce partage !
    Bises Mamé
    3
    Lundi 22 Novembre 2010 à 17:09
    Sylvie
    Bonsoir, tu nous a proposé un bel article très complet.
    A vrai dire je connais qu'un peu félix Leclerc, je connais surtout plus les chanteurs et chanteuses québécois d'après.
    La chanson la complainte du phoque en alaska est jolie, il m'arrive de l'écouter. A la semaine prochaine pour seventies en musique.
    Je vais maintenant lire tes autres articles du jour.
    Bonne soirée.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 22 Novembre 2010 à 10:52
    annieL

    Comme tu dis, c'est toute ma jeunesse quand j'étais partie faire du stop avec une copine  qui s'appelait Annie( aussi) au Québec. Que de souvenirs

    1
    Lundi 22 Novembre 2010 à 09:01
    "Le petit bonheur", quel bonheur! On ne s'en lasse pas!
    Bonne journée!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :