•                                           

    Fantin Latour

    Histoire:

    La pomme est le fruit du pommier, qui est un arbre appartenant à la famille des rosacées. Son nom vient du latin populaire "poma", qui signifie "fruit". Ce nom a remplacé l’ancienne appellation latine "malum", signifiant "mal", "mauvais".

    Elle faisait référence aux mythes qui entourent la pomme, faisant de ce fruit le symbole de la débauche. On situe l’origine géographique de la pomme dans la région du Caucase.

    Elle est consommée depuis le néolithique et les Grecs en décrivaient déjà plusieurs variétés. Les Romains en connaissaient pour leur part une trentaine, qu’ils ont diffusées dans une grande partie de l’Europe.

    Le nombre de variétés répertoriées s’élevait à une centaine au XVIe siècle pour atteindre aujourd’hui plusieurs centaines. La production mondiale se concentre en revanche à 90 % sur une dizaine d’entre elles.

    La pomme est le fruit le plus consommé dans de nombreux pays, dont la France, les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne. En France, la Golden, aisément reconnaissable à sa couleur jaune, est l’espèce la plus consommée.

     

     

     Pommes en Bretagne

    Généralement, trois types de pommes alimentaires sont distingués :

    les pommes à cidre ;

    les pommes de table ou pommes à couteau ;

    les pommes à cuire qui appartiennent à un des deux premiers types et supportent bien la cuisson

     

     

     

    Dégustation:

    Pour choisir une pomme, il faut s’assurer que le fruit soit bien ferme et sa peau lisse. Le choix s’effectue ensuite en fonction des goûts et de ce que l’on veut en faire :

    la manger crue ou la faire cuire. Si on peut en acheter toute l’année, c’est à l’automne que les pommes sont les meilleures car elles ont mûri dans l’arbre.

    On peut consommer la pomme de multiples façons, la plus simple étant de la croquer à pleines dents !

    Les modes de préparation sont très variés :

    en boisson, pour des plats sucrés ou salés. Les boissons préparées avec de la pomme sont nombreuses.

    Des boissons alcoolisées tout d’abord : le calvados et le cidre.

    On peut également en faire du jus de fruit.

    Les épluchures séchées de la pomme servent à faire des infusions, qui ont un léger effet sédatif. Les préparations sucrées de la pomme sont d’une grande variété.

    On peut l’utiliser pour faire des pâtisseries, comme des beignets, des chaussons, des charlottes, des tartes, dont la délicieuse tarte Tatin, ou encore des flans.

    La pomme peut également être préparée de différentes façons pour le dessert.

    On peut la flamber, la farcir, la fricasser, en faire une compote, une mousse ou une croustade. Ce fruit se marie très bien avec le citron, la cannelle et la vanille.

    La pomme, grâce à la pectine qu’elle contient, peut par ailleurs aider à la préparation de gelées de fruits qui sont trop aqueux.

    La pomme peut enfin parfaitement entrer dans la préparation de plats sucré-salé. Elle s’accorde bien avec du boudin noir, du rôti de porc, de l’andouillette et de la volaille, en compote ou en quartiers poêlés.

    On l’utilise également souvent pour des salades composées

    LA CORBEILLE DE FRUITS:

    Ne mélangez pas les pommes et les bananes avec les autres fruits. En effet, vous avez peut-être remarqué que ceux-ci mûrissent plus vite.

    C'est parce que la pomme et la banane produit de l'éthylène, un gaz qui accélère la maturation de la plupart des fruits.

      Vous pouvez utiliser cette propriété pour accélérer le mûrissement d'avocats un peu durs, par exemple.

      Mieux conserver les pommes et les poires: placez dans votre corbeille à fruits les pommes à l’envers et les poires queues en l’air!

     

     

     

    FAIRE MURIR LES KIWIS PLUS VITE

    Pour que vos kiwis mûrissent plus vite, enfermez-les dans une poche en plastique avec 2 ou 3 pommes. Résultat garanti en 3/4 jours !

     

      Contre les mouches à fruits:

    Un bouchon de liège coupé en deux placé dans votre corbeille en éloignera les petites mouches à fruits. Vous pouvez remplacer le bouchon par des gousses d'ail, qui auraient également la propriété de ralentir le mûrissement de vos fruits.

     

     BIENFAITS :

    Valeurs nutritionnelles pour 100 g Protéines 0.3 g Glucides 12 g Lipides 0.3 g Calories 54 kcal La pomme contient une grande variété d’antioxydants qui permettent de prévenir les cancers, en particulier le cancer du poumon, ainsi que les maladies cardiovasculaires. Pour profiter de cet atout de la pomme, il est préférable de la consommer avec sa peau, qui possède davantage de pouvoir antioxydant que sa chair.

    Des études ont par ailleurs démontré qu’une consommation régulière de pomme pouvait avoir des effets positifs sur les fonctions respiratoires et ainsi prévenir l’asthme. La pomme contient d’importantes quantités de fibres. La moitié de ces fibres sont solubles, en particulier de la pectine. Celle-ci, particulièrement présente dans la peau de la pomme, permet de diminuer le cholestérol, notamment le mauvais cholestérol.

    Il faut toutefois pour cela consommer deux ou trois pommes par jour.

     

    Sa richesse en fibre permet, même avec des quantités moindres, de réguler le transit intestinal. La pomme est riche en vitamines, notamment des vitamines du groupe B et E, ainsi que des vitamines C.

    Notez que la peau des pommes concentre davantage de vitamines C que sa chair.

    Cuire la pomme diminue également son apport vitaminique. Elle contient par ailleurs 85 % d’eau, ce qui, en plus de vous rafraîchir et de vous désaltérer, vous apporte de multiples minéraux et oligo-éléments, en particulier du potassium.

    La pomme est un fruit modérément calorique car elle ne contient en moyenne que 80 calories. Elle est ainsi le coupe-faim idéal dans le cadre d’une alimentation saine. Ces calories sont pour la plupart apportées par les glucides contenus dans la pomme : 12 g pour 100 g.

    Elle contient en revanche de très faibles quantités de lipides et de protéines, puisque 100 g de pomme n’apportent pas plus de 0,3 g de chaque

                                                       

     

     

     

     

                                     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  •                                                                                                                 

     

    . La citrouille est une plante annuelle appartenant au genre Cucurbita et à la famille des Cucurbitaceae.

    C'est aussi le nom de son fruit volumineux, de couleur jaune orangé.

     

     Dans le langage courant, le terme de citrouille (courge de l'espèce Cucurbita pepo et de la sous-espèce Cucurbita pepo ssp. pepo) est plus ou moins synonyme de potiron (courge de l'espèce Cucurbita maxima).

    Ce sont donc tous deux des courges.

                                                                      

    La citrouille est de forme "ronde" et de couleur orange. Son pédoncule est dur et fibreux, avec 5 côtés anguleux, sans renflements à son point d'attache. Sa chair est filandreuse. C'est elle qu'on utilise à Halloween.

    En revanche le potiron est plus ou moins aplati, sa couleur va d'un orange rougeâtre au vert foncé. Son pédoncule est tendre et spongieux, cylindrique et évasé près du fruit. La chair du potiron est plus sucrée, savoureuse et moins filandreuse que celle de la citrouille.

    Citrouille véritable et courgettes font partie de la même sous-espèce.

    Plusieurs variétés de citrouille existent, dont la citrouille de Touraine, utilisée autrefois pour la nourriture des animaux.

    La citrouille géante Atlantique est en fait une variété de potiron (Cucurbita maxima).

    Étymologiquement, « citrouille » dérive du latin citreum, citron, par analogie de couleur. Le mot est attesté en français depuis le XIIIe siècle sous plusieurs formes : citrulle, citrole. Le genre Citrullus désigne des coloquintes vraies, dont la pastèque, qui n'ont qu'une relation assez lointaine avec les citrouilles.

     

    Poids

    http://fr.news.yahoo.com/blogs/journal-de-bord/les-photos-de-la-semaine-du-20-au-27-septembre-154856673.html

    Citrouille de 350 Kg

    Une citrouille peut atteindre 5 kg. La plus grosse du monde, venue de Napa, en Californie, fait 922 kg. Elle sera exposée aux jardins botanique de New York dans le cadre de l'exposition d'Halloween de 2013. Le record précédent pesait 821 kg (record réalisé en 2010 par Chris Stevens, de New Richmond, Wyoming, États-Unis), alors qu'en Europe, la plus grosse citrouille ne pesait que 617 kg (elle a poussé pendant 129 jours et avec 1,5 tonne de fumier).

    Photo prise par moi meme cet été à PREVEZA en Grèce quand nous étions en panne !

     

    Usage médical

    Selon une étude chinoise publiée en 2007, l’ingestion d’extraits de citrouille pourrait permettre aux diabétiques de type I de ne plus avoir à s’injecter de l’insuline chaque jour. Selon d'autres études, les graines de citrouilles vertes ont d'excellentes propriétés diurétiques et sont d'une bonne aide aux personnes souffrant de problèmes liés à la prostate ou à une miction difficile.

    Toute personne souffrant de problèmes liés à la prostate se doit d'avoir un suivi médical approprié.

    Il n'existe cependant pas de preuves convaincantes appuyant l'utilisation de Curcubita pepo pour le traitement de l'HBP.

    Les graines de citrouille peuvent être vendues en pharmacie.

     

    Aspects culturels

    Légendes :

    La citrouille a été rendue célèbre par le conte Cendrillon dont la version de Charles Perrault fut largement reprise par Walt Disney. Dans cette version du conte, la marraine-fée de Cendrillon transforme d'un coup de baguette une citrouille en carrosse, des animaux en serviteurs et les vieux habits de sa filleule en habits de draps d’or et d’argent chamarrés de pierreries ; mais elle lui recommandera néanmoins de quitter le bal avant minuit, faute de quoi tout ce qu'elle lui a donné redeviendra comme avant. Perrault ne décrit pas précisément la citrouille que la fée demande à Cendrillon de rapporter du jardin ; il dit seulement qu'elle « est la plus belle du potager ».

    La citrouille apparaît également dans une fable de Jean de La Fontaine, « Le Gland et la Citrouille » dont la morale est que « Dieu fait bien ce qu’il fait ».

    La citrouille fait aussi l'objet d'un concours mondial de lancer à la catapulte.

     

    La citrouille dans le folklore d'Halloween

                                                                    

    Citrouille illuminée pour Halloween La citrouille est utilisée lors de la fête d'Halloween, tout comme le potiron. Cette plante est devenue l'emblème de la fête d'Halloween, fête populaire originaire des Îles Britanniques, notamment d'Irlande et d'Écosse, célébrée le 31 octobre en guise de veillée de la Toussaint.

    Dans la tradition moderne, les citrouilles sont évidées, découpées en forme de visage et illuminées afin d'être utilisées comme décoration, par exemple à l'extérieur des maisons, invitant les enfants à se présenter pour réclamer des friandises aux habitants le soir d'Halloween. Ces citrouilles décoratives s'appellent des Jack-o'-lantern, ou Citrouille lanterne.

    Historiquement, les Jack-o'-lantern étaient réalisés en Irlande et en Écosse à partir de rutabaga. Ce légume fut remplacé par la citrouille lorsque les émigrants, notamment irlandais, arrivèrent en Amérique, région du globe d'où la citrouille était originaire avant qu'elle ne fût introduite dans le reste du monde.

                                                               

    Expressions

    Dans certaines expressions familières, la citrouille désigne la tête, dans un sens plutôt péjoratif (comme d'autres noms d'objets plus ou moins volumineux tels que carafon, cafetière, calebasse, bouille, boule, ciboulot, etc.) :

    « Avoir la tête comme une citrouille » : se sentir mal, avoir une migraine. « Ne rien avoir dans la citrouille » : être étourdi(e).

                                                    

    UNE RECETTE :

     

    TARTE D'AUTOMNE A LA COURGE  ET AU ROQUEFORT

     Facile Pour 4 personnes :

    1 pâte feuilletée Tarte en Or Herta

    100 g de lardons fumés Herta

    1,2 kg de courge butternut (ou potimarron)

    1/2 l de lait

    50 g de roquefort

    70 g de châtaignes

    20 g de cerneaux de noix

    Sel, poivre du moulin

    Préparation : 30 mn Cuisson : 50 mn Repos : 0 mn Temps total : 80 mn

    Préparation :

    Tarte d’automne à la courge butternut et au roquefort

    Préchauffez votre four à 200°C.

    Lavez la courge et coupez-la en deux. Retirez les graines et les fibres avec une cuillère. Coupez la chair en gros morceaux et plongez-les dans le lait bouillant pendant environ 20 minutes. Égouttez bien, et écrasez à l’aide d’une fourchette. Salez et poivrez.

    Écrasez grossièrement les châtaignes et incorporez les morceaux à la purée de courge. Réajustez l’assaisonnement.

    Déroulez la pâte feuilletée dans un moule à tarte. Piquez le fond et les bords avec une fourchette afin d’éviter qu’elle ne gonfle pendant la cuisson.

    Dans une poêle bien chaude, faites revenir les lardons fumés pendant 5 à 6 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Réservez.

    Concassez les noix. Émiettez le roquefort. Répartissez la purée courge-châtaigne sur toute la surface de la tarte. Ajoutez les miettes de roquefort et les morceaux de noix. Parsemez de lardons fumés et enfournez pour 20 minutes en surveillant la cuisson.

    Pour finir... Conseil : Choisissez le fromage à pâte persillée que vous préférez (gorgonzola...).

                                                 

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  •                                                                                                                                                                          

     

    BRUMES D'AUTOMNE

    Petit matin brumeux en Bretagne

    Matin d’octobre

    C’est l’heure exquise et matinale

    Que rougit un soleil soudain.

    A travers la brume automnale

    Tombent les feuilles du jardin.

     

    Leur chute est lente.

    On peut les suivre

    Du regard en reconnaissant

     

    Le chêne à sa feuille de cuivre,

     

    L’érable à sa feuille de sang.

    Les dernières, les plus rouillées,

     

    Tombent des branches dépouillées ;

    Mais ce n’est pas l’hiver encore.

    Une blonde lumière arrose

    La nature, et, dans l’air tout rose,

    On croirait qu’il neige de l’or.

    François COPPÉE (1842-1908) Le Cahier rouge matin-automne.

                                                                    

     

                                          

    BRUMES D'AUTOMNE

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  •                                                               

     

                                                             

     

     

    Le tournesol, ou grand soleil, est une grande plante annuelle, appartenant à la famille des Astéracées (Composées), dont les fleurs sont groupées en capitules de grandes dimensions. Le genre Helianthus comprend une cinquantaine d'espèces, toutes originaires d'Amérique du Nord, dont le topinambour (Helianthus tuberosus L.).

    Cette plante est très cultivée pour ses graines riches en huile (environ 40 % de leur composition) alimentaire de bonne qualité. Le tournesol est, avec le colza et l'olivier, l'une des trois sources principales d'huile alimentaire en Europe.

    Le mot « tournesol » est emprunté à l'italien girasole, « qui tourne avec le soleil ».

    Son nom scientifique est Helianthus annuus. Il existe de nombreux noms ou expressions vernaculaires pour le désigner : grand-soleil, soleil des jardins, soleil commun, graine à perroquet, hélianthe…

                                                    

    Comme un soleil levant

    Je me suis confiée au vent,

    Comme la pluie chantant,

    J’ai parcouru le printemps,

     

     

    Comme un petit bonheur

    J’ai espéré ton heure

    Que mes rêves trop tendres

    Ne cessaient d’attendre,

     

    Te voici enfin ouverte,

    Aux mille senteurs offertes,

    Et tes couleurs, ma fleur,

    Flamboient dans mon cœur.

     

    Ainsi que toute création

    Tu m’enseigne l’intemporel

    Toi créée par l’éternel

    Qui m’offre ainsi sa passion.

     

    Comme toi je passerai, mortelle,

    Et mes chairs nourriront

    La Vie de cette

    Terre Voulue éternelle

    Et reproduite délétère

    Par l'amour en sa grande raison.

    Caroline FRANCOIS

     

                                                                

     

     

                                                          

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  •                                                    

     

    Octobre est le dixième mois des calendriers grégorien et julien.

    Son nom est issu du latin october (de octo, huit) car il était le huitième mois de l'ancien calendrier romain. La révolution d'Octobre a commencé en 1917 le 25 octobre (parfois appelé aussi octobre rouge) du calendrier julien (utilisé dans la tradition orthodoxe russe), soit le 7 novembre du calendrier grégorien.

    Dans la plupart des pays ou régions d'Europe qui appliquent l'heure d'été, le dernier dimanche d'octobre est celui du passage à l'heure d'hiver, c'est-à-dire le retour à l'heure normale du fuseau horaire.

    Dans certains pays ou régions de l'hémisphère sud, ce même dimanche est celui du passage à l'heure d'été. Dans la religion catholique, le mois d'octobre est dédié à Notre-Dame du Rosaire et aux anges gardiens.

                                                               

    Octobre est un mois connu dans la sorcellerie. En effet, les rites sorciers ont toujours lieu lors des mois d'octobre, notamment les dates impaires.

    C'est le mois des vendanges tardives, de la récolte des pommes à cidre et des glands. Les nuits seront de plus en plus précoces : les jours diminuent d'une heure quarante-sept minutes dans le mois.

     

     

    L' équinoxe d'automne "Alban Elfed" ou "Mabon" pour la "wicca" est pour les Celtes le début de l'année noire, Septembre est le mois du changement,

    Et en cette journée 22 Septembre au 23 ils la célébrait avec un repas de la musique,...

    En l'honneur des Dieux de moissons et pour la récolte. le jour et la nuit ont la même durée mais cette date marque aussi le passage du soleil dans l'autre monde et l'arrivée des ténèbres du froid et de l'hiver.

     

     

    Dictons du mois et interprétations

    Ces dictons traditionnels, parfois discutables, ne traduisent une réalité que pour les pays tempérés de l'hémisphère nord.

    « Gelée d'octobre rend le vigneron sobre »,

    « Octobre de froid pas chiche ne fait pas le vigneron riche. »

    Un octobre froid compromet les vendanges.

    « Octobre en brumes, mois à rhumes »,

    « Octobre en gelées, chenilles trépassées »,

    « Octobre glacé fait vermine trépasser »,

    « En octobre, il faut que l'homme vite s'habille quand le mûrier se déshabille »,

    « Si octobre s'emplit de vent, du froid tu pâtiras longtemps »,

    « Vent d'octobre, ta pelisse il faut que tu sortes »,

    « En octobre, c'est le vent qui mène les feuilles au champ »,

    « En Octobre, si tu es prudent, achète grains et vêtements »,

    « En octobre, qui n'a pas de robe en cherche. »

    « Beaucoup de pluie en octobre, beaucoup de vent en décembre »,

    « Brouillards d'octobre et pluvieux novembre font bon décembre »,

    « Si octobre s'emplit de vent, du froid tu pâtiras longtemps »,

    « S'il neige en octobre, l'hiver sera sobre »,

    « Octobre emmitouflé annonce décembre ensoleillé »,

    « Quand d'octobre vient la fin, Toussaint est au matin. »

    Le temps d'octobre annonce celui des mois suivants.

                                                                     

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique